Moins c'est mieux, et si on se mettait au minimalisme ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vivre avec moins, est-ce que ce ne serait pas finalement vivre mieux ? La philosophie minimaliste apparaît aujourd’hui plus que jamais comme un remède contre le consumérisme effréné qui s’est emparé de nos sociétés. Un modèle dangereux, proche de la toxicomanie pour le consommateur, et fléau absolu pour l’environnement. Et si se débarrasser du superflu était LA solution ? Se simplifier la vie, ne garder que l’essentiel, et si c’était finalement ça, la recette du bonheur ?

Sommaire :

Minimalisme vs/ consumérisme

Si vous possédez à peu près tous les objets qui vous font envie, demandez-vous plutôt si ce n’est pas eux qui vous possèdent 🤔… Smart phone dernier cri, fringues en pagaille, paires de chaussures, sacs à main à ne plus savoir quoi en faire, équipements et gadgets en tout genre… Soyons sérieux, cette accumulation nous rend-elle vraiment plus heureux ? Une fois la satisfaction momentanée de détenir ce bien tant convoité, n’avez-vous pas l’impression que ça retombe comme un soufflet, jusqu’à l’achat compulsif suivant ? Sans parler du véritable désastre que représente cette société de consommation sans demi-mesure pour la planète 🌍…

Car en réalité, comme beaucoup de mouvements contemporains, le minimalisme vient contrer le consumérisme qui caractérise nos sociétés et nous pousse à de nombreuses dérives 😢. Consommer toujours plus semble être l’objectif de nombre d’entre nous, ce qui est aussi un marqueur social marquant une certaine supériorité vis-à-vis d’autrui. Mais l’excès, en toute chose, est l’ennemi du bien. Il nous pousse à acquérir une quantité d’objets qui nous sont en définitive parfaitement inutiles. Devant les prises de conscience écologiques et environnementales, le mode de vie axé sur la consommation n’a plus le vent en poupe, et c’est tant mieux. Gaspillage alimentaire, épuisement des ressources, changement climatique, érosion de la biodiversité, déforestation, accumulation des déchets… L’horloge tourne dangereusement, n’est-il pas l’heure de réfléchir à un plan B ⌚ ?

Les plaisirs de la vie du minimaliste

En bon minimaliste, il s’épanouit grâce à l’immatériel et met en avant le relationnel, les expériences de vie, l’action plutôt que la possession 🤗. Une petite ripaille avec des amis, passer du temps avec ses enfants, lire un bon bouquin, faire de longues promenades dans la forêt, s’occuper de son potager … Toutes ces petites choses reprennent leur importance, qu’on a juste un peu perdu de vue en cours de route. Réfléchissez, il y a sûrement de nombreux centres d’intérêt, des activités plaisantes, que vous avez délaissés par manque de temps, parce que vous étiez accaparé par d’autres choses plus superflues…

Être minimaliste, c’est savoir se réjouir des petites choses du quotidien, ralentir le rythme (slow life), se concentrer sur l’essentiel. Redevenir comme un enfant qui s’émerveille de tout, redécouvrir le plaisir d’observer la nature, les oiseaux de votre jardin 🐦, … Les véritables valeurs de la vie ont tendance à être perdues de vue avec les années, et un mode de vie (trop) sophistiqué.

Quels avantages ?

Le minimalisme, c’est un système gagnant-gagnant, pour vous, pour la planète. Il vous permettra :

  • de faire des économies plus que substantielles 🤑 (vous seriez étonné de la place occupée par le superflu dans votre budget !),
  • et donc d’en dépenser plus dans des choses plus essentielles (voyager plus, épargner pour vos enfants, soutenir des associations qui vous tiennent à cœur, manger mieux 😋…),
  • de gagner une place folle à la maison (opération vide placards activée !),
  • de gagner BEAUCOUP de temps en ménage (avec des produits naturels, cela va de soi 😉),
  • ou tout simplement de soulager votre conscience en ne participant plus à ce grand gaspillage.

Une aventure bien tentante, n’est-ce pas ?

Comment devenir minimaliste ?

Devenir minimaliste vous demandera probablement de faire un pas de côté et d’apprendre à regarder les choses sous un nouvel angle. Car désencombrer sa maison, c’est avant tout désencombrer son esprit 🤯.

❓ Prendre conscience de son attachement aux objets est une étape indispensable pour sauter le pas du minimalisme : quelle place ont-ils dans votre vie ? Sont-ils essentiels ? Est-ce que leur possession vous apporte du bonheur ?

❓ Avant un achat, prendre le temps de la réflexion évite de tomber dans le piège de l’achat compulsif et de la boulimie : serai-je réellement amené à l’utiliser à plusieurs reprises dans les prochains mois ? Est-ce que cela risque de faire double emploi avec un autre appareil/matériel ? Est-ce une lubie ou un besoin ? Est-ce un objet utile, ou juste à visée esthétique ?

⚠️ Mais attention, le minimalisme ne doit pas vous conduire à produire davantage de déchets : faire le tri chez soi pour se passer du superflu, oui, mais à condition de le valoriser ♻️. Vous pouvez le donner à des associations, vendre d’occasion ou faire du troc. Il faut impérativement s’en débarrasser intelligemment, et apporter une seconde vie à ces objets.

Sur le chemin de l’écoresponsabilité

Être écoresponsable passe indiscutablement par une transition vers un mode de consommation beaucoup plus minimaliste. La base de cette philosophie, c’est donc de moins consommer et se concentrer sur l’essentiel 🌿. Et la bonne nouvelle, c’est que de nouveaux modes de consommation et pratiques gagnent du terrain pour répondre à cette demande, et sont en plein boom : économie collaborative, achats en vrac, consommation locale et/ou bio, slow food, réparer au lieu de jeterLimiter son impact sur l’environnement et gagner en qualité de vie sont désormais des critères d’importance dans le choix des consommateurs. Ne lâchez rien 💪 !

À retenir :

Le minimalisme n’est pas le vide, bien au contraire. C’est laisser entrer à nouveau l’essentiel dans son existence, qui n’y trouvait plus sa place tellement nos placards étaient pleins ! C’est en définitive désencombrer son esprit pour retrouver le chemin du bonheur et renouer avec les vraies valeurs de la vie.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : mapetiterevolutiondubonheur, climate.selectra.com, vivreavecmoins.com

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle