Hébergements éco-responsables, où dormir ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Voyager différemment passe par une sélection rigoureuse de son hébergement afin d’encourager les initiatives protectrices de l’environnement 🌿. Les hébergements écoresponsables et durables fleurissent face à cette demande, c’est une bonne nouvelle ! Mais attention au Greenwashing et aux loueurs peu scrupuleux qui surfent faussement sur la vague verte... Des vacances sans renier ses engagements et ses principes, c’est possible !

Hébergements éco-responsables, où dormir ?

Pour des vacances plus vertes

En bon touriste écoresponsable, on cherche à limiter au maximum notre empreinte carbone au cours de nos vacances. Au travers de nos déplacements, bien entendu, en essayant d’éviter chaque fois que possible l’avion ✈️, mais également de notre hébergement. Faire le choix d’un logement écoresponsable, alternatif, c’est réduire son impact environnemental tout au long de son séjour. Le tourisme durable a de beaux jours devant lui, mais comment s’y retrouver 🤔 ?

👉 Des vacances oui, mais écolos ! 10 commandements à suivre

C’est quoi un hébergement éco-responsable ?

Le tourisme durable est défini par l’organisation mondiale du tourisme de la manière suivante 🤓 : « le tourisme durable est un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil » 👉 Ecotourisme, qu'est-ce que c'est ?

Un hébergement éco-responsable doit donc agir à plusieurs niveaux pour être en harmonie avec son contexte et la nature environnante. Il englobe des dimensions écologiques, sociales, économiques et de gouvernance.

  • Soucieux de la gestion de l’eau, il doit encourager une préservation de cette ressource qui devient rare, particulièrement dans certaines zones géographiques, à l’aide notamment de robinetteries économes et d’un arrosage raisonné. Cela se traduira, par exemple, par le fait de ne pas changer les draps systématiquement ni les serviettes tous les jours 👉 Les bons gestes pour économiser l'eau en période de sécheresse
  • La question de l’éclairage est également d’importances, avec des ampoules écologiques et basse consommation 💡.
  • Le logement écologique doit mettre l’accent sur le tri des déchets ♻️. Il ne propose pas de miniatures de gels douche ou de dentifrices 👉 Comment réduire ses déchets ménagers ?
  • Une attention particulière sera portée aux produits d’entretien utilisés, de préférence bio à base d’ingrédients naturels et biodégradables 👉 7 produits de nettoyage naturels à toujours avoir à la maison
  • La restauration, lorsqu’elle est fournie, doit privilégier les produits bio, locaux et de saison 🍅 🍆. Une politique de lutte contre le gaspillage alimentaire est idéalement mise en place : doggys bags, repas en trop proposés sur des plateformes dédiées… 👉 Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !
  • Les matériaux de construction (matériaux écologiques, naturels et de provenance locale) et de décoration seront sélectionnés de manière à ne pas engendrer une pollution superflue.
  • La question de l’intégration des bâtiments au paysage et à la nature environnante peut également peser dans la balance.
  • Et puisqu’écologique rime forcément avec éthique, l’engagement social de l’hôte compte bien évidemment : idéalement, il doit s’inscrire dans le respect des cultures locales, des traditions, être créateur d’emploi, participer à des projets de développement local... Il pourra par exemple faire la promotion de la culture locale, faire venir des musiciens du coin 🪕, proposer des plats typiques de la région…

Des labels pour y voir plus clair

Vous l’avez compris, dans l’offre d’hébergement, c’est un peu la jungle 🌴 ! C’est pourquoi des labels existent afin de vous éclairer dans vos choix. Ils sont le gage du respect par les hébergeurs de critères minimaux en matière d’écologie. C’est le cas notamment de :

  • La Clef Verte, ou « Green Key » à l’étranger, créée au Danemark en 1994 par l’association Teragir, est présente dans plus de 60 pays, et classe environ 3200 établissements, hébergements et restaurants. Elle est à l'écoute des actions de sensibilisation à l’environnement mises en place par les établissements, ainsi qu’aux activités nature, mais également au critère de la gestion de l’énergie, des achats responsables, de la politique environnementale…
  • L’Ecolabel européen, créé en 1992 par la Commission Européenne, identifie les produits qui ont une incidence limitée sur l’environnement, y compris les logements touristiques lorsqu’ils sont engagés dans une démarche éco-responsable.
  • L’Ecogîte prime les hébergements soucieux de limiter leur emprunte environnementale, leur attribuant une certification qui va de 1 à 4 épis.
  • Le Gîte Panda a été créé en collaboration avec l’organisme WWF 🐼, et est plus axé sur les gîtes situés au sein de parcs naturels.
  • Le Green Globe a un rayonnement assez large, et classe autant des hôtels et gîtes, que des navires de croisière, ou parcs d’attraction 🌍.

Et le voyage humanitaire, vous y avez songé ?

Comment trouver mon logement éco-responsable ?

Maintenant qu’on y voit un peu plus clair, on se demande bien comment trouver son hébergement éco-responsable pour les prochaines vacances 😎 ! Rien de plus simple : vous le trouverez en quelques clics en ligne ! Hébergements insolites, hôtels, locations, maisons d’hôtes, gîtes, campings, lodges… Il y en a pour tous les goûts, et de nombreuses plateformes spécialisées existent pour vous guider. Exit Airbnb, Booking, ou Agoda, faites place à :

  • Vaovert : Cette plateforme s’est fixée pour objectif de faire le lien entre l’offre et la demande d’écolodges, et elle s’y atèle depuis 2018. Grâce à un algorithme analysant les critères de durabilité, elle classe l’engagement écologique des logements, et met en avant les différents « écopoints » dans une fiche récapitulative afin d’offrir une vue d’ensemble au touriste écoresponsable. Les critères y sont répartis en 5 catégories : habitat, énergie, 3 R (Réduire, Réutiliser, Recycler), partage, alimentation.
  • Green Go : Récente plateforme lancée en 2021 qui se veut équitable et responsable, elle s’est fixé l’objectif de « Réconcilier voyage, environnement et humain ». Elle sélectionne les hébergements en France au travers de 80 critères mesurant l’empreinte carbone et combinant le respect de l’environnement, et d’autres axes comme l’engagement d’employés français, le paiement d’impôts en France, et également des standards de charme à respecter.
  • We Go GreenR : Jeune plateforme datant de 2020, la transition écologique est son leitmotiv. Face à la difficulté de maintenir de bonnes habitudes pendant les vacances, ils classent les logements à l’aide d’un « Green Score » qui va de 1 à 5, selon 8 critères (habitat durable, gestion de l’énergie, gestion de l’eau, alimentation, transport et mobilité, réduction des déchets, équipements et entretien du quotidien, et actions éco-responsables). Plus de 1000 hébergements y sont recensés !
  • Ethik Hôtels : plateforme de type collaborative, elle invite ses collaborateurs extérieurs et bénévoles à y reporter les hébergements dans lesquels ils ont séjourné qui répond aux critères fixés sur le site, afin d’alimenter sa base de données. À noter que le blog du site est plein de ressources pour apprendre à voyager autrement.
  • Sur Fairbnb, vous trouverez une section Green Hotels avec laquelle il est possible de trouver des établissements éco-responsables.
  • Vacances vertes est un site qui propose de trouver des hôtels éco-responsables en France, avec l’indication de leur label.
  • L’application Tookki répertorie dans certaines grandes villes les heureuses initiatives de tourisme durable. Déjà présent dans les agglomérations de Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, un développement dans d’autres villes est prévu.
  • Le guide Tao France est un peu LA bible de l’éco-tourisme. Paru en mars 2021 et prônant le slow tourisme, il est bourré d’informations précieuses et de bonnes adresses pour des vacances durables en France.
  • La plateforme Vaolo a été mise en place par l’ONG Village Monde, et recense des hébergements chez l’habitant, dans des petites structures locales, favorisant l’échange interculturel. Et bonne nouvelle, la plateforme ne touche aucune commission, les revenus générés participent à l’économie locale !
  • La plateforme Voy’Agir, fondée en 2016, permet de partager ses adresses et bons plans, tant en termes d’activités, d’hébergements que de loisirs. Une plateforme collaborative riche et précieuse !
  • La Via Natura est l’un des leaders de la réservation de séjours écoresponsables au camping. Pour des vacances propres en pleine nature !
  • Vous pouvez également trouver votre bonheur sur l’interface TripforTrees, très pertinente en matière d’hébergements écologiques et d’activités engagées, à l’aide d’un « Treescore » compris entre 1 (qui correspond à un impact minimal sur l’environnement) à 5.
  • La plateforme Solikend, agréée « Entreprise solidaire d’utilité sociale », est particulièrement innovante : des hébergeurs mettent à disposition des nuitées solidaires, et les revenus sont intégralement reversés à une association partenaire que vous choisirez au moment du paiement. Une belle action pour un bon coup de com pour les établissements en question, un deal honnête !

Mais aussi « Les oiseaux responsables », Fairbooking, Green Trip, FeelinGo… Bonnes recherches !

⚠️ Quoiqu’il en soit, un hébergement vert communique sur ses engagements : si le silence règne, c’est mauvais signe…

À retenir :

Partir en vacances, oui ! Mais sans renier ses engagements envers la planète, c’est mieux… Et la bonne nouvelle, c’est que c’est parfaitement compatible. Trouver un hébergement écoresponsable participe à réduire votre empreinte carbone durant ces quelques jours de répit que vous vous accordez, et de nombreuses applications fleurissent pour vous aider à trouver le logement vert dont vous rêvez pour décompresser sans culpabiliser 🤗.

Explorer - protéger - se ressourcer

#BornToBeWild


Sources : generationvoyage.fr, lesglobeblogueurs.com, kasanature.com, generationvoyage.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle