Quels déchets peut-on mettre (ou ne pas mettre) dans le composteur ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » disait Lavoisier. Une maxime d’alchimiste qui s’applique à tout, y compris à nos détritus. Transformer ces ordures en matière précieuse, c’est possible grâce au composteur. Mais quels déchets y mettre et comment ? On vous explique comment réussir cet incroyable tour de passe-passe ! 💫

Quels déchets peut-on mettre (ou ne pas mettre) dans le composteur ?
Sommaire :


Pourquoi composter ses déchets ?

En France, les déchets alimentaires représentent à peu près un quart de ce qui est jeté à la poubelle. Une fois envoyée au centre de traitement, cette masse n’est pas revalorisée et finit par être incinérée 🔥 ou enterrée. Pourtant, ces ordures peuvent se transformer très facilement en un fabuleux engrais. En récupérant les restes de cuisine et en les mélangeant à ceux du jardin dans un composteur, on obtient un fertilisant naturel qui donnera un sérieux coup de boost à votre potager. Plus de fruits et de légumes, plus de bon repas, plus de déchets alimentaires et donc encore plus de compost : c’est un véritable cercle vertueux qui se met en marche ! 🙌 Mais attention, faire son compost, ça ne s'improvise pas !

Les déchets bruns, indispensables au bon équilibre du composteur

C’est l’erreur classique faite par de nombreux débutants : ne mettre que des restes de cuisine dans son composteur. Or, pour bien se décomposer et éviter les hordes de moucherons, un compost a besoin d’une alternance déchets verts / déchets bruns. Les déchets bruns, aussi appelés déchets secs, regroupent les détritus de jardin du type petites branches et feuilles mortes 🍂. Mais aussi les papiers et cartons (non imprimés et sans adhésif). La méthode facile pour que le compost ne se transforme pas en soupe, consiste à jeter une pelletée de feuilles mortes à chaque fois qu’on ajoute des épluchures.

Dans le composteur, on jette certains détritus en petite quantité

Pour que les micro-organismes et autres insectes puissent faire leur travail de transformation, certains déchets ne doivent être jetés qu’en petite quantité dans le composteur. C’est par exemple le cas des épluchures d’agrumes et de pommes de terre. Mais aussi des peaux d’avocats ou d’ananas 🍍, trop épaisses. Ou encore, des coquilles d'œuf. Un compost en bonne santé, c’est avant tout un compost bien équilibré. Alors pour ne pas le déstabiliser, on fait bien attention à ce type de détritus. Et on les ajoute avec parcimonie.

Le conseil en plus :

Quels que soient les déchets que vous comptez y jeter, mieux vaut d’abord les découper en petits morceaux. Plus ils seront petits, plus ils se décomposent facilement. ✂️ Alors à vos ciseaux !

Et pendant que vous êtes au jardin, découvrez nos 7 alternatives aux pesticides ainsi que le hérisson, votre meilleur atout dans le jardin !

La liste des déchets non compostables

Certains déchets doivent absolument rester en dehors de votre composteur. Ils pourraient en perturber l’équilibre, se mettre à pousser à l’intérieur ou même attirer les rats et les souris. Pour ces derniers rebus, direction la poubelle avant de rejoindre le circuit de traitement classique des déchets ménagers. 🚮

Restes de cuisine :

  • Os
  • Viandes
  • Poissons
  • Crustacés
  • Noyaux
  • Graines de melon, courge, courgette, potiron, tomate
  • Coquilles d'huîtres et de moules
  • Huiles végétales
  • Laitages
  • Matières grasses
  • Ail
  • Restes liquides comme les sauces ou les soupes

Déchets de jardin :

  • Bois traité
  • Bois non broyé
  • Terre, argile et sable
  • Charbon de bois
  • Excréments d'animaux
  • Litières chimiques
  • Végétaux traités et végétaux 
  • herbes avec graines susceptibles de germer
  • Plantes rampantes
  • Résineux

Autres sortes de déchets :

  • Textiles
  • Couches de bébé
  • Mégots
  • Charbon de barbecue
  • Poussière et sacs aspirateurs
  • Papier et cartons imprimés, magazines et journaux
  • Bois de palettes et bois contre-plaqué
À retenir :

Savoir bien gérer ce que l’on jette dans son composteur demande un petit peu d'entraînement. Mais avec le temps, le tri des déchets devient un réflexe auquel on ne réfléchit plus vraiment. Moins de détritus qui polluent et des plantes fertilisées en meilleure santé : tout le monde est gagnant ! 🤗

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources  : Le site de Tom - Consoglobe - Ooreka



Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment retrouver son chemin en forêt ? 5 conseils efficaces

Quelques minutes suffisent. Pris dans l’automatisme de la marche, vous vous perdez dans vos pensées. Et quand vous refaites surface, vous vous rendez compte que vous n’êtes plus sur le bon chemin. 😱 Mais depuis combien de temps exactement ? Un quart d’heure ou plutôt une demi-heure ? Vous regardez autour de vous et ne voyez aucune trace de la piste. Seulement des arbres et encore des arbres. Si la situation peut paraître angoissante, il ne faut surtout pas paniquer. Application mobile ou indications de la nature : voici comment retrouver son chemin en forêt. 🌲

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

4 conseils pour être un peu plus écolo à la maison

Dans la vie de tous les jours, on doit parfois mettre de côté ses aspirations à plus d’écoresponsabilité. Mais face à la frénésie du monde extérieur, le chez-soi est un vrai refuge. « Chacun est maître en sa maison » comme le dit le proverbe. Une fois votre porte d’entrée fermée, il ne tient qu’à vous de transformer votre logement en ode à la vie green ! 😊 Si vous vous demandez par où commencer, voici nos 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle