Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Une fois que l’agriculteur a terminé sa moisson 🚜, il n’est pas rare de constater qu’il reste quelques légumes sur place 🥔 🥕 🥦. Quel gâchis, nous direz-vous ? Eh bien ce n’est pas perdu pour tout le monde ! Car figurez-vous que vous avez parfaitement le droit de les ramasser. Ça s’appelle le glanage et ça existe depuis la nuit des temps 🤓. De quoi faire des économies, et éviter le gaspillage et les emballages inutiles : un geste économique et écologique 🌍 ! Mais attention, certaines règles sont à respecter, encore faut-il les connaître.

Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Glanage : une pratique ancestrale

Le glanage est une pratique qui consiste à ramasser ce qu'il reste dans les champs après la récolte. C'est une forme de récupération, de recyclage anti-gaspillage. Plutôt que de laisser pourrir ce qu'il reste dans les champs, l'agriculteur préfère l'offrir au public. C'était d'ailleurs une pratique très courante dans le passé, les fermiers laissaient alors les plus nécessiteux profiter de leurs champs. 

Le glanage est une pratique qui nous vient tout droit du Moyen-Age, plus exactement d’un édit royal d’Henri II du 2 novembre 1554 📜 ! Mais en réalité, cela remonte à encore beaucoup plus loin… L’objectif était de venir en aide aux pauvres, malheureux, défavorisés, personnes âgées, estropiés, et plus généralement, à toute personne dans le besoin. Il s’agissait d’une forme d’assistance des propriétaires terriens à l’égard des plus démunis. Les personnes valides, en revanche, devaient moissonner, et avaient interdiction de glaner ⛔. Cet usage a traversé les siècles et est parvenu jusqu’à nous. 

Fruits, légumes, pommes de terre, de nombreux agriculteurs font perdurer cette jolie coutume, selon les régions et les habitudes de chacun. Dans tous ces cas, le glanage permet de réduire le gaspillage alimentaire et peut fournir une source de nourriture précieuse et saine pour les personnes dans le besoin. C'est également une belle façon de revenir aux sources et de renouer avec la nature, cette terre nourricière et de rencontrer les agriculteurs de la région. 

Que dit la réglementation ?

Cette coutume permet de ramasser ce qui reste sur le sol après la moisson ou la récolte par l’agriculteur, une autocueillette qui profite à tout le monde. En effet, certaines pommes de terre sont trop petites et passent à travers la machine. Le glanage est ainsi toléré en journée 🌞, en quantité limitée, sauf arrêté municipal contraire. En revanche, le glanage est interdit sur un terrain clôturé 🚧, et l’utilisation d’outil n’est pas autorisée. L’idéal étant quand même de faire preuve de savoir-vivre, et de se rapprocher de l’agriculteur du terrain afin de vérifier qu’il a bien terminé sa récolte et qu’il n’y voit pas d’inconvénient 🗨️ 📞, cela vous évitera des déconvenues 😉 !

Attention aux coutumes locales : 
La Franche-Comté fait exception à la règle car les fruits, légumes, céréales et cultures sont considérés comme abandonnées par l’agriculteur après le 1er novembre, ils peuvent donc être librement ramassés après cette date.

À ne pas confondre

On le distingue d’autres pratiques, qui elles, sont interdites 👮 :

  • Le maraudage : il s’agit du vol des fruits et légumes cultivés quand ils ne sont pas détachés du sol ;
  • Le grappillage : c’est la récupération après la récolte de ce qui reste sur les arbres fruitiers ou les ceps de vigne, et qui pourraient constituer une 2ème récolte ;
  • Le râtelage : qui désigne le fait de se servir d’outils, comme un râteau, pour récolter.

Le glanage se distingue également de la simple cueillette, visée aux articles L411-1 et 2 du code de l’environnement, qui consiste à récolter des végétaux sauvages 🍓🍄🌰, ou du moins les espèces dont le prélèvement n’est pas interdit. 

Il s’agit d’une simple tolérance, en l’absence de clôtures et de signalisation, et uniquement entre le 15 juillet et le 15 décembre : on considère que les fruits sont les produits d’un sol qui appartiennent donc à son propriétaire. Dans ce cas, la limite à ne pas dépasser est de 5 litres par personne et par jour ⚖️ (gare à l’amende au-delà, voire à la sanction pénale au-delà !).

🪓 Et dans le même genre... Puis-je ramasser du bois en forêt ? Que dit la loi ?

Après glanage à la campagne, à la mer !

Sur le littoral 🏖️, le glanage est aussi largement pratiqué : galets, bois flotté, coquillages 🐚… De nombreux souvenirs de vacances sont ainsi précieusement récoltés et emmenés 😎. Le sable aussi est souvent prélevé, parfois pour être vendu (oui, vous avez bien lu, le marchand de sable existe bel et bien 😮 !). D'ailleurs, ça pose de vrais problèmes... Le sable se fait rare, une ressource sous tension.

Mais cette pratique aussi est réglementée 👮, et sachez que l’amende peut aller jusqu’à 1.500 euros 💸. En effet, le risque est de fragiliser les littoraux. Le cas du bois flotté est un peu différent, car il s’agit de débris d’origine naturelle, et il est donc en principe possible d’en récupérer, généralement à visée décoratrice. 👉 Ramener des souvenirs de la mer peut vous coûter cher !

À retenir :

👉 Le glanage est une pratique ancestrale qui permet de ramasser ce qui reste sur le sol après la moisson ou la récolte par l’agriculteur 🥔.
👉 Il est autorisé en journée, en quantité limitée, sauf arrêté municipal contraire.
👉 Il est interdit sur un terrain clôturé, ou avec utilisation d’un outil ⛔.


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Assemblée nationale, La Nouvelle République, france3-regions, geo.fr, académie française

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle