Sable, coquillages, corail... ramener des souvenirs peut vous coûter cher !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Lorsque l’océan se retire, il abandonne derrière lui des coquillages de toutes sortes, des galets aux teintes variées, du corail, du bois flotté, des os de seiche, des éponges 🐚… Bon, un peu de plastique, parfois, mais ça n’est pas ce qui nous intéresse. Quoi de plus relaxant lors d’un séjour en bord de mer que de flâner sur la plage et d’y contempler tous ces petits trésors. Et quoi de plus tentant que de les ramasser et de les ramener chez soi, comme un précieux butin ! Simples souvenirs, ou objets déco, bijoux… La côte est une mine d’or pour les adeptes de travaux pratiques et les créateurs de tout bord. Mais est-il autorisé de tout ramasser sur les plages ? Que dit la loi ?

Sable, coquillages, corail... ramener des souvenirs peut vous coûter cher !
Sommaire :

Le glanage sur les plages est-il autorisé ?

De jolis galets dans l’allée de votre jardin, une déco dérivée du bois flotté… L’écosystème du littoral est riche en petites merveilles que vous aimeriez bien ramener dans votre valise. C’est une pratique que l’on appelle le glanage sur les plages 🏖️. Bien sûr, vous êtes de bonne foi, vous ne voyez pas le mal : après tout, à qui cela manquera-t-il ? Ces coquillages sont déjà morts et ce n’est pas un petit sac de sable qui va faire défaut à cette immense plage ! Pourtant, la loi n’est pas de votre avis. 

Une réglementation existe pour protéger les écosystèmes fragiles du bord de mer, et vous pourriez prendre une belle amende, bien corsée, qui alourdirait tout à coup sévèrement votre budget vacances 😅… Car le problème, ce n’est pas vous en particulier : mais si chaque touriste, si chaque personne fréquentant cette plage suivait le même raisonnement que vous, le littoral finirait par être pillé et serait fragilisé.

Ces objets et débris que l’océan nous laisse au gré des vagues et de marées, qui forment une bande où ils sont accumulés, porte un nom : la « laisse de mer ». C’est un véritable écosystème riche en micro-organismes 👉 Biodiversité, qu'est-ce que c'est au juste ?

Ramasser des souvenirs sur la plage : une pratique réglementée

Les plages appartiennent au domaine public, mais le Code de l’environnement prévoit que leur usage est néanmoins libre et gratuit. En revanche, ce que ce Code énonce également, en son article L321-8, c’est que « les extractions de matériaux (...) sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre, directement ou indirectement, l'intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais, (...) ». Attention, donc, c’est au cas par cas, toutes les pratiques ne sont pas autorisées ⛔ !

👉 Des vacances oui, mais écolos ! 10 commandements à suivre

Le sable et les coquillages

Concernant le sable et les coquillages vides 🐚, c’est niet : il s’agit ni plus ni moins d’une atteinte au domaine public maritime qui fragilise les littoraux. Le ramassage en petite quantité est parfois toléré, mais le prélèvement déraisonnable sera sanctionné d’une amende pouvant aller jusqu’à 1.500 €, ouille ! En revanche, ce qu’on appelle le sable éolien, c’est-à-dire celui qui a été déplacé hors de la plage du fait du vent, peut être récupéré librement.

Mais attention, à l’étranger, les peines peuvent être particulièrement sévères et aller jusqu’à la prison lorsque les quantités de sable prélevées sont importantes comme c’est le cas en Sardaigne ! Pourquoi tant de sévérité ? Car il existe un véritable commerce en ligne de sable, à destination de collectionneurs (oui, les marchands de sable, ça existe !), et notamment de Sardaigne. Et il faut reconnaître que les abus sont nombreux : en 2018, plus d’une tonne de sable a été saisie dans les bagages de touristes à l'aéroport de Cagliari 😯…

sable coquillage

Un pillage qui est pris très au sérieux par les autorités italiennes, qui vont jusqu’à embaucher des « gardiens du sable » dans la ville de Cabras. 👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

Les galets

La présence de galets participe à protéger la côte de l’érosion. Même punition que pour le sable et les coquillages, donc, avec une amende pouvant s’élever à 1.500 € 💸. Imagienz seulement : ces petits cailloux proviennent d’amas rocheux polis par la mer et ont des millions d’années ! En Normandie, ramasser les galets est interdit depuis 1975, et leur nombre a diminué de moitié depuis le siècle dernier. En cause : le vent, les courants, et le glanage !

Les fleurs

La flore du littoral est très spécifique, et beaucoup d’espèces sont endémiques et classées comme protégées 🌺. Là, on ne rigole plus et ça commence à faire mal au niveau des sanctions, car couper les plantes côtières peut vous en coûter 150 000 € d’amende pour « atteinte à la conservation d'espèces végétales non cultivées », selon l’article L415-3 du Code de l’environnement.

Le bois flotté

C’est l’exception : la récolte du bois flotté sur les plages, ces débris d’origine naturelle, n’est pas réglementée, et vous pouvez librement récupérer ceux qui se sont échoués sur les plages et en faire ce que bon vous semble 🤗. N’oubliez pas néanmoins que les oiseaux en utilisent pour faire leur nid, donc le mieux reste quand même de penser à eux et de faire preuve de parcimonie 🐦.

coquillage

Le verre dépoli

Carte blanche également pour le verre, qui est bien au contraire encouragé afin d’en nettoyer le littoral. Et ramasser les déchets, vous y avez songé ? 👉 Plogging, courir pour votre santé et la nature !

Les mollusques

Les coquillages vivants sont parfois ramassés sur la côte afin d’être dégustés par les fins gourmets 😋. Il s’agit là d’une pratique qui ne connaît pas de réglementation uniforme : il convient donc de se renseigner sur les règles locales avant toute chose.

En revanche, l’air marin, c’est à volonté, il ne faut pas se priver 😉 ! 👉 Les bienfaits de l'air marin : respirez à pleins poumons !

À retenir :

Il est très tentant de ramener des souvenirs ramassés sur la plage de son séjour en bord de mer : coquillages, sable, galets, bois flotté… Un charmant butin qui peut vous coûter cher ! La pratique du glanage sur le littoral est réglementée, et ces prélèvements sont le plus souvent interdits, avec une exception pour le bois flotté. Néanmoins, il se pratique fréquemment et est rarement sanctionné s’il reste raisonnable. Ce trésor est un écosystème à lui seul, et le piller est susceptible de fragiliser le littoral, oh combien vulnérable, pensez-y !

👉 L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : service-public.fr, geo.fr, francebleu.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Randonner léger : nos astuces poids plume !

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

GR 75, faites le tour de Paris à pied, vous allez adorer !

Vous pensez que les grandes randonnées ne sont pas accessibles aux citadins Parisiens ? Cet itinéraire va vous prouver le contraire. Enfilez vos chaussures de marche, on vous emmène faire le tour de Paris à pied, sur la trace du GR 75 🥾.

Reprise gratuite des pneus usagés pour les particuliers : ce qui change en 2024

577 000 tonnes de pneumatiques sont mises sur le marché chaque année en France, soit 59 millions de pneus. Ces futurs déchets, bien que n’étant pas considérés comme dangereux, n’en sont pas moins composés de produits toxiques et présentent un risque tant pour l’environnement que pour la santé publique. Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2024, les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs pneus usagers chez un distributeur, sans obligation d’achat de pneus neufs. Débriefing 👇

Quelle est la nourriture qui pollue le plus ?

Manger pollue, c’est un fait. OK, mais il faut bien manger pour vivre, sommes-nous tentés de répondre… Certes, mais cessons un instant d’enfoncer des portes ouvertes et venons-en au fait : de la même manière que côté santé, il existe la malbouffe, celle qui fait plaisir au palais, mais dont il ne faut pas abuser, certains aliments sont, plus encore que les autres, des désastres écologiques : il est possible, et même indispensable, de prendre en compte le prisme environnemental dans nos choix alimentaires afin de réduire, au quotidien, notre empreinte sur la planète. Quel est le top 10 des aliments à bannir et à limiter ? Menu de la nourriture la plus polluante au monde 🤮

Comment se débarrasser des guêpes naturellement en 10 astuces

Vous êtes confortablement installé en terrasse, vous chillez, on ne peut plus détendu, et vous vous apprêtez à partager un agréable déjeuner entre amis ou en famille, avec son lot de melons, grillades et autres réjouissances. Oui, tout aurait pu être parfait, sans elles : Bzzzzz ! Il n’est pas rare qu’une ou plusieurs guêpes s’invitent à table pour profiter elles-aussi de ces mets très appréciés, ou autour de la piscine, à la recherche d’eau pour s’hydrater... Un phénomène classique, mais TELLEMENT agaçant et potentiellement dangereux, car elles peuvent être amenées à piquer un de vos convives ou un animal de compagnie. Seulement voilà, les guêpes, comme tous les animaux, ont, elles aussi, un rôle à jouer dans les écosystèmes et la biodiversité. Votre objectif ? Les éloigner sans les tuer ni vous faire piquer. Quels sont les meilleurs répulsifs faits maison naturels pour les tenir à distance respectable de votre buffet 🐝 ?

Comment se débarrasser des poux radicalement (et naturellement) ?

Peut-être avez-vous eu la désagréable surprise de constater la présence de passagers clandestins indésirables sur vos charmantes têtes blondes, au retour d’une colo ou tout simplement en revenant de l’école : oui, les poux ont le don de s’inviter chez vous de manière insidieuse, et de s’immiscer partout ! Votre objectif est donc de vous en débarrasser au plus vite, mais sans passer par la case insecticide toxique, néfaste tant pour ces parasites voraces – bien qu’ils y soient de plus en plus résistants - que pour votre enfant, et bien sûr pour la planète 🌍… Bonne nouvelle, les méthodes naturelles ET efficaces existent. Chasser les poux sans traitement de choc chimique est à la portée de tous.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle