Sable, coquillages, corail... ramener des souvenirs peut vous coûter cher !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Lorsque l’océan se retire, il abandonne derrière lui des coquillages de toutes sortes, des galets aux teintes variées, du corail, du bois flotté, des os de seiche, des éponges 🐚… Bon, un peu de plastique, parfois, mais ça n’est pas ce qui nous intéresse. Quoi de plus relaxant lors d’un séjour en bord de mer que de flâner sur la plage et d’y contempler tous ces petits trésors. Et quoi de plus tentant que de les ramasser et de les ramener chez soi, comme un précieux butin ! Simples souvenirs, ou objets déco, bijoux… La côte est une mine d’or pour les adeptes de travaux pratiques et les créateurs de tout bord. Mais est-il autorisé de tout ramasser sur les plages ? Que dit la loi ?

Sable, coquillages, corail... ramener des souvenirs peut vous coûter cher !
Sommaire :

Le glanage sur les plages est-il autorisé ?

De jolis galets dans l’allée de votre jardin, une déco dérivée du bois flotté… L’écosystème du littoral est riche en petites merveilles que vous aimeriez bien ramener dans votre valise. C’est une pratique que l’on appelle le glanage sur les plages 🏖️. Bien sûr, vous êtes de bonne foi, vous ne voyez pas le mal : après tout, à qui cela manquera-t-il ? Ces coquillages sont déjà morts et ce n’est pas un petit sac de sable qui va faire défaut à cette immense plage ! Pourtant, la loi n’est pas de votre avis. Une réglementation existe pour protéger les écosystèmes fragiles du bord de mer, et vous pourriez prendre une belle amende, bien corsée, qui alourdirait tout à coup sévèrement votre budget vacances 😅… Car le problème, ce n’est pas vous en particulier : mais si chaque touriste, si chaque personne fréquentant cette plage suivait le même raisonnement que vous, le littoral finirait par être pillé et serait fragilisé.

Ces objets et débris que l’océan nous laisse au gré des vagues et de marées, qui forment une bande où ils sont accumulés, porte un nom : la « laisse de mer ». C’est un véritable écosystème riche en micro-organismes 👉 Biodiversité, qu'est-ce que c'est au juste ?

Ramasser des souvenirs sur la plage : une pratique réglementée

Les plages appartiennent au domaine public, mais le Code de l’environnement prévoit que leur usage est néanmoins libre et gratuit. En revanche, ce que ce Code énonce également, en son article L321-8, c’est que « les extractions de matériaux (...) sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre, directement ou indirectement, l'intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais, (...) ». Attention, donc, c’est au cas par cas, toutes les pratiques ne sont pas autorisées ⛔ !

👉 Des vacances oui, mais écolos ! 10 commandements à suivre

Le sable et les coquillages

Concernant le sable et les coquillages vides 🐚, c’est niet : il s’agit ni plus ni moins d’une atteinte au domaine public maritime qui fragilise les littoraux. Le ramassage en petite quantité est parfois toléré, mais le prélèvement déraisonnable sera sanctionné d’une amende pouvant aller jusqu’à 1.500 €, ouille ! En revanche, ce qu’on appelle le sable éolien, c’est-à-dire celui qui a été déplacé hors de la plage du fait du vent, peut être récupéré librement.

Mais attention, à l’étranger, les peines peuvent être particulièrement sévères et aller jusqu’à la prison lorsque les quantités de sable prélevées sont importantes comme c’est le cas en Sardaigne ! Pourquoi tant de sévérité ? Car il existe un véritable commerce en ligne de sable, à destination de collectionneurs (oui, les marchands de sable, ça existe !), et notamment de Sardaigne. Et il faut reconnaître que les abus sont nombreux : en 2018, plus d’une tonne de sable a été saisie dans les bagages de touristes à l'aéroport de Cagliari 😯…

Un pillage qui est pris très au sérieux par les autorités italiennes, qui vont jusqu’à embaucher des « gardiens du sable » dans la ville de Cabras.

👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

Les galets

La présence de galets participe à protéger la côte de l’érosion. Même punition que pour le sable et les coquillages, donc, avec une amende pouvant s’élever à 1.500 € 💸. Imagiez seulement : ces petits cailloux proviennent d’amas rocheux polis par la mer et ont des millions d’années ! En Normandie, ramasser les galets est interdit depuis 1975, et leur nombre a diminué de moitié depuis le siècle dernier. En cause : le vent, les courants, et le glanage !

Les fleurs

La flore du littoral est très spécifique, et beaucoup d’espèces sont endémiques et classées comme protégées 🌺. Là, on ne rigole plus et ça commence à faire mal au niveau des sanctions, car couper les plantes côtières peut vous en coûter 150 000 € d’amende pour « atteinte à la conservation d'espèces végétales non cultivées », selon l’article L415-3 du Code de l’environnement.

Le bois flotté

C’est l’exception : la récolte du bois flotté sur les plages, ces débris d’origine naturelle, n’est pas réglementée, et vous pouvez librement récupérer ceux qui se sont échoués sur les plages et en faire ce que bon vous semble 🤗. N’oubliez pas néanmoins que les oiseaux en utilisent pour faire leur nid, donc le mieux reste quand même de penser à eux et de faire preuve de parcimonie 🐦.

Le saviez-vous ? Le glanage se pratique aussi dans les champs 👉 Glanage, ce que vous devez savoir avant de vous servir dans les champs des agriculteurs.

Le verre dépoli

Carte blanche également pour le verre, qui est bien au contraire encouragé afin d’en nettoyer le littoral. Et ramasser les déchets, vous y avez songé ? 👉 Plogging, courir pour votre santé et la nature !

Les mollusques

Les coquillages vivants sont parfois ramassés sur la côte afin d’être dégustés par les fins gourmets 😋. Il s’agit là d’une pratique qui ne connaît pas de réglementation uniforme : il convient donc de se renseigner sur les règles locales avant toute chose.

En revanche, l’air marin, c’est à volonté, il ne faut pas se priver 😉 ! 👉 Les bienfaits de l'air marin : respirez à pleins poumons !

À retenir :

Il est très tentant de ramener des souvenirs ramassés sur la plage de son séjour en bord de mer : coquillages, sable, galets, bois flotté… Un charmant butin qui peut vous coûter cher ! La pratique du glanage sur le littoral est réglementée, et ces prélèvements sont le plus souvent interdits, avec une exception pour le bois flotté. Néanmoins, il se pratique fréquemment et est rarement sanctionné s’il reste raisonnable. Ce trésor est un écosystème à lui seul, et le piller est susceptible de fragiliser le littoral, oh combien vulnérable, pensez-y !

👉 L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : service-public.fr, geo.fr, francebleu.fr


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Forêt de Paimpont (ou Brocéliande), une forêt mystérieuse qui enchantera toute la famille

Parmi toutes les forêts françaises, la plus mythique et légendaire est sans nul doute la forêt de Paimpont, mieux connue sous le nom de forêt de Brocéliande avec laquelle elle ne fait qu’une. Elle regorge de mystère et dégage une aura unique en son genre. Portée par les contes et légendes d’un univers enchanté, sa beauté est inégalable et vous transportera l’espace d’une randonnée ou d’une promenade dans un autre monde. Une chose est sûre : cette forêt a une âme : une visite incontournable pour tout enchanteur qui se respecte 🧙‍♂️ !

Opération plage propre : 5 gestes pour la préserver

Soleil, mer, farniente, baignades, barbecues, cocktails… la saison estivale bat son plein 😎 ! Et comme chaque année, nous sommes des millions à nous donner rendez-vous sur les plages de France et d’ailleurs pour les vacances. Ce dont on se rend moins compte, avec notre parasol sous le bras, c’est qu’avant notre arrivée, les municipalités ont généralement fait procéder au petit matin au nettoyage de cette étendue de sable, afin que nous puissions poser notre serviette ailleurs que sur un tas d’immondices laissée par la marée et/ou par les touristes de la veille. Car oui, les plages au lever du jour ressemblent un peu à un fêtard invétéré le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée 🥳 : ce n’est pas joli joli… Or, préserver les plages revient bien sûr à préserver les océans, les véritables victimes de cette pollution en tout genre. Devenez le Monsieur Propre des plages en appliquant ces 5 commandements !

Ces sites menacés par les excès du tourisme et le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique et les excès du tourisme de masse menacent de nombreux sites, quand ce n’est pas les deux à la fois. Erosion, montée des eaux, phénomènes météorologiques extrêmes, dégradations, manque de civisme… Des monuments et zones naturelles à la valeur inestimable pourraient disparaître si rien n’est fait pour enrayer le phénomène. Quelles sont ces destinations de rêve pour qui le cauchemar a déjà commencé ? Où se trouvent les plus beaux sites en voie de disparition de la planète 🌍 ?

Digital detox : éteignez votre téléphone et profitez, tout simplement

Avouons-le, nous sommes complètement accros à nos smartphones, tablettes, ordinateurs portables… Bref, à tout ce qui nous permet de rester connectés. Les écrans sont partout ! Difficile d’imaginer que le premier iPhone n’est sorti qu’en 2007, suivi de près par ses concurrents, soit il y a seulement 15 ans ! Mails, actualités, SMS, réseaux sociaux… Le phénomène d'hyperconnexion, vous connaissez ? Et si vous posiez votre portable pour faire un break ? Faites une digital detox avec Amareo pour réapprendre à profiter de la vraie vie ! 🌿

4 randonnées à absolument faire dans les Pyrénées

Dans ce parc national, le soleil se reflète dans des lacs à l’eau verte tandis que les imposants sommets dépassent les 3.000 mètres. Marmottes, vautours et ours bruns cohabitent dans les paysages verdoyants, parsemés d’iris, de chardons bleus et d’edelweiss. Vous ne connaissez pas encore ce cadre unique ? Venez le découvrir grâce à ces 4 randonnées à faire dans les Pyrénées !

5 idées de randonnées autour de Lyon pour tous les niveaux

Envie de verdure, de chants d’oiseaux et de grand air pur ? Ça tombe bien car la région lyonnaise regorge de possibilités pour vous permettre d’assouvir votre besoin de nature. Entre cascade, pique-nique avec vue, cabornes (cabanes en pierres sèches) et marmottes, voici 5 idées de randonnées autour de Lyon !

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle