Être écoresponsable, qu'est-ce que c'est ? Quelles actions ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Nous le savons bien, nous vivons à crédit et chaque année, le « jour du dépassement », c’est-à-dire la date où les ressources naturelles que la terre peut renouveler en 12 mois sont épuisées, intervient plus tôt que l’année qui précède. La crise écologique que nous vivons est sans précédent, et c’est pourquoi la notion d’écoresponsabilité est au centre des débats et des préoccupations. Être écoresponsable se définit par le fait d’intégrer des mesures de protection de l’environnement dans ses activités et dans ses principes. C’est finalement adopter une démarche citoyenne, consommer autrement, réfléchir « durable » dans son mode de vie... C’est un engagement fort mais également un concept très large : il y a d’innombrables manières d’être écoresponsable, dans tous les aspects de sa vie quotidienne.

Être écoresponsable, qu'est-ce que c'est ? Quelles actions ?
Sommaire :

Ça veut dire quoi, être écoresponsable ?

L’écoresponsabilité demande une certaine gymnastique de l’esprit : cela impose de s’interroger sur les conséquences de nos actions de tous les jours, et de se demander si elles peuvent impacter négativement l’environnement 🌍, et le cas échéant, de quelle manière il est possible de limiter ces conséquences dommageables. Les valeurs qui animent l’écoresponsabilité sont la protection de l’environnement, le respect de la nature, des animaux et des Hommes. La préservation de la planète et de ses ressources en est une notion centrale.

Soyons clairs, être à 100% écoresponsable est quasiment mission impossible. Mais il n’y a pas de petit geste pour la planète, et chaque effort compte. Réduire ses déchets, réduire sa consommation de viande, d’eau, acheter en vrac, faire du vélotaf 🚲 … Il y a forcément des domaines sur lesquels vous pouvez à votre niveau participer à faire pencher la balance du bon côté. Vous ne pourrez bien sûr pas révolutionner l’ensemble de vos habitudes du jour au lendemain, ce n’est d’ailleurs pas souhaitable pour maintenir votre motivation sur le long terme, mais point par point, progressivement, intégrer de nouvelles pratiques plus vertueuses. 

Être écoresponsable, c'est...

1. Prendre en compte le cycle de vie du produit

D’une manière générale, consommer écoresponsable, c’est prendre le pli de porter une attention particulière au cycle de vie de chaque produit consommé 🤔 : d’où vient-il ? Comment a-t-il été produit ? Dans quelles matières ? Son emballage est-il recyclable ? Contient-il du plastique ? Ses matériaux sont-ils biodégradables ? Est-il réparable ? Consommation écoresponsable et achat compulsif font donc très mauvais ménage…

2. Manger éthique

Principal poste de dépense des ménages, l’alimentation est un levier important du citoyen écoresponsable. S’alimenter de manière éthique, c’est sélectionner des aliments qui ont été produits, transportés et commercialisés avec le moins d’impacts possible sur l’environnement 🌱. Il faudrait donc autant que possible favoriser :

  • Le bio ;
  • Le commerce équitable ;
  • Les circuits courts, le local, pour limiter l’empreinte carbone des produits consommés ;
  • Les achats en vrac, pour limiter les emballages (surtout plastique) et la production de déchets
  • Manger de saison 🍆 👉 Calendrier des fruits & légumes de saison pour consommer mieux !
  • Manger moins de viande 🥩, pour ne pas encourager l’élevage intensif, un désastre pour la planète et pour le bien-être animal ;
  • Éviter certains aliments dont la culture est identifiée comme très peu vertueuse (soja, avocats 🥑, huile de palme…) ;
  • Cuisiner et éviter l’abus de surgelés ou de conserves, qui sont des produits industriels très énergivores en comparaison des aliments frais ;

Toutes ces habitudes permettent de s’en rapprocher autant que possible. Et la bonne nouvelle, c’est que dans ce domaine, ce qui est vertueux pour la planète l’est également pour vous : cela vous permettra de manger plus sain, plus frais, et de prendre soin de votre santé par la même occasion en respectant les processus naturels de culture 😋.

3. S’habiller écoresponsable

Nous vivons dans une société de consommation qui nous encourage à acheter sans réfléchir et à céder à nos envies de manière insouciante. C’est bien entendu un faux pas à éviter pour le consommateur écoresponsable : tous les biens d’usage du quotidien ont un impact environnemental. Le tout est d’identifier ceux qui seront les plus neutres.

Cela passe aussi par vos vêtements : ce petit jean vous paraît peut-être super sympa 👖, mais où a-t-il été produit ? Dans quelle matière ? S’agit-il d’une matière naturelle, d’une culture vertueuse ? Les matières sont-elles recyclées ? Attention aussi aux microplastiques relâchés à chaque lavage par les tissus polaires… Mais également : cet achat vous est-il vraiment utile ? S’agit-il d’une pièce que vous serez amenée à garder et à utiliser durablement ? 🤯

4. La cosmétique écoresponsable

Bien sûr, vos choix en matière de produits d’hygiène et cosmétiques ont également un impact qui engage votre responsabilité morale de citoyen du monde. Promouvoir les gestes écologiques dans la salle de bains, c’est ne pas gaspiller plus d’eau qu’il est nécessaire 🚿 (ne pas abuser des bains, ne pas laisser couler l’eau pendant qu’on se brosse les dents…), utiliser des produits ne contenant pas d’ingrédients néfastes pour l’environnement et les milieux aquatiques, porter une attention particulière aux emballages (gel douche, dentifrice, shampooing…), en privilégiant les matières biodégradables, recyclées ♻️, et les savons et shampooings solides, prendre garde aux matières (brosse à dents en matière biodégradable, comme le bambou 🪥)…

👉  Lingettes démaquillantes lavables, vous allez les adorer et la planète aussi !

5. Se déplacer écoresponsable

Nos véhicules sont polluants pour l’atmosphère et rejettent des gaz : les fréquents pics de pollution de l’air autour des grandes agglomérations en sont un des tristes baromètres 🚗. Utiliser les transports en commun permet de limiter son empreinte écologique : bus, métro, train, covoiturage… De nombreuses solutions existent. Les trajets à pied ou à vélo, lorsque c’est possible, sont une excellente alternative pour la planète et pour votre santé, une belle occasion d’éviter le sédentarisme. Et pour les vacances, certains modes de transports extrêmement polluants sont à éviter au maximum, on a cité : l’avion ✈️ !

6. Faire le ménage écoresponsable

Les produits ménagers sont bourrés de substances chimiques ! Un poison pour notre environnement et notre santé, mais également pour la nature au sens large. Des tas de produits ménagers écolos peuvent leur être substitués.  👉7 produits de nettoyage naturels à toujours avoir à la maison.

7. S’équiper écoresponsable

Les appareils électroménagers sont bien sûr nécessaires à notre confort de vie. Mais vous pouvez porter une attention particulière à vos choix au moment de l’acquisition, en sélectionnant des produits peu gourmands en énergie à l’aide de l’étiquette énergétique et ayant un potentiel de réparabilité plus important en cas de panne 🛠️. Pensez à regarder aussi du côté de l’occasion, une option intéressante pour a planète autant que pour votre budget.

À retenir :

Être écoresponsable, c’est prendre ses responsabilités en tant que citoyen et de consommateur sur l’impact de ses comportements sur l’environnement, le respect de la nature, des animaux et des Hommes. Cela suppose de s’interroger sur tous les aspects du cycle de vie des produits consommés, mais également sur les conséquences de ses habitudes quotidiennes ou plus ponctuelles. Le but de cette réflexion est d’adopter des comportements aussi vertueux que possible pour la planète, ou a minima aussi neutre que possible. Pour cela, il est conseillé de procéder « step by step » afin de changer durablement et de conserver une solide motivation sur le long terme.

Prenons soin d’elle comme elle prend soin de nous.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : pousse-pousse, elora, economie.gouv 

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle