Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Empreinte carbone, réchauffement climatique, gaz à effet de serre… Tous ces termes nous sont martelés depuis de nombreuses années, et pour cause : la température a d’ores et déjà augmenté de 1,2° depuis les années 1900, et ce n’est que le début. L’accord de Paris, signé en 2015 par 196 pays, marque l’engagement de la plupart des Etats du Monde de limiter cette hausse en dessous de 2°. Malgré cela, les Nations Unies estiment que la trajectoire que nous empruntons nous oriente vers une augmentation de 3,2°... Nous pourrions par exemple connaître, dès 2050, des pics de chaleur de plus de 50° en France 🥵 ! Qu’appelle-t-on « empreinte carbone » ? Comment la calculer, la réduire ? Un petit rappel s’impose…

Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?
Sommaire :

L’empreinte carbone, quèsaco ?

L’empreinte carbone, ce sont les émissions de gaz à effet de serre liées à notre consommation, à notre mode de vie. Il faut faire la différence entre les émissions de CO₂ et l’empreinte carbone : si vous achetez un smartphone construit en Asie, ou lorsque vous faites le plein d’essence de votre voiture extraite en Arabie saoudite, on part du principe que vous êtes responsable de l’ensemble des pollutions induites par votre achat : c’est votre empreinte carbone 👣. Il faut additionner toutes vos actions de consommation qui émettent des GES. Les émissions de CO₂ d’un pays peuvent donc baisser, et son empreinte carbone augmenter néanmoins.

Pourquoi c’est grave ?

Parce que les conséquences s’annoncent dramatiques ! Hausses des températures et vagues de chaleur ☀️, perturbation des précipitations, augmentation de la fréquence et de l’amplitude des évènements extrêmes, élévation du niveau des eaux 🌊, érosion du littoral, augmentation de l’acidité des océans, extinction d’espèces 🐯 … 5 espèces menacées par le réchauffement climatique… Ça chauffe !

Tous ces phénomènes auront de lourdes conséquences sur nos sociétés : pénurie d’eau, sinistres, baisse des rendements de la pêche et agricoles, migration des populations, instabilités politiques et financières… Non, le réchauffement climatique, ce n’est pas de la science-fiction 😱 ! L’empreinte carbone, c’est aussi une injustice et une inégalité climatique, car finalement, les premières victimes seront précisément les pays les plus pauvres et qui en sont le moins responsables.

Aujourd’hui, en moyenne, un Français a une empreinte carbone individuelle d’environ 11 tonnes de CO₂ par an, du fait de ses déplacements, son alimentation, sa consommation en général. C’est ce qu’on appelle son budget carbone. Dans l’idéal, si nous souhaitons atteindre notre objectif collectif et faire en sorte que le réchauffement climatique soit inférieur à + 2°, il faudrait que l’empreinte carbone individuelle soit réduite à 2 tonnes de CO₂ par an et par personne. Autant vous dire qu’il y a du chemin à faire 🤯 ! 👉 Et vous ? Footprint calculator, calculez votre jour du dépassement selon votre mode de vie.

Quels sont les gaz à effet de serre ?

C’est parti pour la minute chimiste 🤓 ! L’urgence, on l’a bien compris, c’est de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES), soit :

  • De CO₂ (dioxyde de carbone), le principal, qui provient des énergies fossiles à 90% et de la déforestation à 10%. Sa durée de séjour dans l’atmosphère est de 100 ans.
  • De CH₄ (méthane), composante principale du gaz naturel, issu de l’usage d’engrais azotés en agriculture, du traitement et de l’épandage des déjections animales, et de la fermentation entérique des ruminants (autrement dit de leur digestion et de leurs excréments). Sa durée de séjour dans l’atmosphère est de 12 ans.
  • De N₂O (protoxyde d’azote), le fameux gaz hilarant 🤣, provenant de certains engrais ou procédés chimiques. Sa durée de séjour dans l’atmosphère est de 120 ans.
  • De gaz fluorés (CFC, HCFC, PFC, HFC, SF6, NF3), qu’on utilise pour la fabrication de mousses ou composants électroniques, comme propulseurs…

👉 Un calcul permet de les regrouper sous une désignation unique : l’équivalent CO₂ (CO₂e). Par exemple, un vol Paris-New York, c’est 1 tonne de CO₂, mais 2 tonnes de CO₂e ✈️.

Comment sont produits les GES ?

Quelles sont nos principales sources d’émission de gaz à effet de serre ?

  • L’alimentation, dont 41% pour la viande à elle seule, et 34% pour les produits laitiers 🥩 ;
  • Les biens de consommation, dont environ 30% respectivement pour les biens matériels courants (dont les vêtements) et l’informatique ;
  • Les transports, dont la fabrication et l’utilisation de la voiture individuelle pour 78% 🚗 ;
  • Les services, en grande partie d’utilité publique (éducation, santé, défense) ;
  • L’énergie des logements, notamment gaz, fioul, GPL et charbon.

C’est quoi, l’effet de serre ?

Certains gaz retiennent une part de l’énergie solaire renvoyée vers l’espace par la Terre sous forme de rayonnement infrarouge. Sans cet effet de serre, la terre serait 33°C plus froide 🥶 ! L’effet de serre, initialement, c’est un phénomène naturel indispensable à la vie. Mais dangereusement accentué par l’homme du fait de ses activités… Ces gaz à effet de serre s’accumulent donc dans l’atmosphère et la réchauffent, augmentant l’effet de serre, et causant des dérèglements climatiques.

Comment calculer mon empreinte carbone ?

Calculer l’empreinte carbone d’un citoyen du monde n’est pas chose aisée, car de nombreux critères doivent être pris en compte :

  • Son logement, ses caractéristiques, sa surface, son isolation, le type et la consommation de chauffage…
  • Ses moyens de transport, les distances parcourues, l’utilisation ou non de transports en commun, du vélo 🚲… Si le vélo vous tente, peut-être avez-vous droit à la prime vélo 😉. 
  • L’engagement de la personne dans une démarche zéro déchets, la composition de ses repas, la consommation de produits de saison, locaux 🍆…
  • L’équipement électroménager, son bilan énergétique, la consommation de vêtements, leur composition, l’appareillage numérique, …

Logiquement, un pur citadin vivant en appartement et ayant à disposition différents transports en commun aura une empreinte carbone moins importante qu’une personne vivant en logement individuel à la campagne et faisant tous ses trajets en voiture…

👉 Retour à la campagne : ces citadins qui fuient les grandes villes

📌

Des applications existent pour déterminer votre empreinte carbone au regard de tous ces critères. Vous pouvez par exemple vous rendre sur « nos gestes climat », simulateur de l’Ademe. D’autres, comme WWF 🐼, vous permettent d’aller plus loin et de calculer votre empreinte écologique.

Quelles actions pour réduire mon empreinte carbone ?

Des centaines d’écogestes peuvent être adoptés au quotidien pour réduire votre empreinte carbone. Il s’agit d’agir sur les leviers développés plus haut !

  • Limitez l’utilisation de votre voiture individuelle, empruntez les transports en commun, dès que c’est possible, déplacez-vous à vélo ou à pied, faites du covoiturage…
  • Évitez de prendre l’avion lors de vos vacances, et privilégiez le train.
  • Passez à un régime végétarien, flexitarien ou limitez votre consommation de viande, surtout la viande rouge.
  • Chauffez moins l’hiver, et enfilez un pull 🧣.
  • Achetez local et mangez de saison 👉 On mange quoi en février ? Découvrez le calendrier des fruits & légumes de saison pour consommer mieux ! 😋
  • Arrêtez l’alcool, ou limitez-le à des bières locales servies en pression 🍺.
  • Conservez vos équipements numériques le plus longtemps possible (smartphones, ordinateurs, tablettes, téléviseurs).
  • Faites réparer votre électroménager 👉 Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !
  • Remplacez votre chaudière à gaz par une pompe à chaleur.
  • Rénovez votre logement en BBC.
  • Faites du télétravail 💻.
  • Éteignez vos appareils en veille à la maison.
À retenir :

Le réchauffement climatique est au centre des préoccupations, et il devient absolument urgent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Les conséquences pour la planète sont cataclysmiques, et ne sont qu’un avant-goût de ce qui nous attend si nous ne changeons pas radicalement de trajectoire. Notre empreinte carbone, ce sont les GES que nous émettons du fait de notre consommation ou de notre mode de vie. Nous pouvons tous ensemble agir concrètement au quotidien : wake up, et si on sauvait notre belle planète 🌍 ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Datagir, Ademe, lempreintecarbone.fr, geo.fr, Libération, francetvinfo.fr

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle