4 informations à connaître pour réussir son compost

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le compost, c’est un numéro de magie écologique que tout le monde peut réussir. À partir de déchets biodégradables - comme les ordures ménagères et les déchets verts du jardin - il est possible de fabriquer une substance riche en humus et semblable au terreau. Un tour de passe-passe qui permet de réduire ses déchets ménagers de 20 à 30%. Tout en obtenant un engrais biologique, qui fera beaucoup de bien à nos plantes ou au potager. Mais, comme pour n’importe quel tour de magie, il y a un truc ! Voici ce qu’il faut savoir pour réussir son compost.

Sommaire :

1. Choisir la bonne méthode pour fabriquer son compost

On ne fait pas son compost de la même façon selon que l’on habite en maison ou en appartement. Si votre terrain fait plus de 1.000m2 🌲, vous pouvez opter pour le compostage en tas. Cette méthode, très simple, consiste à entasser les déchets à un endroit choisi. Mais si votre jardin est de petite ou de moyenne taille, le bac s’avère être la meilleure des solutions pour réussir son compost. Enfin, on opte pour le lombricomposteur 🐛 si on vit en appartement. Dans cette petite boîte installée sur le balcon ou même à l’intérieur, des dizaines de vers de terre se régalent de vos déchets.

🌍 Faire son compost, une très bonne idée pour la planète !

2. Dans un compost, tous les déchets ne se valent pas !

Pour réussir son compost, il faut savoir résister à l’envie d’y jeter tous les restes de son assiette sans réfléchir. Certains aliments ne doivent pas rejoindre le tas en décomposition car ils détruiraient l’équilibre chimique. On prend donc le temps d’apprendre quels déchets on peut, ou non, mettre dans le composteur. Et on évite l’erreur classique qui consiste à seulement y jeter des déchets verts humides. Pour chaque poignée de restes alimentaires, il faut ajouter la même poignée de déchets bruns. Cela peut être des feuilles mortes de votre jardin 🍂, ou des bouts de carton 📦 si vous n’avez pas la chance d’avoir un extérieur.

🤓 La petite astuce en plus : pour éviter les allers-retours au composteur, vous pouvez stocker temporairement vos déchets alimentaires dans un seau spécial placé dans votre cuisine. Une fois par semaine, videz-le sur le compost en ajoutant ensuite la même quantité de déchets bruns.

3. Fiez-vous à vos sens pour savoir doser l’humidité

Elle est la clé d’un compost en bonne santé. Si le contenu est trop sec, c’est tout le processus de transformation des déchets qui s’arrête. À l’inverse, si l’humidité est trop présente, le mélange pourrit et dégage de mauvaises odeurs. Pour réussir votre compost il va donc falloir apprendre à évaluer l’humidité et savoir la rectifier si nécessaire. Faites confiance à vos sens :

  • Si votre nez 👃 repère un fumet désagréable, c’est qu’il y a trop d’eau et qu’il va falloir ajouter des déchets bruns et secs.
  • Au toucher, le compost doit être aussi humide qu’une éponge essorée.
  • Vous voyez des blocs compacts plutôt qu’une matière souple ? Arrosez légèrement le tout.🚿

4. Réussir son compost, c’est aussi l’aérer régulièrement

Pour fermenter sans créer de mauvaises odeurs, le compost a besoin d’être aéré. Lorsque vous ajoutez des déchets, mélangez-les bien au reste. Dans le cas d’un bac à compost, l’utilisation d’une tige d’aération une à deux fois par semaine est fortement conseillée. Il suffit de l’enfoncer jusqu’au fond et de la tourner d’un quart de tour avant de l’enlever. Ce geste va créer des cheminées d’aération qui aideront à réussir le compost. Pour le tas, il faudra le retourner régulièrement.

À retenir :

Réussir son compost demande d’apprendre quelques gestes et de faire preuve de patience. Si vous suivez nos conseils, dans quelques mois vous obtiendrez un terreau à la couleur sombre et à la délicieuse odeur de sous-bois 🌳. Des déchets qui se transforment en engrais survitaminé : la nature n’en finit pas de nous surprendre !

Explorer. Protéger. Se ressourcer.
#BornToBeWild

Sources : L’Info Durable - Mon potager en carré  - Alchimistes  - Ecoconso

Vous aimerez aussi : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

GR 400, le tour du volcan cantalien, plaisir des yeux !

Le GR 400, dans le département du Cantal, vous invite en Auvergne pour faire le tour ...

Lire

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle