Déforestation, bien comprendre pour lutter

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Entre 2010 et 2015, environ 7,6 millions d’hectares de forêts ont disparu chaque année dans le monde, et avec eux des milliers d’espèces animales et végétales, parfois encore inconnues. On estime que depuis les débuts de l’agriculture il y a 12000 ans, le nombre d’arbres sur Terre a été réduit de 46%, et que les forêts primaires ou vierges devraient disparaître dans les décennies à venir 🌴. La déforestation est un fléau aux lourdes conséquences. Focus sur ce phénomène très préoccupant !

Sommaire :

C’est quoi, la déforestation ?

La déforestation désigne la perte de surface forestière au profit d’autres utilisations des terres, ou la réduction importante du couvert forestier. Ça n’est pas uniquement de la dégradation forestière, qui correspond à une simple altération des qualités de la forêt. Bien souvent, ce seront des coupes rases, ou encore des incendies volontaires ou involontaires (qui sont quasi permanents et visibles depuis l’espace 🌍!).

Quelle est l’ampleur du problème ?

Entre 2004 et 2017, ce sont 43 millions d’hectares qui ont disparu 😱. En Amazonie, qui représente à elle seule 53% de la déforestation mondiale, plus de 11.000 km² de forêt se sont évaporés en 2019. S’il est vrai que la France et l’Angleterre ont gagné chacun 10% de couvert forestier ces dernières années, le Honduras en a perdu 40% et le Togo, 60%.

Le Brésil aurait récemment battu un triste record de déforestation au mois de février 2022. 199 km² de couverture forestière ont disparu : c’est le chiffre le plus élevé pour un mois de février jamais atteint, qui représente une augmentation de 62% par rapport à celui de l’an dernier 😭. L’année 2022 semble bien lancée pour battre le record de déforestation de 13 235 km² intervenu entre août 2020 et juillet 2021…

Pourquoi la déforestation ?

La première cause de déforestation, sans surprise, c’est l’expansion agricole en zone tropicale. L’agriculture est en effet responsable à elle seule de 80% de la déforestation mondiale 🚜.  

En Asie du Sud-Est, ce sont les cultures de palmiers à huile et d’hévéa qui grignotent petit à petit la forêt. Par ailleurs, les plantations de palmiers à huile représentent aujourd’hui plus de 27 millions d’hectares dans le monde, c’est-à-dire l’équivalent de toute la Nouvelle-Zélande 🌴. 66 millions de tonnes d’huile de palme sont produites chaque année, pour fournir les industriels de l’alimentation, de la cosmétique ou des biocarburants. Au Brésil, la culture de soja et l’élevage sont en cause.

Les forêts abritent également des ressources de forte valeur : le bois de chauffage représente à peu près 600 milliards de dollars au PIB mondial ! Et l’homme étant ce qu’il est, cette valeur économique l’emporte sur la valeur écologique…

Extraction du pétrole et du gaz, construction de routes, urbanisation, commerce illégal du bois… Tous les prétextes sont bons pour empiéter encore un peu plus sur les forêts.

Les conséquences

La déforestation impacte la biodiversité et la fragilise grandement, sans parler du fait qu’elle participe au réchauffement climatique et à la fragilisation des populations locales dont certaines dépendent des écosystèmes forestiers 👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

Les tribus indigènes en sont expulsées, et les espèces disparaissent les unes après les autres. Le tigre de Java, par exemple, est éteint depuis les années 80 🐯, et les populations d’orangs-outans connaissent des réductions de masse. Les animaux sont chassés de leur territoire par la force des choses, voire brûlés, et rendus plus vulnérables au braconnage. 27 000 espèces animales et végétales disparaissent chaque année à cause de ce fléau 👉 5 espèces menacées par le réchauffement climatique… Ça chauffe !

En quoi c’est scier la branche sur laquelle nous sommes assis ?

La déforestation, c’est la parfaite illustration de la personne qui scie la branche sur laquelle elle est assise, tout en se tirant une balle dans chaque pied… La forêt est en effet pleine de ressources pour nous, et nous avons tendance à l’oublier : eau et nourriture n’en sont qu’une partie. Saviez-vous que plus d’1/4 des médicaments modernes sont issus des plantes forestières tropicales 💊 ? 👉 Découvrez ces 12 antibiotiques naturels et leur utilisation.

Elle a également un rôle écologique essentiel en épurant l’air, l’eau ou les sols. Elle participe à la fertilisation, aide à la filtration de l’eau et au remplissage des nappes d’eau souterraine, sources d’eau potable. Elle sert également de rempart contre l’érosion.

Les catastrophes naturelles se multiplient également, le sol étant plus instable en l’absence de couvert forestier. C’est la porte ouverte aux glissements de terrain et aux inondations, comme ce fut récemment le cas à Haïti 🥺.  

La forêt nous rend constamment de fiers services, elle nous est vitale. On estime que 80% de toute la biodiversité terrestre s’y trouve actuellement 🌱. Par ailleurs, la déforestation favorise la transmission de maladies entre homme et la faune sauvage, nous le savons bien à présent avec le covid 19… Les risques de souffrir du paludisme, par exemple, sont 300 fois plus élevés dans les zones très déboisées👉 À quoi servent les moustiques ? On se le demande !

📌
Et bien sûr, le changement climatique en est l’une des plus inquiétantes conséquences : La destruction des forêts libère les gaz captés dans leur biomasse et les sols. Additionné au fait que la quantité de CO² absorbée par les forêts a chuté drastiquement depuis 25 ans, ça en fait un cocktail amplificateur de l’effet de serre. 🍸


Le phénomène de la déforestation importée

La France, et plus généralement l’UE, ont bien sûr leur part de responsabilité : nous importons en effet des produits qui contribuent à cette déforestation, et y participons donc, même si elle intervient à l’autre bout du monde 😠. D’après WWF, on estime en effet qu’au moins 10% de la déforestation mondiale et 16% de la déforestation tropicale est importée par l’UE. C’est donc le deuxième plus grand importateur de déforestation tropicale dans le monde, derrière la Chine. La France à elle seule importe 4,8 millions de tonnes de soja par an. Saviez-vous également que 39% des bois tropicaux importés en France seraient d’origine illégale ?

Nous participons donc à piller les forêts à l’autre bout du monde : la viande que nous consommons, les œufs, les produits laitiers, sont bien souvent dérivés d’animaux nourris au soja 🐮, dont la culture empiète toujours plus sur les forêts d’Amérique du Sud. Même principe pour le chocolat à base de cacao produit en Afrique de l’Ouest.

Comment agir ?

À notre petit niveau, nous devons privilégier dans notre consommation les modes de production qui ne génèrent pas de déforestation.

Les premiers coupables, nous l’avons vu, ce sont le soja, et les aliments dérivés d’animaux nourris au soja (viande, œufs, produits laitiers), l’huile de palme, le cacao et le caoutchouc naturel. Il faut donc consommer moins, et surtout mieux. Cela passe par :

  • Apprendre à cuisiner les protéines végétales, réduire sa consommation de viande et de produits issus des animaux, et porter chaque fois que possible son choix sur des produits certifiés 🥩.
  • Cela passe aussi par l’arrêt du Nut… Euh, de la pâte à tartiner 😢, et autres aliments utilisant de l’huile de palme (biscuits, céréales, plats préparés… )
  • Il faut chercher autant que possible à privilégier les circuits courts et produits locaux, et donc de saison. Saviez-vous que l’avocat a tellement de succès chez nous que des milliers d’hectares de forêt sont ravagés chaque année pour en produire davantage 🥑 ? Consultez donc notre calendrier des fruits & légumes de saison pour consommer mieux !
  • Soyez également économe en papier : un autocollant stop-pub est tout à fait à propos, et veillez bien à faire recycler les feuilles que vous utilisez ♻️, afin d’économiser des arbres et de l’eau 👉 Logo recyclage : tout ce que vous devez savoir pour bien trier.

👉  Être écoresponsable, qu'est-ce que c'est ?, La vie secrète des arbres, 4 choses que vous ne saviez pas.

À retenir :

La déforestation est un véritable fléau pour la biodiversité et le réchauffement climatique. Le mot d’ordre, c’est éviter à tout prix d’avoir un peu de forêt amazonienne chez soi. Dites adieu, à votre niveau, à la déforestation importée, en évoluant dans votre manière de consommer : n’oubliez pas que la déforestation, lourde de conséquence, répond à une demande 😉.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : WWF, goodplanet.info, conservation-nature.fr, greenpeace.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle