La coccinelle, la meilleure amie anti pucerons du jardinier !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Il paraît que si elle se pose sur votre bras, il faut compter les points pour savoir combien de mois de bonheur vous attendent. Difficile de savoir si cette réputation de porte-bonheur est justifiée. Mais par contre, ce qui ne fait aucun doute, c’est que la coccinelle est bel et bien une très bonne amie du jardinier ! Véritable petit glouton, elle débarrasse les plantes des indésirables en un clin d'œil. Avantages, besoins et efficacité : on fait le point sur ce précieux allié du potager. 🐞

La coccinelle, la meilleure amie anti pucerons du jardinier !
Sommaire :

Les pucerons : le cauchemar de tout jardinier

Arbres fruitiers ou plantes d’ornement sont très souvent victimes d’attaque de pucerons. Ces petits insectes d’une taille allant de 1 à 4 mm peuvent causer de sérieux dégâts dans votre jardin. En aspirant la sève des plantes, ils les déforment et les abîment. Et le miellat qu’ils produisent favorise l’apparition de champignons mais aussi de fourmis qui viennent envahir ces mêmes plantes. 👉 Fourmis dans la maison, nos astuces naturelles pour les chasser.

📌 Bon à savoir :

Si vous pensiez les déloger à grand renfort de pesticides, il y a de grandes chances pour que cela ne fonctionne même pas 😲 ! Ces petites bêtes ont su s’adapter et devenir très résistantes aux insecticides chimiques. Mais heureusement, la coccinelle est là pour voler à votre secours.


Pourquoi dit-on que la coccinelle est l’amie du jardinier ?

Cette bête à bon Dieu, en plus d’être fort jolie, est dotée d’un appétit vorace. En une seule journée, elle peut avaler jusqu’à 100 pucerons. Un record facilement dépassé par ses larves qui engloutissent 150 pucerons journaliers. 😵 💪🏽 De quoi rapidement anéantir les envahisseurs !  

Ce qui fait de la coccinelle l’amie du jardinier :

  • très efficace contre les pucerons indésirables
  • ne véhicule aucune maladie
  • ne pique pas

Un jardin douillet pour donner envie aux coccinelles de s’installer

Pour protéger naturellement votre jardin grâce à votre nouvelle amie la coccinelle, mieux vaut s’y prendre dès l’automne. En effet, cet insecte à pois hiberne en hiver. Le mieux est donc de lui offrir un toit, pour qu’à son réveil au printemps, elle se jette directement sur ses proies.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à la construction de ces abris, un tas d’herbes sèches ou un pot en terre cuite rempli de feuilles mortes feront très bien l’affaire. Mais le mieux reste encore de construire un véritable hôtel à insectes. En plus d’attirer les coccinelles, il servira de maison à d’autres espèces tout aussi utiles au jardin. 🏠🐝 

Bien évidemment, l’utilisation de pesticides est à proscrire : ces petites bêtes ne viennent pas là où des produits chimiques ont été vaporisés.

Quelles plantes attirent la coccinelle ?

Une fois les abris prévus, multipliez vos chances de voir venir ces insectes porte-bonheur en ornant votre jardin de leurs espèces végétales préférées. La fève et la capucine attirent à tous les coups la coccinelle. L’absinthe, la centaurée ou la bourrache font également partie des plantes dont elle raffole. Autre avantage : ce joli parterre donnera de belles couleurs à votre espace vert ! 🌱🌷

L’achat de coccinelle pour gagner du temps

Si l’infestation de pucerons au jardin est telle que vous ne pouvez attendre l’arrivée naturelle de votre amie la coccinelle, il est possible de directement en faire l’achat. En jardinerie ou sur internet vous pourrez vous procurer des insectes adultes ou bien des larves. L’espèce la plus vorace est celle à deux points : l’Adalia bipunctata. La Coccinella septempunctata à sept points se trouve également naturellement dans nos régions. 

👉 😱 Surtout ne faites pas l’acquisition de coccinelles asiatiques. Invasives, elles dévorent les larves des espèces locales et sont un véritable fléau écologique.

À retenir :

Si vous souhaitez lutter efficacement et naturellement contre les pucerons, adoptez la meilleure amie du jardinier : la coccinelle ! Pour cela :


👉 On oublie les pesticides.
👉 Préparez votre jardin en leur construisant un abri et en plantant leurs espèces préférées.
👉 Laissez-les venir naturellement ou achetez leurs larves, mais en évitant soigneusement les espèces asiatiques.
👉 En cas d’invasion de fourmis sur vos plantes, les coccinelles ne pourront pas intervenir.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

🕵️ Sources : LeMonde - Ooreka 

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment retrouver son chemin en forêt ? 5 conseils efficaces

Quelques minutes suffisent. Pris dans l’automatisme de la marche, vous vous perdez dans vos pensées. Et quand vous refaites surface, vous vous rendez compte que vous n’êtes plus sur le bon chemin. 😱 Mais depuis combien de temps exactement ? Un quart d’heure ou plutôt une demi-heure ? Vous regardez autour de vous et ne voyez aucune trace de la piste. Seulement des arbres et encore des arbres. Si la situation peut paraître angoissante, il ne faut surtout pas paniquer. Application mobile ou indications de la nature : voici comment retrouver son chemin en forêt. 🌲

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

4 conseils pour être un peu plus écolo à la maison

Dans la vie de tous les jours, on doit parfois mettre de côté ses aspirations à plus d’écoresponsabilité. Mais face à la frénésie du monde extérieur, le chez-soi est un vrai refuge. « Chacun est maître en sa maison » comme le dit le proverbe. Une fois votre porte d’entrée fermée, il ne tient qu’à vous de transformer votre logement en ode à la vie green ! 😊 Si vous vous demandez par où commencer, voici nos 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle