Que faire de ses épluchures de légumes ? On ne jette rien !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Comme chacun le sait, cuisiner à base de fruits et légumes frais, et de saison, c’est encore ce qu’il y a de mieux pour la santé et pour la planète. Et dans une démarche zéro déchets, une question subsidiaire vient à se poser : n’y aurait-il pas un moyen d’utiliser les épluchures plutôt que de les jeter ? Dans un contexte où environ 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année en France, chaque occasion de réduire ses déchets ménagers est à saisir, et ça passe par apprendre à recycler ses épluchures de légumes. Amareo vous propose 4 idées anti gaspi pour éviter la case poubelle – liste non exhaustive 😉 !

Que faire de ses épluchures de légumes ? On ne jette rien !

Ça veut dire quoi, éplucher, au juste ?

Un terme tellement courant qu’on ne réfléchit même plus à son sens, et pourtant : la notion d’épluchure est plus large qu’il n’y paraît 🤓. Notre ami Robert le définit de la manière suivante : « Nettoyer en enlevant les parties inutiles ou mauvaises, en coupant, grattant ». Par conséquent, éplucher ne signifie pas seulement « peler ». Cela peut aussi consister à ôter les tiges ou les racines des fruits et légumes en question. De ce fait, les épluchures désignent tous les reliquats au sens large de cette préparation, donc les peaux, certes, mais aussi les pépins, les fanes, les tiges, les cosses… des reliquats qui peuvent être valorisés de bien des manières.  

Les manger, pardi !

Eh oui, que n’y avait-on pas pensé plus tôt ? Les épluchures de légumes sont bien souvent tout ce qu’il y a de plus comestible, quelle hérésie de les jeter 😋 ! À condition de les acheter bio ou de les cultiver au jardin afin d’éviter tout résidu de pesticides et de produits phytosanitaires, il y a de nombreuses manières de les valoriser dans votre assiette. Une manière de rentabiliser jusqu’au bout les produits achetés !

Par exemple, ils peuvent être utilisés pour confectionner de délicieuses chips ! Pour cela, rien de plus simple : trempez-les dans l’huile d’olive, répartissez-les sur du papier sulfurisé, ou mieux, un substitut plus écolo 😉, ajoutez les épices de votre choix (pour des chips sucrées, un peu de sucre et de cannelle, et pour des salées, du sel du paprika, du poivre, des herbes, ou selon vos envies), et hop ! Au four à 200 °C. Ils seront fin prêts au bout de 10 à 15 minutes ! À consommer après refroidissement, une riche idée pour les amateurs de snacking et pour épater vos invités à l’apéro 😁. Ça fonctionne parfaitement bien avec les épluchures de carottes, de pommes de terre, de courgettes, ou de pommes, mais n’hésitez pas à tenter vos propres expériences. Les graines de courge, elles aussi, peuvent devenir de délicieux crackers apéro.

👉 Autocueillette, la bonne idée pour des fruits & légumes bons et moins chers

En bouillon, soupe ou velouté, les épluchures de légumes vous feront profiter de leurs nombreux nutriments, vitamines, et fibres, bien souvent concentrés dans la peau (tout comme les pesticides, d’où l’intérêt de les choisir bios 😅), en complément d’un légume principal. Après les avoir soigneusement nettoyées, plongez-les dans un volume d’eau que vous porterez à ébullition, avant de laisser réduire à feu moyen pendant une heure environ. Vous pouvez ensuite y ajouter les légumes entiers, avant de les laisser cuire une demi-heure supplémentaire. Ou alors, mixez tout simplement les épluchures ensemble et ajoutez-les à un bon velouté de légumes. Ça fonctionne aussi avec les cosses de petit pois ou les fanes, qui peuvent d’ailleurs également être valorisées en salade lorsqu’elles sont jeunes et tendres, en pesto ou en houmous, pour les fanes de radis. Ne jetez plus vos verts de poireaux qui peuvent intégrer une soupe, une quiche ou une bonne omelette !

La poêlée d’épluchures est également un moyen simple et efficace de les accommoder, avec un peu d’huile et de sauce soja, de même que les épices de votre choix 🤗.

En infusion, les épluchures de pommes et de poires, qu’elles soient fraîches ou séchées, sont toujours du meilleur effet 🍵.

En fait, utiliser les épluchures en cuisine n’a rien de bien inédit : le zeste d’agrume est couramment utilisé dans nombre de recettes sucrées comme salées 🍊. De même, la pectine contenue dans les pépins (de pomme, de groseille…) permet de gélifier les confitures.

👉 Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste

Les valoriser au compost

Quoiqu’il arrive, des épluchures ne devraient jamais finir à la poubelle : si vraiment vous ne le leur trouvez aucune utilité, c’est le compost qu’elles doivent rejoindre. Ainsi, elles serviront d’engrais naturel pour le potager, ou pour vos plantes d’intérieur 🪴. Une seconde vie utile et dans l’ordre des choses. Un compost bien réalisé améliore la fertilité de vos sols, pensez-y !

Les donner aux poules ou au lapin

Vous avez adopté des poules ? Vous avez tout compris : elles vous donneront de délicieux œufs frais en échange de vos restes de repas, mais également de vos épluchures de fruits et de légumes. Vous constaterez en effet rapidement que ces demoiselles sont très friandes des aliments frais, et combien elles les préfèrent à leur grain. Un échange de bons procédés, donc, et merveilleusement anti-gaspi.

Si vous avez un lapin 🐰, il sera ravi de vous débarrasser de ces délicieux reliquats de fruits et de légume, mais renseignez-vous bien au préalable sur les aliments qui peuvent être toxiques pour eux : les pommes de terre, par exemple, sont à éviter absolument.

👉 Comment réduire ses déchets ménagers ? 8 astuces simples & efficaces

Nettoyer ses CD et DVD

Bon, ok, les CD et DVD, c’est un peu anachronique, les ventes physiques étant clairement passées de mode : de 150 millions de ventes de CD en 2002, on en était plus qu’à 24 millions en 2018. On commence à s’éloigner sérieusement du succès rencontré par le Compact Disc lancé dans les années 80, qui avait détrôné et ringardisé avec une déconcertante facilité la bonne vieille cassette 😅. Mais pour ces 24 millions-là, les irréductibles, pourrait-on dire, les épluchures pourraient bien trouver une utilité inattendue. En frottant un CD ou un DVD rayé avec le côté intérieur d’une pelure, vous leur offrirez une seconde jeunesse ! Essuyez-les dans un second temps avec une microfibre, et le tour est joué.

À retenir :

Déguster de bons fruits et légumes frais est la meilleure chose que vous puissiez apporter à votre organisme. Mais en matière de produits frais, bio et de saison, il n’y a pas de gaspillage qui tienne ! Tout doit être valorisé, ma petite dame, pas question de jeter. Vous seriez surpris des 1001 manières d’accommoder les épluchures en cuisine : en chips, en soupe, en salade, en pesto, en bouillon, en tisane… Vous n’imaginez pas tout ce dont vous vous êtes privé jusqu’à maintenant ! Vous êtes du genre fine bouche ? C’est votre droit ! Dans ce cas, il est également possible de les donner à vos poules ou à vos lapins (ou à ceux du voisin). À défaut, ce qui est à la terre doit retourner à la terre, et vos épluchures rejoindront votre précieux compost.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : konbini.com, linfodurable.fr, marmiton.org, cuisineantigaspi.com


Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild