Quels déchets peut-on mettre (ou ne pas mettre) dans le composteur ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » disait Lavoisier. Une maxime d’alchimiste qui s’applique à tout, y compris à nos détritus. Transformer ces ordures en matière précieuse, c’est possible grâce au composteur. Mais quels déchets y mettre et comment ? On vous explique comment réussir cet incroyable tour de passe-passe ! 💫

Quels déchets peut-on mettre (ou ne pas mettre) dans le composteur ?
Sommaire :

Pourquoi composter ses déchets ?

En France, les déchets alimentaires représentent à peu près un quart de ce qui est jeté à la poubelle. Une fois envoyée au centre de traitement, cette masse n’est pas revalorisée et finit par être incinérée 🔥 ou enterrée. Pourtant, ces ordures peuvent se transformer très facilement en un fabuleux engrais. En récupérant les restes de cuisine et en les mélangeant à ceux du jardin dans un composteur, on obtient un fertilisant naturel qui donnera un sérieux coup de boost à votre potager. Plus de fruits et de légumes, plus de bon repas, plus de déchets alimentaires et donc encore plus de compost : c’est un véritable cercle vertueux qui se met en marche ! 🙌 Mais attention, faire son compost, ça ne s'improvise pas et bien sûr, moins on jette, mieux c'est : Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !

Les déchets bruns, indispensables au bon équilibre du composteur

C’est l’erreur classique commise par de nombreux débutants : ne mettre que des restes de cuisine dans son composteur. Or, pour bien se décomposer et éviter les hordes de moucherons, un compost a besoin d’une alternance déchets verts / déchets bruns. Les déchets bruns, aussi appelés déchets secs, regroupent les détritus de jardin du type petites branches et feuilles mortes 🍂. Mais aussi les papiers et cartons (non imprimés et sans adhésif). La méthode facile pour que le compost ne se transforme pas en soupe, consiste à jeter une pelletée de feuilles mortes à chaque fois qu’on ajoute des épluchures.

Dans le composteur, on jette certains détritus en petite quantité

Pour que les micro-organismes et autres insectes puissent accomplir leur travail de transformation, certains déchets ne doivent être jetés qu’en petite quantité dans le composteur. C’est par exemple le cas des épluchures d’agrumes et de pommes de terre. Mais aussi des peaux d’avocats ou d’ananas 🍍, trop épaisses. Ou encore, des coquilles d'œuf. Un compost en bonne santé, c’est avant tout un compost bien équilibré. Alors pour ne pas le déstabiliser, on fait bien attention à ce type de détritus. Et on les ajoute avec parcimonie.

Le conseil en plus : Quels que soient les déchets que vous comptez y jeter, mieux vaut d’abord les découper en petits morceaux. Plus ils seront petits, plus ils se décomposent facilement. ✂️ Alors à vos ciseaux !

Et pendant que vous êtes au jardin, découvrez nos 7 alternatives aux pesticides ainsi que le hérisson, votre meilleur atout dans le jardin !

La liste des déchets non compostables

Certains déchets doivent absolument rester en dehors de votre composteur. Ils pourraient en perturber l’équilibre, se mettre à pousser à l’intérieur ou même attirer les rats et les souris. Pour ces derniers rebus, direction la poubelle avant de rejoindre le circuit de traitement classique des déchets ménagers. 🚮

Restes de cuisine :

  • Os
  • Viandes
  • Poissons
  • Crustacés
  • Noyaux
  • Graines de melon, courge, courgette, potiron, tomate
  • Coquilles d'huîtres et de moules
  • Huiles végétales
  • Laitages
  • Matières grasses
  • Ail
  • Restes liquides comme les sauces ou les soupes

Déchets de jardin :

  • Bois traité
  • Bois non broyé
  • Terre, argile et sable
  • Charbon de bois
  • Excréments d'animaux
  • Litières chimiques
  • Végétaux traités et végétaux 
  • herbes avec graines susceptibles de germer
  • Plantes rampantes
  • Résineux

Autres sortes de déchets :

  • Textiles
  • Couches de bébé
  • Mégots
  • Charbon de barbecue
  • Poussière et sacs aspirateurs
  • Papier et cartons imprimés, magazines et journaux
  • Bois de palettes et bois contre-plaqué
À retenir :

Savoir bien gérer ce que l’on jette dans son composteur demande un petit peu d'entraînement. Mais avec le temps, le tri des déchets devient un réflexe auquel on ne réfléchit plus vraiment. Moins de détritus qui polluent et des plantes fertilisées en meilleure santé : tout le monde est gagnant ! 🤗

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources  : Le site de Tom - Consoglobe - Ooreka

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle