Je suis flexitarien, et vous ? Le régime alimentaire qui monte !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vous avez sans doute déjà vu ce mot en couvertures des magazines ou dans la bouche de célébrités lors d'interviews. Mais de quoi parle-t-on exactement quand on évoque le flexitarisme ? D’où vient ce concept et comment a-t-il convaincu de nombreux Français ? Quels sont les bénéfices à devenir flexitarien ? On fait le point sur ce régime alimentaire qui monte.

Je suis flexitarien, et vous ? Le régime alimentaire qui monte !
Sommaire :

Le flexitarisme, un concept tendance des années 2000

Il n’y a pas à remonter bien loin pour trouver l’origine du régime flexitarien. En effet, ce concept date du début des années 2000 et est attribué à un américain : Mark Bittman. Journaliste au New York Times 🇺🇸, il alerte alors la population sur la surconsommation de viande et l’impact négatif qu’elle a sur l’environnement et la santé. L’idée de réduire sa ration de produits carnés émerge et connaît rapidement le succès. En 2003, l’American Dialect Society fait même du terme flexitarien un des mots de l’année. Une distinction certainement inspirée par les déclarations de nombreuses stars se revendiquant flexitariennes. 

📌
Chez nous, ce n’est qu’en 2018 que le mot fait son apparition dans le Robert avec cette définition : « Qui limite sa consommation de viande, sans être exclusivement végétarien. ».

Mais ça veut dire quoi exactement, être flexitarien ? Définition

Comme la définition du Robert le montre, le régime flexitarien reste très large. À l’inverse du végétarisme (régime alimentaire où l’on ne consomme aucune chair animale) ou du végétalisme 🍃 (régime alimentaire où l’on ne consomme aucune chair animale ni aucun produit provenant des animaux) qui sont très clairs sur les aliments exclus de la consommation ; la diète flexitarienne reste omnivore mais avec une consommation de viande limitée. Limitée à combien ? Eh bien, rien ne l’indique. C’est à chacun de faire ses propres choix

Ainsi il peut exister un très grand écart entre deux personnes se revendiquant flexi. L’une d’entre elles pouvant ne cuisiner de la viande 🥩 qu’une fois par mois, quand l’autre en consommera 2 fois par semaine.

👉 Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste

Les Français seraient nombreux à être flexitariens

Comme la définition reste ambiguë, il est difficile de dire combien de personnes sont flexitariennes en France. Une étude réalisée par l’IFOP en 2020, montrait que 24% des personnes interrogées se déclaraient « fléxitarien ». Mais dans les 74% de personnes se disant « omnivore », certaines affirmaient pourtant réduire leur consommation de viande. Une tendance confirmée par les chiffres du rapport FranceAgriMer de 2020 démontrant la baisse de la consommation de produits carnés pour la deuxième année consécutive.

👉 Les acteurs de la filière viande ont d’ailleurs bien compris qu’ils ne pouvaient ignorer ce changement. Ils sont aujourd’hui nombreux à mettre en valeur le régime flexitarien. Mais en appuyant surtout sur la qualité de la viande plutôt que sur la diminution de sa consommation ! Mieux vaut donc toujours vérifier d’où proviennent les conseils donnés en termes d’alimentation.

Pourquoi être flexitarien ?

Mais pour quelles raisons avons-nous tout intérêt à réduire considérablement notre ration de viande ? Pourquoi se tourner vers les légumes, les légumineuses et les céréales, plutôt que vers un steak ?  

Pour la planète… 🌍

On sait aujourd’hui que l’élevage intensif fait partie des secteurs les plus destructeurs écologiquement parlant. La production de viande en masse nécessite beaucoup d’espace (et entraîne donc de la déforestation), de nourriture (impliquant le recours aux pesticides et engrais chimiques), d’eau (et en épuise les réserves) et de transports (émettant ainsi beaucoup de CO2). Selon un rapport des Nations Unies, la diminution de la production d’élevage est à considérer comme une des meilleures stratégies pour stopper le réchauffement climatique et la déforestation !

Baisser sa consommation de viande fait évidemment partie des 5 petits gestes que l’on peut faire pour la planète et bien sûr, on surveille sa consommation et surtout on fait la chasse au gaspillage : Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !

Pour la santé 🩺

Depuis 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé classe la viande rouge et transformée dans les aliments cancérigènes pour l’Homme. En adoptant une alimentation plus végétale, on réduit le risque de développer un cancer, des maladies cardiovasculaires et du diabète.

Pour les animaux 🐄

Réduire la viande et le poisson est un premier pas si vous vous préoccupez du bien-être animal. Aujourd’hui, tout le monde reconnaît les dérives de l’élevage intensif et le traitement réservé aux animaux. L’association L214 a grandement participé à faire connaître au public ce qui se déroule en secret dans les élevages ou les abattoirs.

Pour les économies 💰

Devenir flexitarien est également un choix plutôt malin pour votre portefeuille. Une fois la viande, le poisson et les fruits de mer retirés de la liste de course, le passage en caisse fera moins mal !

Un premier pas ? 🍃

Adopter un régime flexitarien, c’est commencer à faire évoluer son alimentation. Faire quasiment disparaître la viande de son assiette implique de déconstruire des schémas inculqués depuis l’enfance. Un premier pas qui peut parfois mener vers un régime totalement végétarien ou végétalien.

Comment manger flexitarien ?

Comme le régime flexitarien est basé sur la diminution de la consommation de viande, il faut d’abord savoir précisément combien de fois par semaine on en mange. Une bonne façon de s’évaluer est de noter dans un carnet 📒 chaque fois qu’on en avale un morceau pendant 2 semaines. Cette durée suffisamment longue devrait être représentative de votre alimentation.

Mais attention, il faut être minutieux et bien y inclure tous les types de viande, et pas seulement les steaks. Oui, les dés de jambon dans la salade comptent. Tout comme les tartines de rillettes en entrée ou les rondelles de saucisson à l’apéro. Et on vous parie qu’à la fin des 15 jours, vous serez surpris par la quantité de viande que vous consommez ! Une fois les comptes faits, il ne vous reste plus qu’à réduire.

Vous avez peur d’avoir des carences ? Rassurez-vous ! De nombreuses instances officielles ont montré qu’un régime végétalien équilibré était approprié à tous les stades de la vie. En adoptant un flexitarisme équilibré, vous ne devriez donc avoir aucun problème !

Par quoi on remplace la viande alors ?

« Et mes protéines ? 🤔 » C’est souvent la question qui taraude ceux qui veulent ne plus manger du tout de viande ou seulement moins. Pourtant, l’apport en protéines n’est vraiment pas un problème ! Il existe de nombreuses alternatives pour obtenir sa dose quotidienne. Il suffit par exemple de 80g d’amandes, de 4 œufs 🥚 ou de 300g de lentilles cuites pour ingérer la même quantité de protéines que dans 100g de bœuf. Et si vous vous inquiétez pour le fer, sachez que ces mêmes aliments en sont également très riches. Comme dans tous les régimes alimentaires, de l’omnivore au végétalisme, c’est surtout l’équilibre et la diversité qui sont importants.

Mais si vous avez encore un peu de mal à visualiser une recette qui viendra remplacer votre rôti du dimanche, ces sites culinaires devraient vous donner quelques idées :

À retenir :

Diminuer sa consommation de viande, c’est toute l’ambition du régime flexitarien. Un geste qui fait du bien au corps, aux animaux, au portefeuille et à la planète. Certes, cela demande de déconstruire des réflexes acquis depuis l’enfance. Mais une fois que vous aurez remplacé vos recettes familiales par des nouvelles complètement végétales, vous vous rendrez compte que finalement, se passer de viande n’est pas si compliqué !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Le Robert - Feminin Bio - Les Inrocks - Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes - La Vie Naturelle - Le Monde  - LSA - FranceAgriMer - Yuka



Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Opération plage propre : 5 gestes pour la préserver

Soleil, mer, farniente, baignades, barbecues, cocktails… la saison estivale bat son plein 😎 ! Et comme chaque année, nous sommes des millions à nous donner rendez-vous sur les plages de France et d’ailleurs pour les vacances. Ce dont on se rend moins compte, avec notre parasol sous le bras, c’est qu’avant notre arrivée, les municipalités ont généralement fait procéder au petit matin au nettoyage de cette étendue de sable, afin que nous puissions poser notre serviette ailleurs que sur un tas d’immondices laissées par la marée et/ou par les touristes de la veille. Car oui, les plages au lever du jour ressemblent un peu à un fêtard invétéré le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée 🥳 : ce n’est pas joli joli… Or, préserver les plages revient bien sûr à préserver les océans, les véritables victimes de cette pollution en tout genre. Devenez le Monsieur Propre des plages en appliquant ces 5 commandements.

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de l’eau sur Terre 🌍. Ils sont essentiels à la vie, et néanmoins menacés de toutes parts : pollution plastique, surpêche, forages pétroliers, réchauffement climatique… Il est plus que jamais l’heure d’agir, et le côté positif, c’est que nous ne sommes pas impuissants : en adoptant des petites ou grandes habitudes au quotidien, prenons soin des océans !

5 fermes pédagogiques autour de Lyon à faire découvrir à vos enfants

Que l’on soit petit ou grand, une rencontre avec des animaux reste un moment magique. Mais quand on habite dans la Ville des Lumières, les occasions de tomber nez à nez avec des bêtes sont plutôt rares ! Heureusement, il suffit de faire quelques kilomètres pour aller à la rencontre de vaches, de moutons, de lapins et même de lamas ! Pour une chouette sortie en famille, voici 5 fermes pédagogiques autour de Lyon, à faire découvrir à vos enfants. 🐮👨‍👨‍👦‍👦

Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Une fois que l’agriculteur a terminé sa moisson 🚜, il n’est pas rare de constater qu’il reste quelques légumes sur place 🥔 🥕 🥦. Quel gâchis, nous direz-vous ? Eh bien ce n’est pas perdu pour tout le monde ! Car figurez-vous que vous avez parfaitement le droit de les ramasser. Ça s’appelle le glanage et ça existe depuis la nuit des temps 🤓. De quoi faire des économies, et éviter le gaspillage et les emballages inutiles : un geste économique et écologique 🌍 ! Mais attention, certaines règles sont à respecter, encore faut-il les connaître.

L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes déversées dans la mer chaque année

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plaisir de se dorer la pilule au retour des beaux jours. Il y a la version farniente, au bord de la mer ou de la piscine, et la version sportive, en randonnée ou en trail. Quoi qu’il en soit, on le sait bien, notre peau nécessite une protection efficace… Alors on respecte la règle n°1 : on se tartine ! Mais saviez-vous qu’en protégeant votre peau, certaines crèmes posent de sérieux problèmes en matière de protection de l’environnement, et que les récifs coralliens en sont les premières victimes ? Amareo a mené l’enquête pour vous.

5 informations à connaître avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnée pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, férus d’histoire et pèlerins en quête de spiritualité. Parcouru depuis le IXe siècle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinéraires pédestres les plus célèbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien préparer votre chemin de Compostelle ! 🥾

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle