L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes dans la mer

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plaisir de se dorer la pilule au retour des beaux jours. Il y a la version farniente, au bord de la mer ou de la piscine, et la version sportive, en randonnée ou en trail. Quoi qu’il en soit, on le sait bien, notre peau nécessite une protection efficace… Alors on respecte la règle n°1 : on se tartine ! Mais saviez-vous qu’en protégeant votre peau, certaines crèmes posent de sérieux problèmes en matière de protection de l’environnement, et que les récifs coralliens en sont les premières victimes ? Amareo a mené l’enquête pour vous.

L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes dans la mer
Sommaire :

SOS Coraux en danger !

Nous savions déjà que tous les ingrédients composant les crèmes solaires ne sont pas recommandables : certains présentent même de sérieux risques pour votre santé, c’est le comble pour un produit censé la préserver 🤔 ! Mais la nature est la seconde victime de l’écran total, et pas qu’un peu. Certains composés chimiques se déversent en effet dans les océans lors de votre baignade 🏖️, c’est ainsi que chaque année, près de 14 000 tonnes de crème solaire finissent leur course dans les mers. Le hic, c’est que certains d’entre eux présentent un danger très préoccupant pour nos amis les coraux. Résultat : ils blanchissent, leur cycle de croissance et de reproduction est perturbé, ils se meurent ⚰️… Environ 10% des coraux mondiaux seraient déjà impactés par ce phénomène.

Les coraux, garants de la biodiversité marine

Vous savez, les coraux ? Ces joyaux colorés, qui servent de berceau à la richesse de l’écosystème marin : des milliers d’espèces de poissons y évoluent, mais pas que 🐠 ! Une précieuse biosphère, très fragile, et particulièrement sensible aux produits chimiques contaminant l’eau y évolue. Le corail est essentiel à la biodiversité, et crée de surcroît d’importantes barrières naturelles entre les côtes et les océans, ce qui participe à réduire l’érosion et à diminuer les conséquences des catastrophes naturelles, telles que les dévastateurs tsunamis. Saviez-vous également que le corail permet de créer des traitements contre de terribles maladies, telles que le VIH ou la leucémie 💊 ? Bref, vous l’avez compris, on a besoin d’eux !

Et même si vous vous passez de baignade, cela ne résout pas le problème pour autant : il y a bien un moment où vous allez vous laver ! Et c’est avec l’eau de la douche que les ingrédients douteux seront répandus...

👉 5 espèces menacées par le réchauffement climatique, Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

Faites entrer les accusés ! 

Et sur le banc des accusés, il y a du monde ! La liste des ingrédients considérés comme polluants environnementaux nocifs, est malheureusement longue 📜.

L’oxybenzone

Parmi les incriminés, on citera plus précisément le grand méchant oxybenzone, ce perturbateur endocrinien qui s’infiltre insidieusement dans les océans par l’intermédiaire des touristes, loin de se douter de leur part de responsabilité dans ce drame...

À tel point que les crèmes en contenant sont tout bonnement interdites à Hawaï, premier Etat à prendre une telle décision 👍. Mais ce sont les récifs du monde entier qui sont menacés, en particulier dans les sites touristiques les plus prisés, où les visiteurs s’amassent en nombre chaque année. La Grande Barrière de corail, la baie de Hanauma sur l’île d’Oahu, les Îles Vierges des Etats-Unis, notamment Hurricane Hole, la réserve naturelle de coraux d'Eilat en Israël… Ces sites très attractifs sont littéralement pris d’assaut 🤿, et le corail y est particulièrement vulnérable.

L’octinoxate

Également interdit d’utilisation à Hawaï, l’octinoxate, ou ethylexyl methoxycinammate, utilisé en tant que filtre UV, n’est pas mal non plus dans son genre ! Il est, d’une part, soupçonné d’être un perturbateur des œstrogènes et de la fonction thyroïdienne (et de bien d’autres maux pour la santé humaine, soit dit en passant !), mais tout comme l’oxybenzone, son impact délétère sur les récifs coralliens est également démontré 😠.

L’octocrylène

L’octocrylène est lui aussi identifié comme toxique pour les coraux depuis 2018, et interdit d’utilisation aux îles Palaos depuis 2020 ⛔. Cette molécule s’accumule en effet dans les coraux sous la forme d’acides gras particuliers, qui attaqueraient leurs fonctions vitales, telles que la nutrition et la reproduction…

Mais en bonus, vous avez droit au second effet kiss cool de l'octocrylène 😅 : avec le temps, il se dégrade et se transforme en benzophénone, perturbateur endocrinien et molécule potentiellement cancérigène pour l’homme. Il a donc tout pour plaire ! Attention à vos vieux flacons qui trainent au fond des placards…

Les nanoparticules

Bien souvent, les crèmes solaires bios contiennent des filtres UV minéraux (dioxyde de titane et dioxyde de zinc), qui sont des éléments retrouvés à l’état naturel dans le sable. Ils sont donc a priori plus respectueux de la nature, c’est un fait 👏. Mais comme le zéro pollution n’existe pas en matière de filtre UV, ces composés sont généralement présents sous forme nanoparticulaire, alors que nous ignorons tout sur leur dangerosité. De par leur taille, ils peuvent pourtant franchir toutes les barrières biologiques.

Outre les dangers potentiels pour la santé du consommateur (irritation oculaire, des voies respiratoires en cas d’inhalation via les sprays et aérosols, jusqu’à la pénétration dans le système respiratoire par les alvéoles pulmonaires 😱 !), le dioxyde de titane étant même classé dans le groupe des substances « cancérogènes possibles chez l'Homme (2B) », ils sont soupçonnés d’engendrer des perturbations dans la reproduction des moules. Des études font par ailleurs état de la toxicité de l’oxyde de zinc sur l’environnement.

Malheureusement, le consommateur manque de visibilité sur ce point : alors que la réglementation prévoit l’obligation d’apposer la mention « nano » sur les produits cosmétiques qui en contiennent, l’UFC Que Choisir a démontré qu’il n’en était rien. Même une crème bio peut en contenir, mais ces particules ne pourront alors pas être inférieures à 100 nanomètres. À noter que ces crèmes solaires sont de fait moins efficaces que celles comportant des filtres UV organiques, et doivent être appliquées plus régulièrement.

Mais ce n’est pas tout ! D’autres ingrédients sont également problématiques, tels que le Triclosan, différents Parabènes, l’acide para-aminobenzoïque (PABA), le 4-méthylbenzylidène camphre 🤯… Nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Un bras de fer avec les industriels

Malgré les interdictions qui voient le jour, le combat est loin d’être gagné, car les industriels cravachent pour convaincre du contraire : le Centre Scientifique de Monaco et L'Oréal Recherche & Innovation ont publié un communiqué selon lequel les filtres UV n’avaient pas d’effet néfaste sur les coraux, s’appuyant sur une insuffisance de preuves scientifiques le démontrant. Ce faisant, ils s’octroient au passage le droit de continuer à bourrer leurs produits de cochonneries. Précisons néanmoins que parmi les 8 chercheurs ayant participé à l’étude, 5 étaient salariés de l’Oréal 🙄… On dit ça, on ne dit rien !

Pourtant, un corail stressé sécrète un stéroïde, et les chercheurs ont démontré que la concentration de stéroïdes sécrétés est d’autant plus élevée que l’exposition des coraux est importante aux différents filtres UV...

Et le packaging dans tout ça ?

Mais le packaging compte, lui aussi, notamment en ce qui concerne l’usage à outrance du plastique 🧴. Oui, la pollution des océans, c’est aussi, et surtout ça : des emballages qui finissent dans la nature et viennent rejoindre à terme l’armée de microplastique qui l’a littéralement envahi 👉 12 accessoires pour se mettre au zéro déchet, Comment réduire ses déchets ménagers ?

Un véritable raz-de-marée complètement incontrôlable 🌊, il y en a partout et par milliards ! C’est pourquoi il faut viser des produits qui réduisent autant que possible l’utilisation de ce matériau hautement problématique. Plastique recyclé, matériau biosourcé, aluminium, … Le marché essaye de s’adapter et de proposer des solutions plus vertes.

Quid des alternatives ?

Et pourtant, les alternatives existent ! Une liste de crèmes solaires sans danger pour l’environnement, ou en tout cas moins polluantes, est par exemple publiée chaque année par Haereticus Environmental LabLes textiles anti-UV viennent également à la rescousse, généralement en polyester ou élasthanne, et sont efficaces qu’ils soient secs ou mouillés, une excellente piste également. Même si parfois, de l’oxybenzone est ajouté insidieusement à leur composition…

Bon, n’oubliez pas de profiter un peu de vos vacances, quand même, hein… 👉 5 astuces pour réussir ses photos de coucher de soleil.

À retenir :

Les crèmes solaires sont à l’origine d’une pollution des océans qui affecte considérablement les récifs coralliens, menaçant par la même occasion la biodiversité qui en dépend intimement. Les Français le savent bien, car ils sont 86% à penser que les crèmes solaires polluent l’environnement. Il est en effet illusoire de penser que déverser des produits transformés dans les océans est sans impact sur ces derniers... Tout est donc affaire de compromis : pour sélectionner la solution la moins dommageable, tâchons de nous renseigner au mieux sur la composition et le packaging 👉 Être écoresponsable, qu'est-ce que c'est ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : nationalgeographic.fr, notre-planete.info, challenges.fr, theconversation.com

Vous avez bien encore 5 minutes ? #SlowLife 😁 : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle