Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Modifier nos habitudes pour préserver notre belle planète est un objectif ambitieux, mais indispensable pour faire avancer les choses à notre petit niveau. Aujourd’hui, on vous présente une bonne action accessible à tous (si si, à tous !) : la réparation 🛠️. En cas de casse, notre premier réflexe, encouragé par une société de consommations complètement déraisonnée, c’est bien souvent de jeter et de remplacer. Une habitude absolument pas eco-friendly qui génère énormément de déchets superflus…

Sommaire :

Nous vivons à crédit

Le « jour du dépassement », c’est-à-dire la date où les ressources naturelles que la terre peut renouveler en 12 mois sont épuisées, a été atteint le 29 juillet 2021. Cela signifie que nous avons vécu dans le rouge 5 mois dans l’année : l’empreinte écologique dépassait alors la biocapacité de la planète 🌍. Autrement dit, en 2021, nous avons utilisé 74% de plus que ce que les écosystèmes de la planète peuvent régénérer. Il nous aurait fallu l'équivalent des ressources que produirait 1,7 Terre pour respecter notre « budget ».

À ce rythme, vous l’avez compris, il y a un jour où ça va coincer… Les déchets s’amoncellent, les ressources sont précieuses… Dans ce contexte, chaque geste est important 💪 ! Et si pour commencer nous réparions au lieu de jeter ? En voici une bonne résolution écolo pour 2022 !

Les points de blocage

On renonce bien souvent à la réparation à cause de tout un tas d’idées de reçues et de réticences : peur des délais, peur de ne pas avoir de garantie sur la qualité des réparations effectuées, peur des tarifs dissuasifs, peur de ne pas y arriver, de ne pas trouver les pièces, ou de ne pas trouver de professionnel sérieux 🤯… Et surtout : le mythe de l’obsolescence programmée, incompatible avec le concept de réparation, a la vie dure !

Bref, ça paraît compliqué aux yeux de beaucoup, au point que nombreux sont ceux qui optent pour la solution de facilité, même si ça leur revient nettement plus cher 💸…

Une pratique qui revient dans les mœurs

Si on vous disait que près de 40% des déchets électroménagers sont en réalité en parfait état de marche ? Rien d’étonnant quand on sait que pour près de 2/3 des Français, la panne est un motif suffisant de remplacement 😒 ! En vérité, aujourd’hui, il existe tellement de choses pour faciliter la vie du réparateur du dimanche :

  • Vous seriez étonné du nombre incroyable de tutos, forums, sites et vidéos qui grouillent sur internet pour vous secourir en cas de panne 💻 (halteobsolescence.org, commentreparer.com, SOS accessoire, Produitsdurables.fr, …) !
  • Les pièces détachées se dégotent aussi en quelques clics sur la toile.
  • Encore mieux : des lieux de réparation associatifs, de type collaboratif et participatif 🤝, vous attendent pour bénéficier du savoir-faire de bricoleurs aguerris, et faire, en prime, de chouettes rencontres (RepairCafe en est un exemple).
  • Ou sinon, troquez ! De nombreux sites sont spécialisés dans ce domaine : échangez un bien qui vous est inutile contre un petit coup de main, un savoir-faire 🔧…

La réparation a le vent en poupe, et ça se sent, mon capitaine ⚓ !

Et franchement, ne vous mettez pas la pression, pas besoin d’être un as du bricolage : dites-vous bien qu’un appareil sur deux menacé de décharge ne demanderait en fait qu’un détartrage, un nettoyage ou petit entretien pour être de nouveau opérationnel. Avouez que c’est quand même un peu ballot… Ne laissez pas passer une si belle occasion de vous pavaner devant votre femme ou vos amis sans trop vous fouler 🏆 !

Mais on ne va pas se mentir : il n’est pas toujours possible de réparer soi-même, et parfois le recours à un professionnel est incontournable 👨‍🏭. Mais la réparation étant fort heureusement une pratique qui revient à la mode, diverses mesures se déploient également pour vous inciter sur cette voie. Se demander si on peut réparer avant de jeter, en voici une bonne habitude à prendre, et si vous avez envie d'aider notre planète, ne loupez pas nos 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

L’indice de réparabilité

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire du 10 février 2020 📜 a créé un nouvel indice pour vous permettre d’axer vos choix de consommateur sur les produits dont la réparation sera le plus facilitée. On a cité : l’indice de réparabilité.

Cette note sur 10 accompagnée d’un code couleur 🚦 vous informe sur le caractère plus ou moins réparable de certaines catégories de produits : les lave-linges à hublot, smartphones, ordinateurs portables, TV et tondeuses à gazon électriques. Parmi les critères de notation, on trouvera la disponibilité de la documentation technique et des pièces détachées, leur prix, la démontabilité du produit, le rapport entre le prix de vente des pièces et le prix de vente du produit 💶 …

De quoi vous permettre de choisir les biens dont la durée de vie pourra être le plus facilement allongée, avec le recours à la réparation.

Le fonds réparation : pas pour tout de suite !

Mais ce n’est pas tout ce qu’a prévu la loi pour une économie circulaire ! Une aide devrait également être allouée par des éco-organismes (ecosystem et ecologic) pour réparer les équipements électriques et électroniques. Ce fond de réparation aura pour but d’encourager les particuliers à faire réparer leur matériel en cas de panne en prenant en charge une partie des frais sous forme de forfait 🤑, dont les industriels assumeront le coût.

Néanmoins, l’entrée en vigueur de cette disposition sera repoussée au second semestre 2022. Nous verrons si cela aide un peu !

Comment ça fonctionnera ? Des réparateurs seront agréés 🛠️, et avanceront le forfait, qui leur sera ensuite remboursé par l’éco-organisme. Le détail des appareils qui seront concernés n’est pas encore arrêté, pas plus que le montant du forfait : affaire à suivre, donc !

La garantie légale de conformité

En cas de défaillance, la garantie légale de conformité vous permet d’exiger du vendeur professionnel la réparation ou le remplacement d’un bien acheté dans les deux années qui précèdent, et à défaut son remboursement. Et bonne nouvelle : vous n’avez pas à prouver que le défaut était présent au jour de la vente ! ⚠️ Attention, cette garantie n’est pas une garantie commerciale que vous auriez souscrite, à ne pas confondre. La mise en œuvre de la garantie légale est totalement gratuite pour vous.

Une évolution intéressante vient d’intervenir : depuis le 1er janvier 2022, si vous sollicitez la garantie légale de conformité pour obtenir réparation du matériel concerné par la panne, sachez que vous bénéficiez d’une extension de 6 mois de cette garantie ! Une excellente nouvelle pour encourager le recours à la réparation, et non le remplacement automatique 😉.

À retenir :

Selon l’ONU, "Nous exploitons les ressources limitées de cette planète comme s'il n'y avait pas de lendemain". Et si on se mettait un peu au bricolage : cela aura pour effet de réduire notre production de déchets et de ne pas gaspiller de ressources naturelles inutilement 🌍. Le tout en faisant quelques économies, en prime. La réparation revient à la mode, laissons-nous porter par la tendance !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Source : wwf, linfodurable, economie.gouv, ecologie.gouv, science et avenir, Ademe (Les Français et la réparation, mars 2020), Le progrès

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

GR 400, le tour du volcan cantalien, plaisir des yeux !

Le GR 400, dans le département du Cantal, vous invite en Auvergne pour faire le tour ...

Lire

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle