Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Selon Carlo Petrini, fondateur du Slow food, « Le droit à la qualité doit être le même pour tous ». Le Slow food est un mouvement international né dans les années 80 en Italie, qui propose de porter un nouveau regard sur l’alimentation, l’agriculture et la gastronomie. C’est un manifeste pour la qualité, apparu en réaction au développement du fast food et autre malbouffe 🍔, ayant pour objectif initial de défendre les traditions régionales, le plaisir gastronomique et un rythme de vie plus lent. Slow food est très attaché au terroir et prône une alimentation bonne, propre et juste. Qu’est-ce que ça signifie exactement ?

Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste
Sommaire :

Slow food, ou l’éloge de la lenteur

La question du rapport au temps est au centre de la philosophie Slow food ⌚. Les sociétés traditionnelles ou paysannes suivaient les cycles de la nature. Le principal instrument de mesure du temps était le calendrier rythmant les grandes dates de la vie agricole, ou encore religieuses. Mais ça, c’était avant le capitalisme industriel, qui a profondément changé notre rapport au temps. Les logiques de productivité sont ensuite entrées dans la danse. Le temps, c’est de l’argent, n’est-ce pas ? Le capitalisme, ensuite, vient enfoncer le clou et accélérer encore plus les rythmes temporels, et le processus productiviste incite encore et toujours à en faire toujours plus…

C’est alors que différents mouvements, conscients des effets délétères de cette course effrénée contre la montre (dépressions, burn-out, impact écologique 🌍…), revendiquent une décélération : Slow Life, Slow sex, les mouvements Slow font leur apparition, prônant un autre rapport au temps rompant avec le culte de la performance et de la productivité. Autrement dit, c’est l’éloge de la lenteur.

La philosophie Slow food

Le mouvement Slow food devient protestataire et militant en 1986 après l’implantation d’un Mac Donald en pleine Rome historique 😠. Une équipe de gourmets se réunit à Paris en 1989 et décide de fonder un mouvement international d’oeno-gastronomes : le Slow food voit officiellement le jour🥂. Après plus de 20 ans d’existence, le mouvement se transforme petit à petit et adopte une vision plus globale de l’alimentation.

Si initialement, le mouvement a pris naissance en opposition et en résistance à la malbouffe, il a beaucoup évolué. Pour son fondateur, l’idée d’art culinaire n’est pas dissociable de l’idée de préservation de la biodiversité. Il a conscience que chaque jour, différentes variétés de fruits, de légumes ou de racines disparaissent 🌿. La lutte pour la diversité des cuisines de chaque culture passe nécessairement par la protection de l’environnement et de la biodiversité. Il met donc en avant les liens forts qui existent entre la gastronomie, la planète, la culture, et également les individus.

Ce mouvement diffuse aujourd’hui son influence partout dans le monde. C’est une philosophie de vie, qui considère qu’une alimentation de qualité doit impérativement répondre à ces trois impératifs : bon, propre, juste, considérant que tout aliment devrait répondre à ces conditions, ce qui est loin d’être le cas…

  • Bon, comme une saveur et un arôme préservé 😋, résultat du savoir-faire du producteur, de ses méthodes de production qui doivent préserver sa nature, et de la sélection des différents ingrédients.
  • Propre, au travers du respect de l’environnement 🌍 tant dans les méthodes de culture, d’élevage, de transformation que de marketing, et enfin de consommation, c’est-à-dire à chaque étape de la chaîne, jusqu’à votre assiette. Avec comme mot d’ordre le respect de la biodiversité.
  • Juste, avec l’instauration de conditions de travail dignes et générant une rémunération équitable 💶. Empathie, solidarité, respect des diversités culturelles, autant de valeurs qui fondent la philosophie Slow food.

👉 Le tout pour préparer un avenir meilleur et participer à l’amélioration du système alimentaire actuel, en encourageant des comportements individuels vertueux.

Quelles sont les actions de Slow food ?

Aujourd’hui, Slow food, ce sont de nombreuses initiatives dans le monde entier dans le but de promouvoir ses valeurs.

Défendre la biodiversité alimentaire

Au cœur de sa stratégie,la protection de la biodiversité est chère au mouvement Slow food 🌱. Les écosystèmes peuvent en effet se maintenir un temps, même lorsque certaines espèces disparaissent. Mais il arrive un jour où c’est l’espèce de trop, et où l’ensemble de l’écosystème s’écroule. La protection de la biodiversité revient donc à essayer de sauver l’avenir de la planète… C’est pourquoi Slow food s’évertue à soutenir des productions de qualité qui sont en voie d’extinction, et à réhabiliter des méthodes de fabrication traditionnelles, plus respectueuses de l’environnement.  

Le mouvement Slow food a mis en place un catalogue en ligne « l’arche du Goût » 📝, qui référence, grâce aux alertes de personnes inquiètes de voir les saveurs de leur enfance disparaître, des morceaux de culture, de tradition et d’histoire de toute la planète. Plus de 4.000 produits y sont catalogués, afin de conserver un héritage précieux. Le but de cette base de données est tantôt d’attirer l’attention sur un risque de disparition, tantôt d’inviter à acheter ou à consommer certains d’entre eux, et tantôt, pour certaines espèces sauvages, d’éviter au contraire d’en piller afin de les préserver.

Slow food, c’est aussi un réseau mondial de marchés paysans appelés « marchés de la terre » qui respectent cette philosophie, afin de proposer une nourriture fiable et de qualité en provenance directe des petits producteurs, à un prix équitable. Le tout pour promouvoir les économies locales.

Un réseau de chefs cuisiniers, l’Alliance des chefs 🧑🏽‍🍳, constitué de plus de 700 professionnels, défend la biodiversité alimentaire partout dans le monde.

Slow food, c’est aussi la création de 10.000 jardins en Afrique, ou encore d’une étiquette narrative sur les produits fournissant au consommateur des informations précises et complètes, jusqu’aux techniques de culture, d’élevage, ou encore au bien-être animal.

Éduquer au goût

Comprendre quelle est la provenance de nos aliments, et comment ils ont été produits est au centre de la philosophie Slow food. C’est pourquoi le mouvement est animé d’une volonté pédagogique et éducative forte, s’adressant au public au sens large, tant aux enfants qu’aux adultes. De nombreux évènements et campagnes sont donc menés en ce sens, afin de distiller le fait que la nourriture rime avec plaisir, culture et convivialité : jardins d’école, dégustations guidées, ateliers pratiques, visites à la ferme…

👉 Comment faire manger des légumes à vos enfants ?, Des vacances à la ferme, pour le bonheur des plus petits

Évènements internationaux

Un réseau actif se charge d’organiser en permanence des actions faisant la promotion de la philosophie Slow food, une occasion de célébrer un peu partout les produits locaux. Parmi elles, vous trouverez par exemple la journée Disco-soupe mondiale 🥳. Cette dernière a pour objet de lutter contre le gaspillage alimentaire (1,3 million de tonnes chaque jour !), et consiste à utiliser les légumes jetés par les supermarchés, laissés à pourrir dans les champs, ou autres… afin de faire une délicieuse soupe de ces rebuts alimentaires parfaitement comestibles, et de danser, au passage, sur quelques airs de disco. À noter que tout le monde dansera sur les mêmes morceaux, dans le monde entier, grâce à une Play List unique !

À retenir :

La Slow food est née de la volonté de défendre les traditions régionales, le plaisir gastronomique et un rythme de vie plus lent, en opposition au phénomène grandissant de la malbouffe et des fast food. Comme tous les mouvements Slow, il revendique une décélération. Mais très vite, ce mouvement a adopté une vision plus globale de la gastronomie, défendant l’idée que toute alimentation de qualité devrait répondre aux trois impératifs suivants : être bon, propre et juste. Pour son fondateur, Carlo Petrini, l’idée d’art culinaire n’est pas dissociable de l’idée de préservation de la biodiversité. De nombreuses actions sont menées partout dans le monde pour partager et diffuser cette philosophie.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : slowfood.fr, slowfood.com, slowfood.com, Le mouvement Slow Food : contretemps de l'accélération temporelle ? - Écologie & politique 2014/1 (N°48), cairn.info

Vous avez bien encore 5 minutes ? #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

Août est le mois le plus chaud de l’année, la saison parfaite pour les pique-niques, apéros dînatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraîcheur et de délicieuses saveurs sucrées. Et ça tombe bien, car les ingrédients parfaits pour des recettes légères et rafraîchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et légumes sont plus que jamais gorgés de soleil, bourrés de vitamines, minéraux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle