La coccinelle, la meilleure arme anti pucerons du jardinier !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Il paraît que si elle se pose sur votre bras, il faut compter les points pour savoir combien de mois de bonheur vous attendent. Difficile de savoir si cette réputation de porte-bonheur est justifiée. Mais par contre, ce qui ne fait aucun doute, c’est que la coccinelle est bel et bien une très bonne amie du jardinier ! Véritable petit glouton, elle débarrasse les plantes des indésirables en un clin d'œil. Avantages, besoins et efficacité : on fait le point sur ce précieux allié du potager. 🐞

La coccinelle, la meilleure arme anti pucerons du jardinier !
Sommaire :

Les pucerons : le cauchemar de tout jardinier

Arbres fruitiers ou plantes d’ornement sont très souvent victimes d’attaque de pucerons. Ces petits insectes d’une taille allant de 1 à 4 mm peuvent causer de sérieux dégâts dans votre jardin. 

En aspirant la sève des plantes, ils les déforment et les abîment. Et le miellat qu’ils produisent favorise l’apparition de champignons mais aussi de fourmis qui viennent envahir ces mêmes plantes. 👉 Fourmis dans la maison, nos astuces naturelles pour les chasser.

Bien que petits, ce sont des adversaires coriaces pour les jardiniers. Une des raisons de leur résilience est leur capacité impressionnante à développer rapidement une résistance aux pesticides chimiques. Ces produits, conçus pour éliminer les nuisibles, perdent souvent leur efficacité au fil du temps, car les pucerons adaptent leur génétique pour y survivre. De plus, l'utilisation répétée de pesticides peut également perturber l'équilibre écologique du jardin, en éliminant non seulement les pucerons mais aussi les insectes bénéfiques et en affectant la santé des sols.

📌 Bon à savoir :

Si vous pensiez les déloger à grand renfort de pesticides, il y a de grandes chances pour que cela ne fonctionne même pas 😲 ! Ces petites bêtes ont su s’adapter et devenir très résistantes aux insecticides chimiques. Mais heureusement, la coccinelle est là pour voler à votre secours. 


Pourquoi dit-on que la coccinelle est l’amie du jardinier ?

La coccinelle se présente comme une solution naturelle et efficace. Ce charmant petit coléoptère n'est pas seulement un symbole de chance ; il est aussi un prédateur vorace de pucerons. Une seule coccinelle peut consommer jusqu'à 100 pucerons par jour, tandis que ses larves peuvent en dévorer jusqu'à 150. Ce régime alimentaire intensif permet de contrôler naturellement la population de pucerons, réduisant ainsi la nécessité d'interventions chimiques. 😵 💪🏽 De quoi rapidement anéantir les envahisseurs !  

Mais le rôle des coccinelles ne se limite pas à la lutte contre les pucerons. En favorisant leur présence dans le jardin, nous soutenons un écosystème diversifié. Les coccinelles aident à maintenir un équilibre naturel en consommant non seulement des pucerons mais aussi d'autres petits insectes nuisibles, ce qui peut réduire considérablement les dommages aux plantes et favoriser une croissance saine et robuste.

Vous optez pour une méthode écologique qui protège non seulement vos plantes mais aussi la santé de votre jardin à long terme. Ainsi, en choisissant des alliés naturels comme la coccinelle, nous prenons part à une démarche de jardinage durable qui respecte et enrichit notre environnement.

Ce qui fait de la coccinelle l’amie du jardinier :

  • très efficace contre les pucerons indésirables
  • ne véhicule aucune maladie
  • ne pique pas

Un jardin douillet pour donner envie aux coccinelles de s’installer

Pour protéger naturellement votre jardin grâce à votre nouvelle amie la coccinelle, mieux vaut s’y prendre dès l’automne. En effet, cet insecte à pois hiberne en hiver. Le mieux est donc de lui offrir un toit, pour qu’à son réveil au printemps, elle se jette directement sur ses proies.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à la construction de ces abris, un tas d’herbes sèches ou un pot en terre cuite rempli de feuilles mortes feront très bien l’affaire. Mais le mieux reste encore de construire un véritable hôtel à insectes. En plus d’attirer les coccinelles, il servira de maison à d’autres espèces tout aussi utiles au jardin. 🏠🐝 

coccinelle

Bien évidemment, l’utilisation de pesticides est à proscrire : ces petites bêtes ne viennent pas là où des produits chimiques ont été vaporisés.

Quelles plantes attirent la coccinelle ?

Une fois les abris prévus, multipliez vos chances de voir venir ces insectes porte-bonheur en ornant votre jardin de leurs espèces végétales préférées

La fève et la capucine attirent à tous les coups la coccinelle. L’absinthe, la centaurée ou la bourrache font également partie des plantes dont elle raffole. Autre avantage : ce joli parterre donnera de belles couleurs à votre espace vert ! 🌱🌷

L’achat de coccinelle pour gagner du temps

Si l’infestation de pucerons au jardin est telle que vous ne pouvez attendre l’arrivée naturelle de votre amie la coccinelle, il est possible de directement en faire l’achat. En jardinerie ou sur internet vous pourrez vous procurer des insectes adultes ou bien des larves. L’espèce la plus vorace est celle à deux points : l’Adalia bipunctata. La Coccinella septempunctata à sept points se trouve également naturellement dans nos régions. 

👉 😱 Surtout ne faites pas l’acquisition de coccinelles asiatiques. Invasives, elles dévorent les larves des espèces locales et sont un véritable fléau écologique.

À retenir :

Si vous souhaitez lutter efficacement et naturellement contre les pucerons, adoptez la meilleure amie du jardinier : la coccinelle ! Pour cela :


👉 On oublie les pesticides.
👉 Préparez votre jardin en leur construisant un abri et en plantant leurs espèces préférées.
👉 Laissez-les venir naturellement ou achetez leurs larves, mais en évitant soigneusement les espèces asiatiques.
👉 En cas d’invasion de fourmis sur vos plantes, les coccinelles ne pourront pas intervenir.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

🕵️ Sources : LeMonde - Ooreka 

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les pires pollueurs plastique du monde sont...

Chaque année, l’ONG Break Free From Plastic dresse un classement des principaux pollueurs plastique au monde. L’enjeu ? Créer l’alerte pour rendre chaque consommateur conscient et acteur de son propre impact sur la planète mais pas seulement. Il s’agit aussi d’appeler les entreprises à se responsabiliser et les pouvoirs publics à adopter un cadre légal mondial contraignant pour lutter contre la pollution plastique à la source et à l’échelle du globe. Tandis qu’en tête de cette liste noire se trouve, Coca Cola Company, l’un des plus grands sponsors des Jeux Olympiques, on est en droit de se demander comment contraindre ces gros acteurs mondiaux à lutter contre la pollution plastique ? Première étape : les pointer du doigt. Parmi les pires pollueurs de la planète se trouvent 👀

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle