Le tri des biodéchets devient obligatoire

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Bonne nouvelle : à partir du 1er janvier 2024, le tri des biodéchets devient obligatoire pour les particuliers, les collectivités territoriales et les professionnels. Ces déchets, aujourd’hui enfouis ou incinérés, représentent en effet un important gaspillage : il s’agit d’une matière organique qui pourrait pourtant être valorisée, notamment en tant que fertilisant. Qui ? Quand ? Comment ? Faisons le point sur cette imminente obligation qui veut du bien à la planète 🌍 !

Une nouvelle obligation aux fondements européens

Issue de la réglementation européenne (Directive 2008/98/CE du 19 novembre 2008 relative aux déchets), cette obligation qui se dessine à l’horizon 2024 reprise par la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, dite loi anti-gaspillage, vise à réduire la pression sur les ressources et à optimiser leur utilisation en instaurant une économie circulaire de la matière organique ♻️.

Qui est soumis à l’obligation de tri des biodéchets ?

Les plus gros producteurs de biodéchets, les professionnels, sont déjà soumis depuis 2012 à une obligation de tri et de valorisation des biodéchets dans des filières adaptées au-delà de certains seuils, progressivement abaissés depuis. Grande distribution, cantines, restaurants, industries agroalimentaires, entreprises d’espace vert… Pour certains, donc, rien de nouveau sous le soleil 🌞.

Ce qui change au 1er janvier 2024, c’est que cette obligation se voit étendue à l’ensemble des acteurs professionnels, sans seuil minimum, mais également à tous les producteurs de ce type de déchets, y compris les collectivités, les administrations, ou les ménages.

👉 Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !

C’est quoi, un biodéchet ?

🤓 D’après le Code de l’environnement en son article L 541-1-1, il s’agit d’un déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc, des déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que des déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires.

Il s’agit donc :

  • Des déchets alimentaires (restes de repas ou de préparation de repas, produits périmés…) ;
  • Des déchets issus de l’entretien des espaces verts et jardins, ou déchets verts : tonte de pelouse, fauchage, feuilles mortes, tailles d’arbres et d’arbustes 🌿 …
  • Concrètement, l’obligation désigne vos épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs, trognons, couenne, os, marc de café, pain rassis… Soit tous les déchets biodégradables que nous produisons, c’est-à-dire pouvant être décomposés naturellement par des micro-organismes.

Un retour au sol pour de précieux déchets

Des déchets en réalité précieux, car ils constituent une ressource importante en termes d’énergie alors qu’ils ne représentent pas moins d’1/3 des déchets contenus par la poubelle des ménages Français, d’après l’Ademe. Une hérésie, quand on sait que mettre en décharge ces biodéchets, ou procéder à leur incinération, est une source d’émissions de gaz à effet de serre, que ce soit en termes de CO2 ou de méthane. 👉 Réchauffement climatique : définition, enjeux, causes, solutions

Compostage, épandage, méthanisation… Vous seriez surpris de tout ce qu’on peut faire avec nos biodéchets ! Il s’agit de matières hautement valorisables, dans un contexte d’appauvrissement des sols en matières organiques. Ils peuvent être transformés en amendement, ou valorisés comme source d’énergie via la méthanisation qui permet de récupérer du biogaz, avec un retour au sol du digestat, son résidu. Les collectivités territoriales se voient donc imposer l’obligation de proposer des solutions de collecte des biodéchets, de manière à les valoriser et à mettre à disposition des particuliers une solution pratique de tri à la source de leurs biodéchets 🚮.

La collecte des biodéchets, mode d’emploi

Le développement du compostage domestique de proximité par le déploiement de composteurs individuels (lombricomposteur, un composteur individuel basé sur la digestion de déchets alimentaires par des lombrics, ou composteur domestique de jardin ou de balcon), ou du compostage partagé, au moyen de composteurs de pieds d’immeuble, de quartiers, ou en établissement, est l’un des leviers d’action pour atteindre cet objectif. Des aides à l’achat pourront être allouées pour équiper les ménages, mais faire son propre compost n’a rien de bien sorcier, et permet de disposer d’un amendement utilisable directement au jardin 😉. 👉 Les vers de terre, de précieux alliés au jardin

De même, une collecte séparée des biodéchets pourra s’y adjoindre. Les habitants seront alors invités à trier leurs biodéchets dans une poubelle dédiée, qui sera ensuite ramassée à l’occasion d’une tournée, avec éventuellement une distinction entre les déchets alimentaires et les déchets verts.

👉 Quels déchets peut-on mettre (ou ne pas mettre) dans le composteur ?

📞 Contactez le service Tri et traitement des déchets de votre mairie pour connaître les dispositions qui vous seront applicables dès le 1er janvier 2024 !

À retenir

À compter du 1er janvier 2024, les collectivités territoriales sont tenues de proposer une solution à tous pour trier et valoriser ses biodéchets : déploiement de composteurs individuels, collectifs, organisation d’une collecte séparée… De nombreuses solutions pourront être déployées de manière à valoriser ces déchets qui représentent près d’1/3 de la poubelle résiduelle des Français. Ces derniers pourront alors devenir d’intéressantes sources d’énergie ou d’amendement.


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : jardinage.lemonde.fr, ecologie.gouv.fr, quechoisir.org, infos.ademe.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle