Slow Life : tout ce que vous devez savoir

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Doucement le matin, pas trop vite l’après-midi ! La slow life est un art de vivre qui vise à ralentir pour mieux s’épanouir. Ce mouvement est né en opposition aux rythmes effrénés de nos quotidiens, afin de nous permettre de réapprendre à apprécier les choses pour accéder au Graal : le bonheur ! Il se décline dans tous les domaines : slow food, slow tourisme, slow parenting, slow cosmétique… et même slow sexe. Qu’est-ce que ça nous apporte ? Comment ça fonctionne ? Offrez-vous une petite pause pour le découvrir !

Sommaire :

Quand le temps nous échappe

Née dans les années 80, cette philosophie de vie répond à un sentiment d’accélération du temps. La slow food fait alors son apparition en Italie, en opposition avec le fast-food 🍔. La slow life, c’est l’éloge de la lenteur, c’est un état d’esprit. C’est arrêter – et refuser ! - de courir, cesser de répondre aux injonctions perpétuelles d’urgence, de vitesse, d’efficacité… C’est se délecter de la lenteur, de la contemplation, et ce dans tous les aspects de sa vie.

Le constat est en effet simple : nous sommes pressés comme des citrons en quasi-permanence. L’évolution du monde du travail ou encore les nouvelles technologies ont participé à une accélération globale du rythme de vie 😵‍💫. L’activité est constante, flirtant parfois avec l’hyperactivité. Si c'est votre cas, découvrez nos 3 conseils pour se libérer du stress de la ville.

Nombreux sont ceux qui ont le sentiment que leur vie s’enchaîne et finalement leur échappent. Et un beau jour, on s’aperçoit que l’on passe à côté. À côté de sa vie, à côté de ses réelles priorités, à côté du bonheur, dans une espèce de fuite en avant.

Le stress envahit nos vies, on se sent débordé, on a le sentiment de ne pas avoir suffisamment de temps libre pour s’adonner à des activités épanouissantes, ou pour profiter tout simplement de ses enfants qui grandissent pourtant si vite 🤯. Au final, on finit par tout survoler, par rester en surface.

Ralentir pour s’épanouir

La slows life propose de lâcher prise, exercice bien difficile pour nombre de personnes addictives au contrôle et habituées à tout maîtriser (du moins à en avoir l’illusion). De s’autoriser à reprendre le temps de respirer, pour apprécier à nouveau la saveur du temps que l’on regarde passer 😎. C’est se concentrer sur l’instant présent, apprécier à nouveau ces petites choses simples de la vie, se recentrer sur l’essentiel. C’est se remettre à l’écoute de soi, poser son smart phone.

📌
Et ça s’applique dans tous les domaines de nos vies, qui peuvent tous être envisagés sous cet angle. Cela consiste à prendre du recul sur sa vie, à faire un pas de côté pour changer de point de vue et à s’interroger sur ce qui est vraiment important 🤔.

C’est quoi, être Slow ?

La Slow attitude est empreinte de simplicité et d’équilibre. Elle vise à trouver son propre rythme, affranchi de la frénésie du quotidien, dans le respect de l’environnement. L’idée, c’est d’arrêter de subir, de se tourner vers quelque chose de plus authentique.

⚠️ Mais attention, être slow, ce n’est pas être fainéant, il ne faut pas tout confondre. La slow life n’invite pas à l’inactivité mais à une décélération.

Par exemple, être slow, c’est …

😴 Le slow parenting ou slow school, c’est respecter l’identité profonde des enfants et ne pas leur imposer l’image que l’on projette sur eux, c’est sortir de l’hyperparentalité. C’est proposer un rythme plus lent aux enfants à l’école, revoir les notations, éviter le par cœur bête et méchant, laisser plus de place aux débats... C’est aussi cesser de s’en occuper de manière machinale, comme une tâche à accomplir, sans vraiment vivre sa parentalité. C’est donc passer plus de temps à jouer, à faire des activités ludiques, des sorties culturelles ou dans la nature 🌷.

😴 La slow food, c’est consommer local et de saison (pour ça, découvrez notre calendrier des fruits et légumes de saison), prendre le temps et du plaisir à cuisiner des bons petits plats, c’est passer un moment à table avec sa famille, ses amis, pour partager et refaire le monde, c’est aussi cultiver un potager 🍆. Finalement, c’est tourner le dos au fast food et à l’alimentation industrielle dans son ensemble.

😴 L’amélioration de la qualité de vie au travail est tout l’enjeu du slow business. C’est par exemple autoriser ses employés à quitter leur lieu de travail dès qu’ils ont terminé leurs tâches, peu importe l’heure qu’il est. C’est réinventer les rapports et habitudes professionnels. Les séminaires se mettent d'ailleurs au vert et si vous séchez niveau motivation et inspiration, sachez qu'un tour en forêt augmente grandement votre concentration 😉. 

😴 Pour certains, partir en vacances, c’est visiter coûte que coûte, donc bien souvent au pas de charge, chaque point d’intérêt du pays ou de la région où elles se trouvent, ce qui impose généralement un rythme effréné. C’est tout l’inverse du slow tourisme qui propose de se connecter davantage avec ce (et ceux) qui nous entourent, de s’accorder des moments de flânerie 🏖️. Le slow tourisme, c’est également être un voyageur plus écoresponsable qui ne sacrifie pas la qualité au profit de la quantité.

😴 Diana Richardson a développé une approche de Slow Sex qui consiste à s’affranchir des idées préconçues, des modèles établis, ou des habitudes, pour « faire l’amour en pleine conscience », avec lenteur, dans la redécouverte de son corps et de celui de son/sa partenaire, comme si c’était la première fois, dans une logique l’énergie sexuelle contenue 😍. La performance et la compétitivité sont des injonctions bien réelles dans nos vies sexuelles, sources de complexes et de stress.

👉 Week-end insolite en amoureux : nos meilleures destinations

Pour une transition en douceur…

Slow life et transformation radicale ne font pas bon ménage, il va de soi que la transition elle-même doit s’envisager progressivement. Cela passe par des petits gestes et actes qui se cumulent, afin d’opérer un changement plus en profondeur, sans tout bouleverser ou chambouler brusquement.  

Par exemple, s’offrir une petite promenade après sa journée de travail pour prendre le temps de décompresser avant de rejoindre la maison peut permettre de s’offrir un sas de décompression bien opportun 🌼, de prendre le temps d’intégrer la journée avant de la mettre de côté pour se consacrer pleinement et sans interférences parasites à sa vie de famille. En plus, c'est bon pour la santé, et si vous en doutiez, voici 5 bonnes raisons d'aimer marcher en pleine nature. La frontière entre vie professionnelle et vie personnelle est en effet souvent brouillée : nombre sont ceux qui restent connectés en permanence avec la boîte mail du boulot le soir, le week-end ou encore pendant leurs congés.

Alors que de nombreuses personnes s’arrêtent à peine pour continuer à travailler entre midi et 14h, la pause déjeuner peut elle aussi être une fenêtre bien appréciable pour s’aérer l’esprit, se poser un moment, idéalement dans la nature 🌿.

Vous pouvez aussi vous mettre à la méditation : cela ne vous prendra que quelques minutes par jour, pour un maximum d’effet. Le matin, ou à la pause déjeuner, prenez un temps pour vous, pour vous recentrer, pour faire baisser votre tension intérieure et apaiser votre esprit 🤗. C’est réellement à la portée de chacun, des applications existent pour vous guider.  

Et bien sûr, posez ce fichu smart phone : il vous impose d’être sur-connecté en permanence. Des notifications vous sollicitent continuellement, les réseaux sociaux, les boîtes mails, applications en tout genre… Ces informations sont-elles toujours essentielles ?

À retenir :

Intégrer un peu de slow life dans sa vie, c’est s’offrir une parenthèse vers l’épanouissement et le bonheur. Diminution du stress, meilleure alimentation, amélioration du sommeil… La slow life est résolument bonne pour la santé. Revenir aux fondamentaux est à la portée de tous, il faut juste apprendre à lâcher prise. Une fois qu’on a commencé, on ne peut plus s’en passer. Stop ! Arrêtez-vous un moment, regardez ce qui vous entoure, et respirez profondément…

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : laslowlife.fr, passeportsante.net

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle