Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionne d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du produire – consommer – jeter qui caractérise nos pratiques actuelles. Les grands axes développés en 130 articles, et faisant l’objet de plusieurs décrets d’application, sont donc les suivants 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

Bientôt la sortie du plastique jetable ?

Le plastique à usage unique est un fléau pour l’environnement, et presque tous les produits que nous utilisons au quotidien en génèrent. Rien qu’en France, les emballages plastiques représentent 2,2 millions de tonnes chaque année 😱, avec un taux de recyclage ridicule qui avoisine les 30%... C’est ainsi que le premier décret de la loi anti-gaspi, dit 3R (pour Réduire – Réutiliser – Recycler), s’attaque à ce premier chantier de taille, avec une série de mesures pour la période 2021-2025, parmi lesquelles un objectif de 20% de réduction des emballages plastiques à usage unique d’ici fin 2025, 100% de réduction des emballages en plastique à usage unique « inutiles » dans le même délai, et 100% de recyclage des emballages en plastique à usage unique d’ici le 1er janvier 2025 💪. Autant dire d’ici demain !

👉 Un certain nombre de mesures ont déjà été mises en place dès le 1er janvier 2021, comme l’interdiction de distribuer gratuitement des bouteilles en plastique dans les établissements recevant du public ou dans les locaux professionnels, l’interdiction des confettis en plastique ou des boîtes en polystyrène expansé. Adieu sacs plastiques à usage unique, bonjour tote bag ! 👉 Faites des confettis 100% naturels et biodégradables !

👉 À compter du 1er janvier 2022, c’était au tour du suremballage plastique des fruits et légumes frais de moins de 1,5 kg de disparaître, de même que les sachets de thé et de tisane non biodégradables, ou encore les sachets plastiques pour les publications de presse et les publicités. Ciao, jeux en plastique proposés aux enfants dans les menus, bonjour fontaines à eau dans tous les établissements recevant du public !

👉 Depuis le 1er janvier 2023, fini la vaisselle jetable en fast-food, place au réutilisable pour les repas et les boissons servis sur place ! Selon l’Ademe, cette mesure évitera près de 130 000 tonnes de gobelets et d’emballages de repas, hors couverts à usage unique. De même, tous les déchets d’emballages en plastique pourront être collectés dans le bac jaune 👉 Logo recyclage : tout ce que vous devez savoir pour bien trier

👉 Et enfin, en 2025, nous verrons apparaître l’installation d’un filtre à microfibres plastiques sur les lave-linge neufs : selon Greenpeace, 6 kilos de linge libèrent 500 000 microfibres de polyester et 700 000 d’acrylique. Pour préserver les océans et l’ensemble de notre chaîne alimentaire, il faut que ça cesse ! Dans la même lignée, la loi AGEC a également prévu d’interdire progressivement certains mélanges ou substances contenant des microplastiques 👉 Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Vers une meilleure information des consommateurs

Un logo unique de tri et une harmonisation de la couleur des poubelles devraient venir simplifier la tâche des consommateurs qui parfois, perdent leur latin lorsqu’il s’agit de trouver le bon compartiment pour leurs déchets ♻️. L’objectif visé est de faciliter le geste de tri et de le généraliser. De même, nous serons mieux informés sur les produits contenant des perturbateurs endocriniens dans un format exploitable par les applications. 👉 L'application UFC que choisir vous informe sur la dangerosité de vos produits sur l'environnement

Nous obtiendrons également une plus grande transparence sur l’équivalent de notre consommation internet et mobile en gaz à effet de serre, exprimé en dioxyde de carbone équivalent ou CO2e, une unité qui prend en compte l’ensemble des gaz à effet de serre responsables du changement climatique et leur potentiel de réchauffement global, de la part des opérateurs internet et de téléphonie 📱. Un coût carbone méconnu mais bien réel. Cette obligation concerne les opérateurs physiques et virtuels, de même que les réseaux fixes et mobiles.

👉 Comment réduire son empreinte numérique en 14 étapes ?

Par ailleurs, à partir de janvier 2023, les produits textiles doivent se plier à une obligation de traçabilité conformément au décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 et les caractéristiques environnementales des produits achetés devront être affichées afin de permettre au consommateur de connaître la proportion de matière recyclée 👖, de recyclabilité, la présence de substances dangereuses, de métaux précieux et de terres rares, de même que leur compostabilité. De plus, la traçabilité géographique des trois grandes étapes de fabrication (tissage, teinture, assemblage / finition) doit être renseignée, de même qu’un avertissement pour les textiles majoritairement synthétiques rejetant des fibres microplastiques.

👉 Fast Fashion : la boulimie vestimentaire qui fait mal…

La lutte contre le gaspillage

Les invendus non alimentaires seront désormais interdits ⛔, afin d’encourager le don aux associations ou le recyclage. Il incombe aux professionnels de mieux gérer leurs stocks afin de limiter le surplus de production, et donc le gaspillage. Une mesure qui entrera en vigueur au plus tard le 31 décembre 2023. De plus, le gaspillage alimentaire devra être réduit de 50 % par rapport au niveau de 2015 d’ici 2025 dans les secteurs de la distribution alimentaire et de la restauration collective. De leur côté, les grossistes devront donner leurs invendus aux associations.

Les médicaments pourront également être vendus à l’unité lorsque leur forme pharmaceutique le permet 💊.

La loi AGEC, c’est aussi l’abandon de l’impression systématique des tickets de caisse à compter du 1er avril 2023 et une trajectoire d'emballages réemployés à mettre sur le marché en France afin de viser 10 % d'emballages réemployés en 2027. Par ailleurs, les prospectus publicitaires et catalogues doivent désormais être imprimés sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement.

La fin de l’obsolescence programmée

La loi anti-gaspi a d’ores et déjà instauré la mise en place d’un indice de réparabilité pour retarder autant que possible le moment où le matériel est mis au rebut, récemment étendu à 4 nouvelles catégories de produits (les lave-linge à chargement par le dessus, les lave-vaisselle, les aspirateurs et les nettoyeurs haute pression), qui viennent s’ajouter aux téléphones mobiles, ordinateurs portables, téléviseurs, lave-linge hublot et tondeuses à gazon, déjà concernés par la mesure depuis 2021🛠️.

Et à partir du 1er janvier 2024, ce sera au tour de l’indice de durabilité d’entrer en piste. Meilleure accessibilité des pièces détachées, délais de mise à disposition de ces dernières limités, fonds de réparation financé par une filière pollueur-payeur, labellisation des réparateurs… Tout est et sera mis en œuvre pour que le consommateur favorise la réparation plutôt que la création de déchets inutiles.

👉 Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !

Un mode de production plus vertueux.

Par ailleurs, les industriels qui ne se soucient pas de la gestion des déchets qu’ils génèrent devront financer leur fin de vie au travers de la création de nouvelles filières de pollueurs-payeurs, et un système de bonus-malus 👍👎, visible pour le consommateur, viendra encourager les produits plus respectueux de l’environnement, avec un système de primes ou de pénalités. D’une manière générale, la loi AGEC réforme la responsabilité élargie du producteur et crée un cadre commun à toutes les filières.

👉 Comment réduire ses déchets ménagers ? 8 astuces simples & efficaces

À retenir :

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi antigaspillage pour une économie circulaire) projette d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, de réduire les déchets, de préserver les ressources naturelles, de limiter le réchauffement climatique et de protéger la biodiversité. Dans cette optique, des décrets d’applications entrent progressivement en vigueur afin de programmer les mesures progressivement mises en œuvre période après période. Malheureusement, et comme bien souvent, certains objectifs sont en chemin revus à la baisse, les échéances prévues au calendrier se trouvant parfois reportées. Enfin, il reste à espérer que les obligations déjà entrées en vigueur bénéficient d’un contrôle suffisant pour être dissuasives.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : ecologie.gouv.fr, legifrance, actu-environnement.com, écologie.gouv.fr, acte-international.com, Ademe

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle