Acheter en vrac, pourquoi, comment ? Le guide du débutant !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

« Le meilleur emballage est celui qui n’existe pas », vous dirait Bea Johnson, grande prêtresse du zéro déchet. Consommer durable tout en faisant des économies ? Le vrac est LA tendance écolo, qui a décidément plus d’une corde à son arc. Une conversion bien tentante pour quiconque souhaite œuvrer à son niveau à la réduction des déchets et à la préservation de notre belle planète 🌍. Mais entre y penser et se lancer, il n’y a qu’un pas ? En vérité, il y en a quelques-uns. Se mettre au vrac demandera, il est vrai, une certaine réorganisation de vos habitudes, mais rien d’inaccessible !

Sommaire :

En quoi ça consiste ?

Le saviez-vous ? Le terme « vrac » vient du néerlandais « wrac » utilisé au XIXème siècle pour signifier « mauvais » au sujet des harengs jetés à même le baril, sans empaquetage ou rangés dans la caque 🐟. Une connotation historiquement bien péjorative, mais le vent a résolument tourné depuis ! L’achat en vrac, c’est donc acheter des produits non emballés 🛒, généralement dans des épiceries spécialisées ou dans les enseignes de la grande distribution qui prévoient de plus en plus fréquemment un espace dédié.

Les produits que l’on peut trouver en vrac sont particulièrement variés à l’heure actuelle : céréales, légumineuses sèches, riz, pâtes, épicerie fine, biscuits apéritifs, fruits secs, condiments… On trouvera aussi des produits d’hygiène, de beauté, ménagers (Shampoing, lessive, produit vaisselle...). Des centaines de références lui sont consacrées : on peut désormais faire une grosse proportion de ses courses en vrac 💪.

Les raisons de vous mettre au vrac

Il faut bien le dire, les motivations ne manquent pas pour sauter le pas du vrac : ce mode de consommation s’avère avantageux à plus d’un titre !

Un geste écolo-friendly

Faire ses petites emplettes zéro emballages est un geste écoresponsable désormais à la portée de tous, et le concept séduit de plus en plus d’adeptes soucieux de leur empreinte écologique 🌱. Faire ses courses en vrac, c’est bannir les emballages à usage unique, un véritable fléau pour la planète ! L’Ademe estime en effet que chaque année, les Français jettent 254 kg d’ordures ménagères, dont 1/3 d’emballages…

Et pendant que vous y êtes... 4 conseils pour être plus écologique à la maison - 6 bonnes résolutions écolos à prendre en 2022.

Un geste écono-friendly

Mais le vrac est également très doux pour le porte-monnaie : il permet de faire des économies plutôt intéressantes, avec des prix d’achat de 15 à 30% moins cher que les produits sous emballage 🤑. Et c’est logique : on ne paye ni l’emballage, ni la publicité qui va avec. Et on n’achète que les quantités dont à a besoin : plus de gaspillage alimentaire, plus de paquets entamés qui traînent pendant des années au fond des placards… Bonne nouvelle : vous ne contribuerez plus aux 10 milliards de kilos de nourriture jetés chaque année en France.

⚠️ Mais pas toujours : certaines grandes enseignes facturent le vrac plus cher, soyez donc vigilants dans la sélection de vos points de vente ! Bien sûr, il faut prendre en compte le fait qu’il s’agit souvent de produits bios, logiquement plus chers que la filière classique.

Un geste gastro-friendly

Oui, le vrac, ce sont aussi des produits bios et souvent locaux, sélectionnés pour le plus grand plaisir de vos papilles 😋 ! Bien entendu on ne baisse pas complètement sa garde : le vrac ne fait pas tout ! Continuez de cibler des produits de saison et les circuits courts. C’est aussi apporter plus de diversité à vos menus : vous pouvez prendre un peu de tout, en petite quantité, au lieu d’acheter un seul paquet d’un produit donné. Et bien sûr, on achète de saison grâce à notre calendrier des fruits & légumes de saison pour consommer mieux !

Bien qu’encore un marché de niche, le vrac gagne d’année en année de plus en plus de terrain, et on s’en réjouit 📈. Il ne représente encore que 0,75% de la consommation hors produits frais, mais a connu une croissance de 41% en 2019, et devrait atteindre 3% de part de marché en 2022. On tient le bon bout !

Ça y est, vous êtes emballé ? À vos bocaux !

Alors non, vous n’allez bien sûr pas remplir directement vos poches et votre sac à main de pâtes coquillettes en vrac 👜 : il faudra vous équiper au préalable, mais en contenants réutilisables.

👉 Vous pouvez utiliser des bocaux, tupperwares, sacs en coton… et vous servir directement aux différents distributeurs mis à votre disposition, en fonction de vos besoins du jour. Il faut penser, bien sûr, en cas de contenant un peu lourd, à tarer avant toute chose afin de ne payer que le prix de la marchandise ⚖️. Le tote bag est bien entendu de rigueur, ou autre sac réutilisable.

Vous l’avez compris, le vrac, ça ne s’improvise pas, c’est une affaire d’organisation 😉 ! C’est un coup à prendre, une fois acclimaté vous serez conquis.

👉 Pour les liquides, ça fonctionne bien souvent avec un système de consigne : vous achetez une bouteille en verre, la remplissez et on vous la rembourse lorsque vous la ramenez. Vin, bière, alcools divers, jus de fruit, liquide vaisselle, lessive liquide 🍺… Vous le voyez, presque tout peut s’acheter en vrac !

👉 Il existe aussi des sacs à vrac en coton, maille, papier, bien pratiques pour transporter biscuits ou céréales. Et si vos courses sont plus improvisées, des sachets kraft sont généralement mis à votre disposition dans les enseignes, un matériau 100% biodégradable que vous pourrez réutiliser plusieurs fois ♻️.

👉 N’hésitez pas à réorganiser votre cuisine pour qu’elle se prête mieux à cette nouvelle pratique : étagères, armoires, bocaux étiquetés pour mieux s’y retrouver… Si vous pouvez, essayez de faire votre liste de course en amont, et notamment les quantités nécessaires pour les différentes recettes envisagées 📝. Cela vous permettra de ne prendre que ce dont vous avez besoin.

Notre conseil : choisissez des bocaux en différents formats avec une fermeture bien hermétique. Le verre est beaucoup moins polluant que le plastique 🌍, car il se recycle très bien, mais sera aussi plus lourd à transporter.

Dans quelle boutique se rendre ?

Ces dernières années, les épiceries zéro déchets poussent comme des champignons 🍄 : Il y avait 2 épiceries vrac en 2013, on en compte désormais plus de 600 dans l’hexagone. Les magasins bios aussi ont très fréquemment un rayon vrac, et même les grandes surfaces traditionnelles. Et ça devrait continuer de se développer dans les années à venir, car la loi « climat et résilience » du 22 août 2021 a prévu pour les grandes et moyennes surfaces de plus de 400 m² de consacrer 20% de leur surface de vente à la vente en vrac d’ici 2030 🥳.

Pour trouver une boutique près de chez vous, vous pouvez aussi vous aider des sites Cartovrac et Abracada-Vrac.

À retenir :

Le vrac, en vrac, c’est bannir les emballages à usage unique, arrêter le gaspillage, faire des économies et vous régaler. Équipez-vous de contenants réutilisables, sélectionnez votre boutique et lancez-vous ! Une réorganisation de vos habitudes qui en vaut la peine, et qui aura des effets concrets et immédiats sur votre empreinte écologique.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : expressionsfrancaises.fr, homap.fr, LOI n° 2021-1104 du 22 août 2021, instantsbrief.fr, usbeketrica.com

Vous avez bien encore 5 minutes ? #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

GR 400, le tour du volcan cantalien, plaisir des yeux !

Le GR 400, dans le département du Cantal, vous invite en Auvergne pour faire le tour ...

Lire

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle