7 gestes du quotidien qui ont un impact immédiat pour la planète

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Réduire son empreinte écologique, un vaste projet de grande envergure, qui lorsque nous sommes pris dans notre rythme quotidien peut nous paraître parfois un peu lointain et abstrait… Et pourtant, nous connaissons l’urgence qu’il y a à agir pour la planète. La bonne nouvelle, c’est qu’avec des petits écogestes du quotidien, on peut déjà faire de grandes choses, et avoir un impact concret et instantané pour l’environnement 🌿 ! Ça vous tente ?

Eh oui, chaque geste compte pour la planète, et chacun sait que les consommateurs et citoyens du monde ont leur rôle à jouer, et pas des moindres 🌍 ! Personne n’est parfait, il y a très certainement certains points sur lesquels vous avez encore une marge de progression pour vous rapprocher encore un peu plus de l’écoresponsabilité et réduire votre impact sur l’environnement. Vous pourriez par exemple…

1. Résister aux sirènes de la mode 🧜🏻‍♀️…

La « Fast Fashion », ce n’est pas pour vous ! Renoncez à la mode jetable, oh combien destructrice de l’environnement et tellement pas éthique… Acheter et jeter sans compter, un désastre écologique qui n’a plus sa place dans nos habitudes à l’heure actuelle !

L’impact du secteur de l’habillement est en effet une catastrophe absolue à tous points de vue, tant pour l’environnement que pour les droits humains. Utilisation de produits toxiques et chimiques, pollution des cours d’eau et des rivières, usage d’une quantité astronomique d’eau potable et d’énergie, consommation faramineuse de pesticides pour la culture du coton, émissions de gaz à effet de serre, conditions de travail indécentes, dégradantes, dangereuses, exploitation des ouvriers, et parfois des enfants… STOP 😱! Cela ne peut plus durer, et c’est dans votre garde-robe que le changement doit s’initier.

Acheter moins et de meilleure qualité est le secret d’une consommation de vêtements écoresponsable. L’occasion, repriser, raccommoder, échanger, recycler, customiser, surcycler ♻️ Tous les moyens sont bons pour conserver ! Bienvenue dans le cercle vertueux de la mode durable 🤗.

👉 Moins c'est mieux, et si on se mettait au minimalisme ?

2. … Et laver votre linge à basse ou moyenne température

Et puisqu’on parle chiffon, l’étape de la lessive a bien sûr son importance 👚. On a tendance à fixer la température trop haut pour tuer plus de bactéries et venir à bout des tâches difficiles, mais compte tenu des performances de machines actuelles et de la fréquence des lavages, on peut très bien se contenter d’un cycle à 30° pour la plupart des vêtements, sans dépasser les 60° pour le linge de maison. Se limiter à 40°, c’est économiser 70% d’énergie en comparaison avec un lavage à 90°, une sacrée différence ! Et bien sûr, il est conseillé d’utiliser une lessive respectueuse de l’environnement, ou mieux encore, une lessive faite maison, à base de produits bruts ou naturels 😉.

3. Bannir l’huile de palme de vos achats

Exercice très difficile tant on en trouve partout, mais oh combien utile ! Elle entre dans la composition d’environ un produit alimentaire sur dix en Europe, effarant… Même s’il vous semble laborieux d’étudier toutes ces étiquettes, et on vous comprend, ça en vaut la peine 🧐.

La culture des palmiers à huile est responsable de 90% de la déforestation en Malaisie, et 1/3 de la forêt de Bornéo a été détruite en 20 ans 🌴… Une calamité pour la biodiversité ! Mais cette surproduction répond à une demande, et cette demande, c’est la nôtre, bien souvent à notre insu… Ouvrons l’œil et le bon pour éviter les produits qui en utilisent !

4. Voyager durable

Vous êtes un incorrigible globe-trotter 🧳 ? Vous avez raison, comme le disait Victor Hugo, « Voyager c'est naître et mourir à chaque instant ». Mais à l’époque, on était moins préoccupés par ces histoires de réchauffement climatique et de gaz à effet de serre. Il faut bien le dire, on craint beaucoup plus aujourd’hui de mourir à chaque instant 😅…

Rassurez-vous, néanmoins, vous n’êtes pas condamné à être assigné à résidence : il existe des moyens moins polluants que d’autres pour voir du pays. L’avion, par exemple, consomme presque 10 fois plus d’énergie que le train, il est donc à proscrire ✈️. Saviez-vous par exemple que les restrictions de transport liées au covid-19 ont permis de réduire de 57% les émissions de CO2 provenant du trafic aérien européen ? Le transport aérien pose donc un questionnement éthique majeur…

Il faut savoir également que 40% des voyages en avion se font en réalité sur des distances inférieures à 800 km, et pourraient très bien être remplacés par le TGV, ce qui allégerait grandement l’empreinte carbone du trajet.

5. Limiter les transports en voiture

La moitié des déplacements en voiture en ville ne dépassent pas 3 km. Et avec eux, émissions polluantes et consommation de carburant qui pourraient facilement être évités, en les effectuant à pied, ou en vélo. Le vélotaf, par exemple, permet en sus de se maintenir en forme et de faire des économies (il existe d'ailleurs la prime vélo) 🚲. Les transports en commun sont également une très bonne alternative, bien moins polluante que l’utilisation d’un véhicule individuel, avec comme avantage non négligeable celui de ne pas avoir à trouver à se garer. Et si vraiment l’utilisation d’un véhicule est indispensable, pourquoi ne pas mutualiser ce trajet et faire du covoiturage ? Et en plus, c’est convivial !

👉 Découvrez ma petite planète et participez à de nombreux challenges écologiques !

6. Faire des investissements green

Vous pouvez, sans le savoir et sans le vouloir, contribuer, par vos investissements, à des marchés pas jolis jolis… Votre banque ou votre caisse de retraite financent peut-être les énergies fossiles - centrales à charbon, gaz de schiste, projets pétroliers…- ou la déforestation, elles sont peut-être impliquées dans des activités controversées 😠. Choisir une banque écoresponsable et soutenir des investissements éthiques est un geste écologique fort.

👉 Offrez un arbre avec Ecotree ! 🌳

7. Réduire votre impact environnemental numérique

Le secteur numérique occupe une place centrale dans nos vies, et représente 4% des émissions mondiales de GES, et ça ne va pas en s’arrangeant 💻. Quelques habitudes à adopter au quotidien peuvent vous permettre de réduire un peu la note.

Eteindre ses équipements quand ils ne sont plus utilisés pendant plus d’une heure, et notamment le soir, éviter les pièces jointes volumineuses au profit d’un espace de stockage partagé, trier sa boîte mail et ne conserver que les messages indispensables (supprimer spams, notifications, publicités…), se désinscrire des newsletters inutiles, adopter un moteur de recherche éco-responsable et soucieux de leur empreinte carbone, prolonger la durée d’utilisation des équipements numériques pour réduire son impact environnemental (passer de 2 à 4 ans d’utilisation d’une tablette ou d’un ordinateur, c’est réduire de moitié son impact sur l’environnement), acheter du reconditionné, rapporter le matériel inutilisé dans des points de collecte afin de procéder à leur recyclage, n’utiliser le cloud que pour ce qui a besoin d’être conservé à long terme, à défaut stocker en local, limiter le streaming… Les idées ne manquent pas pour avoir un usage plus écoresponsable de l’outil numérique 🌍.

À retenir :

Nos habitudes de tous les jours, dans tous les domaines, ont un impact plus ou moins sévère sur l’environnement. Pour soulager la planète, de nombreux éco-gestes peuvent être adoptés afin de limiter notre empreinte écologique. Ces quelques recommandations n’en sont que des exemples, parmi tellement d’autres 👉 9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental. Une simple source d’inspiration sur le chemin de l’écoresponsabilité.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : greenpeace, nationalgeographic.fr, digitaly-France.com, linfodurable.fr


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle