Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Empreinte carbone, réchauffement climatique, gaz à effet de serre… Tous ces termes nous sont martelés depuis de nombreuses années, et pour cause : la température a d’ores et déjà augmenté de 1,2° depuis les années 1900, et ce n’est que le début. L’accord de Paris, signé en 2015 par 196 pays, marque l’engagement de la plupart des Etats du Monde de limiter cette hausse en dessous de 2°. Malgré cela, les Nations Unies estiment que la trajectoire que nous empruntons nous oriente vers une augmentation de 3,2°... Nous pourrions par exemple connaître, dès 2050, des pics de chaleur de plus de 50° en France 🥵 ! Qu’appelle-t-on « empreinte carbone » ? Comment la calculer, la réduire ? Un petit rappel s’impose…

Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?
Sommaire :

L’empreinte carbone, quèsaco ?

L’empreinte carbone, ce sont les émissions de gaz à effet de serre liées à notre consommation, à notre mode de vie. Il faut faire la différence entre les émissions de CO₂ et l’empreinte carbone : si vous achetez un smartphone construit en Asie, ou lorsque vous faites le plein d’essence de votre voiture extraite en Arabie saoudite, on part du principe que vous êtes responsable de l’ensemble des pollutions induites par votre achat : c’est votre empreinte carbone 👣. Il faut additionner toutes vos actions de consommation qui émettent des GES. Les émissions de CO₂ d’un pays peuvent donc baisser, et son empreinte carbone augmenter néanmoins.

Pourquoi c’est grave ?

Parce que les conséquences s’annoncent dramatiques ! Hausses des températures et vagues de chaleur ☀️, perturbation des précipitations, augmentation de la fréquence et de l’amplitude des évènements extrêmes, élévation du niveau des eaux 🌊, érosion du littoral, augmentation de l’acidité des océans, extinction d’espèces 🐯 … 5 espèces menacées par le réchauffement climatique… Ça chauffe !

Tous ces phénomènes auront de lourdes conséquences sur nos sociétés : pénurie d’eau, sinistres, baisse des rendements de la pêche et agricoles, migration des populations, instabilités politiques et financières… Non, le réchauffement climatique, ce n’est pas de la science-fiction 😱 ! L’empreinte carbone, c’est aussi une injustice et une inégalité climatique, car finalement, les premières victimes seront précisément les pays les plus pauvres et qui en sont le moins responsables.

Aujourd’hui, en moyenne, un Français a une empreinte carbone individuelle d’environ 11 tonnes de CO₂ par an, du fait de ses déplacements, son alimentation, sa consommation en général. C’est ce qu’on appelle son budget carbone. Dans l’idéal, si nous souhaitons atteindre notre objectif collectif et faire en sorte que le réchauffement climatique soit inférieur à + 2°, il faudrait que l’empreinte carbone individuelle soit réduite à 2 tonnes de CO₂ par an et par personne. Autant vous dire qu’il y a du chemin à faire 🤯 ! 👉 Et vous ? Footprint calculator, calculez votre jour du dépassement selon votre mode de vie.

Quels sont les gaz à effet de serre ?

C’est parti pour la minute chimiste 🤓 ! L’urgence, on l’a bien compris, c’est de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES), soit :

  • De CO₂ (dioxyde de carbone), le principal, qui provient des énergies fossiles à 90% et de la déforestation à 10%. Sa durée de séjour dans l’atmosphère est de 100 ans.
  • De CH₄ (méthane), composante principale du gaz naturel, issu de l’usage d’engrais azotés en agriculture, du traitement et de l’épandage des déjections animales, et de la fermentation entérique des ruminants (autrement dit de leur digestion et de leurs excréments). Sa durée de séjour dans l’atmosphère est de 12 ans.
  • De N₂O (protoxyde d’azote), le fameux gaz hilarant 🤣, provenant de certains engrais ou procédés chimiques. Sa durée de séjour dans l’atmosphère est de 120 ans.
  • De gaz fluorés (CFC, HCFC, PFC, HFC, SF6, NF3), qu’on utilise pour la fabrication de mousses ou composants électroniques, comme propulseurs…

👉 Un calcul permet de les regrouper sous une désignation unique : l’équivalent CO₂ (CO₂e). Par exemple, un vol Paris-New York, c’est 1 tonne de CO₂, mais 2 tonnes de CO₂e ✈️.

Comment sont produits les GES ?

Quelles sont nos principales sources d’émission de gaz à effet de serre ?

  • L’alimentation, dont 41% pour la viande à elle seule, et 34% pour les produits laitiers 🥩 ;
  • Les biens de consommation, dont environ 30% respectivement pour les biens matériels courants (dont les vêtements) et l’informatique ;
  • Les transports, dont la fabrication et l’utilisation de la voiture individuelle pour 78% 🚗 ;
  • Les services, en grande partie d’utilité publique (éducation, santé, défense) ;
  • L’énergie des logements, notamment gaz, fioul, GPL et charbon.

C’est quoi, l’effet de serre ?

Certains gaz retiennent une part de l’énergie solaire renvoyée vers l’espace par la Terre sous forme de rayonnement infrarouge. Sans cet effet de serre, la terre serait 33°C plus froide 🥶 ! L’effet de serre, initialement, c’est un phénomène naturel indispensable à la vie. Mais dangereusement accentué par l’homme du fait de ses activités… Ces gaz à effet de serre s’accumulent donc dans l’atmosphère et la réchauffent, augmentant l’effet de serre, et causant des dérèglements climatiques.

Comment calculer mon empreinte carbone ?

Calculer l’empreinte carbone d’un citoyen du monde n’est pas chose aisée, car de nombreux critères doivent être pris en compte :

  • Son logement, ses caractéristiques, sa surface, son isolation, le type et la consommation de chauffage…
  • Ses moyens de transport, les distances parcourues, l’utilisation ou non de transports en commun, du vélo 🚲… Si le vélo vous tente, peut-être avez-vous droit à la prime vélo 😉. 
  • L’engagement de la personne dans une démarche zéro déchets, la composition de ses repas, la consommation de produits de saison, locaux 🍆…
  • L’équipement électroménager, son bilan énergétique, la consommation de vêtements, leur composition, l’appareillage numérique, …

Logiquement, un pur citadin vivant en appartement et ayant à disposition différents transports en commun aura une empreinte carbone moins importante qu’une personne vivant en logement individuel à la campagne et faisant tous ses trajets en voiture…

👉 Retour à la campagne : ces citadins qui fuient les grandes villes

📌

Des applications existent pour déterminer votre empreinte carbone au regard de tous ces critères. Vous pouvez par exemple vous rendre sur « nos gestes climat », simulateur de l’Ademe. D’autres, comme WWF 🐼, vous permettent d’aller plus loin et de calculer votre empreinte écologique.

Quelles actions pour réduire mon empreinte carbone ?

Des centaines d’écogestes peuvent être adoptés au quotidien pour réduire votre empreinte carbone. Il s’agit d’agir sur les leviers développés plus haut !

  • Limitez l’utilisation de votre voiture individuelle, empruntez les transports en commun, dès que c’est possible, déplacez-vous à vélo ou à pied, faites du covoiturage…
  • Évitez de prendre l’avion lors de vos vacances, et privilégiez le train.
  • Passez à un régime végétarien, flexitarien ou limitez votre consommation de viande, surtout la viande rouge.
  • Chauffez moins l’hiver, et enfilez un pull 🧣.
  • Achetez local et mangez de saison 👉 On mange quoi en février ? Découvrez le calendrier des fruits & légumes de saison pour consommer mieux ! 😋
  • Arrêtez l’alcool, ou limitez-le à des bières locales servies en pression 🍺.
  • Conservez vos équipements numériques le plus longtemps possible (smartphones, ordinateurs, tablettes, téléviseurs).
  • Faites réparer votre électroménager 👉 Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !
  • Remplacez votre chaudière à gaz par une pompe à chaleur.
  • Rénovez votre logement en BBC.
  • Faites du télétravail 💻.
  • Éteignez vos appareils en veille à la maison.
À retenir :

Le réchauffement climatique est au centre des préoccupations, et il devient absolument urgent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Les conséquences pour la planète sont cataclysmiques, et ne sont qu’un avant-goût de ce qui nous attend si nous ne changeons pas radicalement de trajectoire. Notre empreinte carbone, ce sont les GES que nous émettons du fait de notre consommation ou de notre mode de vie. Nous pouvons tous ensemble agir concrètement au quotidien : wake up, et si on sauvait notre belle planète 🌍 ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Datagir, Ademe, lempreintecarbone.fr, geo.fr, Libération, francetvinfo.fr

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

Août est le mois le plus chaud de l’année, la saison parfaite pour les pique-niques, apéros dînatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraîcheur et de délicieuses saveurs sucrées. Et ça tombe bien, car les ingrédients parfaits pour des recettes légères et rafraîchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et légumes sont plus que jamais gorgés de soleil, bourrés de vitamines, minéraux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle