Comment faire un composteur pour balcon ?

Mis Ă  jour le par Equipe RĂ©daction

Pas besoin de grand jardin pour se mettre au compostage ! Un simple balcon suffit. Oui, mĂȘme en ville 🌇, il est possible de transformer ces dĂ©chets organiques en un formidable engrais qui alimente les plantes d’extĂ©rieur comme d’intĂ©rieur đŸŒ·. Alors comment faire un composteur pour balcon ? On vous propose deux mĂ©thodes parfaitement adaptĂ©es au petit espace.

Comment faire un composteur pour balcon ?
Sommaire :

Le 2 en 1 : un composteur pour balcon qui fait aussi potager

Sur un balcon, la premiĂšre contrainte est le manque d’espace. Y installer un composteur c’est bien. Mais si celui-ci prend toute la place, vous serez obligĂ© de dire adieu Ă  vos plantes d’extĂ©rieur. Et pourquoi fabriquer son propre engrais si on n’a plus de raison de l’utiliser ? Heureusement, il est possible de combiner potager et compost grĂące Ă  un ingĂ©nieux systĂšme !

Pour faire ce composteur de balcon, vous aurez besoin de :

  • 1 grand contenant type auge ou pot en terre cuite
  • 1 plus petit contenant comme un seau
  • pierres volcaniques
  • petits bouts de carton
  • paille
  • terreau

👉 Commencez par percer le petit contenant de plusieurs trous, aussi bien sur les cĂŽtĂ©s qu’en dessous. Dans le fond du grand contenant, versez 3 cm de pierres volcaniques que vous recouvrirez ensuite de 2 cm de terreau. Positionnez le petit contenant au centre du grand et remplissez l’espace laissĂ© entre les deux parois avec 5 cm de terreau, des petits bouts de carton et un peu de paille. Recouvrez ensuite l’espace de terreau jusqu’au bord.

Dans cet interstice rempli de terre, vous allez maintenant pouvoir crĂ©er votre petit potager. Oignons, tomates, ciboulette, fraises 🍓 : Ă  vous de choisir ce que vous avez envie de rĂ©colter. Les dĂ©chets que vous verserez au centre viendront naturellement alimenter vos plantations. Il ne reste plus qu’à fermer le contenant central avec un couvercle (une soucoupe en terre cuite par exemple) et le stabiliser en posant dessus un gros caillou.

Et voilĂ , votre composteur-potager de balcon est prĂȘt ! Pour faire votre compost, il suffit maintenant d’y mettre vos restes en faisant bien attention d’y jeter seulement les dĂ©chets que l’on peut mettre dans un composteur.  

Faire un composteur pour balcon facile avec des lombrics

Sans Ă©changes naturels avec de la terre, faire son compost sur son balcon peut prendre beaucoup de temps. Une des façons d’accĂ©lĂ©rer le processus de transformation des dĂ©chets en engrais est d’utiliser des petits vers ! 🐛 Par la simple action de se nourrir, les lombrics vont donner un sĂ©rieux coup de pouce Ă  votre composteur.

Pour ce lombricomposteur, vous aurez besoin de :

  • vieux journaux
  • vers de l’espĂšce des Eisenia foetida
  • bac en plastique peu profond et opaque avec un couvercle
  • restes de cuisine
  • compost

👉 Comme pour la mĂ©thode prĂ©cĂ©dente, commencez par percer le bac en dessous, sur les cĂŽtĂ©s mais aussi sur le couvercle. DĂ©posez ensuite un peu de restes alimentaires coupĂ©s en petits morceaux dans un des coins du fond. Recouvrez le tout de papier journal dĂ©coupĂ© en bandelettes 🗞 et de compost. Ajoutez ensuite prudemment les vers. AprĂšs avoir humidifiĂ© le mĂ©lange (sans le dĂ©tremper non plus), refermez le couvercle.

Laissez ensuite passer 2 semaines avant de commencer Ă  nourrir les vers deux fois par semaine. Mais attention, il faut toujours recouvrir les restes de papier journal en bandelettes. L’équilibre entre les types de dĂ©chets est une des 4 informations Ă  absolument connaĂźtre pour rĂ©ussir son compost.

À retenir :

En ville aussi on rĂ©duit ses dĂ©chets en fabriquant son propre composteur de balcon. Qu’il serve de base Ă  un potager ou qu’il fonctionne avec des lombrics, c’est un petit objet qui rend un grand service Ă  la nature. Et si vous avez envie d’en faire encore plus, on adopte ces 5 autres petits gestes pour la planĂšte! 🙌🌳

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Sources :  Consoglobe - DubRootsGirl - Atelier Fertile



Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment conserver les chĂątaignes naturellement ?

Le retour de l’automne est contrariant Ă  plus d’un titre : tempĂ©ratures en chute libre, reprise du travail, jours qui raccourcissent
 Heureusement que la nature est bien faite et qu’elle a prĂ©vu un lot de consolation pour lutter contre la morositĂ©, et pas des moindres : les chĂątaignes 😋 ! On a tous un bon souvenir associĂ© Ă  ce parfum gourmand de marron grillĂ©. MĂȘme leur enveloppe hostile en bogues hĂ©rissĂ©es d’épines acĂ©rĂ©es n’est pas de taille Ă  vous dĂ©courager. Ces dĂ©licieux fruits du chĂątaignier, emblĂ©matiques de l’automne ne sont pas seulement dĂ©licieux : ils sont bourrĂ©s de bonnes choses ! Le seul hic est leur conservation, trĂšs courte dans la durĂ©e : seulement une dizaine de jours. Et oui, c’est un fruit frais ! Comment faire durer un peu le plaisir et profiter de votre butin plus longtemps ? Comment conserver les chĂątaignes de maniĂšre naturelle pour les dĂ©guster pendant tout l’hiver, voire tout au long de l’annĂ©e ?

Comment choisir un bon VTT Ă©lectrique ? đŸš”

« Sur les petits chemins de terre, on a souvent vĂ©cu l’enfer, pour ne pas mettre pied Ă  terre » chantait Yves Montand en 1968. Un exploit qu’il est aujourd’hui bien plus facile de reproduire ! Profiter d’une longue balade Ă  vĂ©lo dans la nature sans s’épuiser, c’est possible grĂące au vĂ©lo Ă  assistance Ă©lectrique. Mais comment choisir un bon VTT Ă©lectrique adaptĂ© Ă  sa pratique ? En prenant en compte ces 4 critĂšres importants.

Le vélo rail, une bonne activité pour toute la famille !

Pieds sur les pĂ©dales, paysages qui dĂ©filent et rails qui claquent : vous n’ĂȘtes pas sur un vĂ©lo mais sur un vĂ©lo rail ! đŸšČđŸ›€ Ce moyen de transport ludique et original, mĂȘlant tourisme et sensations, sĂ©duira Ă  coup sĂ»r toute la famille. Mais en quoi consiste cette activitĂ© et oĂč trouver les meilleurs parcours ? On vous dit tout sur cet engin pas comme les autres !

Calendrier des fruits et légumes d'octobre

L’automne est lĂ , les feuilles des arbres sont en chute libre 🍁 🍂, et les tempĂ©ratures aussi đŸ„¶ ! C’est nĂ©anmoins le prix Ă  payer pour profiter des fruits et lĂ©gumes d’octobre, qui arrivent Ă  point nommĂ©, comme pour nous apporter un peu de rĂ©confort avant les frimas de l’hiver. Car oui, le mois d’octobre marque souvent le dĂ©but de la dĂ©prime hivernale, pour ceux qui y sont sujets
 Mais mĂȘme si la mĂ©tĂ©o est moins clĂ©mente, bouder les Ă©tals du marchĂ© serait une erreur qui vous ferait passer Ă  cĂŽtĂ© de ces dĂ©licieuses saveurs automnales, prĂȘtes Ă  vous apporter toute l’énergie et la vitalitĂ© dont vous avez besoin. Alors Ă  vos Ă©charpes et impermĂ©ables, et n’oubliez pas votre tote bag !

Semaine européenne du développement durable, à vos agendas !

À vos agendas : du 18 septembre au 8 octobre 2022, c’est la Semaine europĂ©enne du dĂ©veloppement durable (SEDD) ! À cette occasion, de nombreuses initiatives sont organisĂ©es dans le but, comme son nom l’indique, de promouvoir le dĂ©veloppement durable, et ce dans toute l’Europe. Avec comme thĂšme « Agir au quotidien », cette Ă©dition 2022 invite Ă  devenir acteur et Ă  contribuer chacun Ă  son niveau, par des petits gestes et habitudes, Ă  l’atteinte des objectifs de dĂ©veloppement durable. Quels sont ces objectifs ? Comment rejoindre le mouvement et trouver une manifestation prĂšs de chez soi ? On vous dit tout ! 👇

5 informations Ă  connaĂźtre avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnĂ©e pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, fĂ©rus d’histoire et pĂšlerins en quĂȘte de spiritualitĂ©. Parcouru depuis le IXe siĂšcle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinĂ©raires pĂ©destres les plus cĂ©lĂšbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien prĂ©parer votre chemin de Compostelle ! đŸ„Ÿ

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'Ă©quipe Amareo a dĂ©cidĂ© de fabriquer elle-mĂȘme ses cosmĂ©tiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrĂ©dients toxiques qui nous cĂŽtoient et plus j'avais envie de prĂ©parer moi-mĂȘme mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidĂ©o, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons Ă  cƓur de vous montrer les merveilles de MĂšre Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons Ă©galement quelques conseils pour prendre soin de notre belle planĂšte, sans injonction ni culpabilisation. đŸ‘‰Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📾 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est diffĂ©rent. Ce jour-lĂ , il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne Ă  la mer un ton unique, changeant Ă  chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une Ă  une. Ecouter la mer, voir son Ă©tendue sans fin ... j'y passerais des heures

đŸ“· By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle