L'écotourisme, pour un voyage responsable, éthique et authentique

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Ah, les vacances 😎… Que vous les aimiez farniente sur la plage, sportives à la montagne ou tranquilles à la campagne, l’impact environnemental du tourisme est loin d’être neutre. Et pour les âmes écoresponsables, difficile d’en faire abstraction ! L’écotourisme répond donc à une réelle demande des voyageurs de tous horizons qui, soucieux de limiter l’empreinte écologique de leur séjour, souhaitent partir à la découverte de la nature et de la biodiversité sans nuire et sans détruire, alliée à la volonté d’impacter positivement les conditions de vie des populations locales. Vaste programme, dont nous avons cherché à délimiter les contours pour vous.

L'écotourisme, pour un voyage responsable, éthique et authentique
Sommaire :

L’écotourisme, qu’est-ce que c’est ?

D’après la Société internationale d’écotourisme, il s’agit d’«un voyage responsable dans des environnements naturels, en aidant à la conservation de l’environnement et en ayant un impact positif sur les conditions de vie des populations locales, tout en contribuant à l’éducation des voyageurs» 🧳. Mais attention, l’écotourisme est à distinguer du voyage humanitaire.

Le terme « écotourisme » ne date pas d’hier : on en parle depuis les années 70 ! Mais il prend un sacré coup de boost depuis quelques années grâce au mouvement général de développement durable et en réaction au tourisme de masse. Depuis les années 90, il connaît en effet une croissance annuelle de 20 à 34 %. Il s’agit ainsi d’une des branches du tourisme durable, qui remet en cause les pratiques touristiques et tend à préserver l’environnement sur le long terme, tout en étant ciblé sur la découverte des écosystèmes🌿.

L’idée est, d’une part, de valoriser les espaces naturels, et d’autre part de lutter contre la pauvreté et de participer au développement de l’économie locale. De nombreuses destinations écotouristiques se situent dans des pays en voie de développement, ce qui explique parfaitement la synergie des deux approches. Et le slow tourisme, vous connaissez ?

Pont suspendu au Costa Rica.

Valoriser et protéger le patrimoine naturel et culturel

La raison d’être de l’écotourisme est la valorisation et la préservation du patrimoine naturel et culturel, avec comme objectif d’impliquer tous les acteurs dans cette quête : il suppose la participation des populations locales, qui doivent prendre conscience de la nécessité de protéger la biodiversité 🐒, et des touristes.

👉 9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental.

Une réponse au tourisme de masse

Les conséquences désastreuses du tourisme de masse sont désormais connues de tous, les intérêts financiers en jeu – presque 600 milliards d’euros annuels - l’ayant comme souvent emporté sur la raison 🤑. Et avec lui son lot de dérives : le sud-Sahara transformé en véritable déchèterie, ou encore les puits en Mauritanie presque à sec pour que les touristes puissent se doucher 😠. 👉 Ces sites menacés par les excès du tourisme et le réchauffement climatique.

Le tourisme fait également exploser les émissions de gaz à effet de serre dans les régions prises d’assaut : pour des destinations comme les Seychelles, les Maldives ou l’Île Maurice, il est responsable de près de 80% de leurs émissions totales ! La prise de conscience est assez générale : les touristes, à la recherche d’une relation de bénéfice mutuel avec les milieux naturels, veulent limiter leur impact sur les écosystèmes et inscrire leur voyage dans une logique de durabilité 😇.

Parce qu’éthique rime avec authentique

Les notions d’écocitoyenneté et d’éthique sont également très présentes dans le concept de l’écotourisme. Il en appelle à la responsabilité des uns et des autres, pour permettre une découverte de la nature sans lui nuire. L’écotouriste s’intéresse en effet aux écosystèmes, à les comprendre, mais sans prélèvement, sans y laisser son empreinte. La notion de respect de la nature est centrale 🌱.

Le voyageur est également à la recherche d’authenticité et d’une découverte approfondie du pays visité, il recherche une expérience plus vraie de la culture locale.

Îles Galapagos.

Où se pratique l’écotourisme ?

L’écotourisme, par définition, se pratique dans la nature, dans des milieux naturels préservés qui présentent un certain d’attrait lié à la faune, la flore, et la biodiversité en général 🌴, au sein de petites structures, avec des groupes restreints, intimistes, ou en individuel.

Parmi les destinations phares de l’écotourisme, on trouve :

  • Le Costa Rica avec son territoire recouvert de 34% de forêts tropicales humides, et qui abrite 6% de la biodiversité mondiale. Mais victime de son succès et de cet engouement, des chaînes d’hôtel se sont développées posant d’importants problèmes de traitement des eaux et de préservation de la mangrove 😭 …
  • Les Galapagos, de leur côté, offrent 97% de territoire protégé, un véritable sanctuaire naturel ! Le plastique y est banni, et les énergies renouvelables. C’est un peu THE place to be de l’écotourisme.
  • Mais l’écotourisme peut être une alternative à la destruction des écosystèmes pour d’autres destinations : à Madagascar, la déforestation fait rage, mais l’écotourisme y est promu dans l’espoir de protéger les espèces endémiques, et sortir d’une économie uniquement basée sur l’agriculture.
  • La réserve naturelle de Bokeo, au Laos, propose également une expérience unique et sauvage : elle permet à quelques privilégiés d’être logés dans des cabanes perchées dans les cimes d’immenses arbres, et de se promener de l’une à l’autre suspendu à des câbles d’acier, profitant d’une vue à couper le souffle sur la jungle environnante 🤩. Une véritable aventure !

Et bien d’autres 😉 !

Écotourisme ou Greenwashing ?

Pour vous essayer à l’écotourisme, fiez-vous aux labels pour vous assurer du respect des critères environnementaux et humains qui le caractérisent : Clef verte, Gîte Panda, Station Verte, Accueil Parc naturel régional, Accueil Paysan, Chouette Nature, Green Globe… Gare aux entrepreneurs peu scrupuleux qui surfent sur la vague de l’écotourisme et tombent dans le Greenwashing 👎 !

👉 Hébergements éco-responsables, où dormir ?

Les dérives de l’écotourisme…

En revanche, comme toute tendance, malgré le fait qu’elle soit bien intentionnée au départ, l’écotourisme connaît des déviances et abus… Certains pays sont littéralement pris d’assaut, provoquant finalement le contraire de l’effet escompté. Épuisement et bouleversement des écosystèmes en sont les tristes résultats. Par ailleurs, l’écotourisme n’efface pas le bilan carbone, souvent salé du fait du recours à l’avion, du transport pour se rendre sur place ✈️.

À retenir :

L’écotourisme est né en réponse au tourisme de masse et à ses effets dévastateurs sur les milieux naturels. C’est un voyage responsable qui tend à la conservation de l’environnement et a un impact positif sur les conditions de vie des populations locales. L’objectif premier est de participer à la préservation de la biodiversité, dans une optique de voyage durable. Il répond aussi à la recherche d’une plus grande authenticité. Mais attention aux abus et aux faux amis ! Ouvrez l’œil et le bon.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : geo.fr, ecotourisme.fr, toutvert.fr, planetehealthy.com

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Opération plage propre : 5 gestes pour la préserver

Soleil, mer, farniente, baignades, barbecues, cocktails… la saison estivale bat son plein 😎 ! Et comme chaque année, nous sommes des millions à nous donner rendez-vous sur les plages de France et d’ailleurs pour les vacances. Ce dont on se rend moins compte, avec notre parasol sous le bras, c’est qu’avant notre arrivée, les municipalités ont généralement fait procéder au petit matin au nettoyage de cette étendue de sable, afin que nous puissions poser notre serviette ailleurs que sur un tas d’immondices laissées par la marée et/ou par les touristes de la veille. Car oui, les plages au lever du jour ressemblent un peu à un fêtard invétéré le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée 🥳 : ce n’est pas joli joli… Or, préserver les plages revient bien sûr à préserver les océans, les véritables victimes de cette pollution en tout genre. Devenez le Monsieur Propre des plages en appliquant ces 5 commandements.

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de l’eau sur Terre 🌍. Ils sont essentiels à la vie, et néanmoins menacés de toutes parts : pollution plastique, surpêche, forages pétroliers, réchauffement climatique… Il est plus que jamais l’heure d’agir, et le côté positif, c’est que nous ne sommes pas impuissants : en adoptant des petites ou grandes habitudes au quotidien, prenons soin des océans !

5 fermes pédagogiques autour de Lyon à faire découvrir à vos enfants

Que l’on soit petit ou grand, une rencontre avec des animaux reste un moment magique. Mais quand on habite dans la Ville des Lumières, les occasions de tomber nez à nez avec des bêtes sont plutôt rares ! Heureusement, il suffit de faire quelques kilomètres pour aller à la rencontre de vaches, de moutons, de lapins et même de lamas ! Pour une chouette sortie en famille, voici 5 fermes pédagogiques autour de Lyon, à faire découvrir à vos enfants. 🐮👨‍👨‍👦‍👦

Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Une fois que l’agriculteur a terminé sa moisson 🚜, il n’est pas rare de constater qu’il reste quelques légumes sur place 🥔 🥕 🥦. Quel gâchis, nous direz-vous ? Eh bien ce n’est pas perdu pour tout le monde ! Car figurez-vous que vous avez parfaitement le droit de les ramasser. Ça s’appelle le glanage et ça existe depuis la nuit des temps 🤓. De quoi faire des économies, et éviter le gaspillage et les emballages inutiles : un geste économique et écologique 🌍 ! Mais attention, certaines règles sont à respecter, encore faut-il les connaître.

L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes déversées dans la mer chaque année

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plaisir de se dorer la pilule au retour des beaux jours. Il y a la version farniente, au bord de la mer ou de la piscine, et la version sportive, en randonnée ou en trail. Quoi qu’il en soit, on le sait bien, notre peau nécessite une protection efficace… Alors on respecte la règle n°1 : on se tartine ! Mais saviez-vous qu’en protégeant votre peau, certaines crèmes posent de sérieux problèmes en matière de protection de l’environnement, et que les récifs coralliens en sont les premières victimes ? Amareo a mené l’enquête pour vous.

5 informations à connaître avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnée pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, férus d’histoire et pèlerins en quête de spiritualité. Parcouru depuis le IXe siècle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinéraires pédestres les plus célèbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien préparer votre chemin de Compostelle ! 🥾

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle