9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Notre empreinte écologique est intimement liée à notre manière de vivre au quotidien. Du matin au soir, toutes nos actions, ou presque, ont un impact environnemental plus ou moins lourd, et quand on cumule l’ensemble, la note peut être salée pour la planète… Un constat écrasant de culpabilité, n’est-ce pas ? Et si on se concentrait plutôt sur le positif ? Voilà quelques petites ou grandes choses à envisager pour passer au green et se sentir plus léger 🤗.

9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

1. Chauffez moins, et enfilez un pull !

Pas très compliqué à mettre en œuvre, vous pouvez déjà envisager tout simplement de baisser votre chauffage de quelques degrés l’hiver 🥶. La nuit, en particulier, nul besoin d’une chaleur tropicale. Bien au contraire, il est prouvé que le sommeil est de meilleure qualité dans une atmosphère un peu fraîche 😴. 

Idéalement, le thermostat ne devrait pas dépasser 19 degrés la journée et 16 degrés la nuit. L’énergie dépensée dans le chauffage est en effet responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre, et de ce fait, du réchauffement climatique… 👉 11 conseils simples et efficaces pour faire des économies d’énergie.

À l’inverse, essayez d’éloigner autant que possible vos frigos et/ou congélateurs des sources de chaleur, notamment du four, qu’ils ne surconsomment pas pour se maintenir à bonne température.

2. Mangez de saison ! Et en plus, c’est trop bon…

C’est dans votre assiette que beaucoup de choses se jouent. Les nombreux produits qui s’y retrouvent peuvent parfois coûter un peu cher à l’environnement… Une manière simple de consommer de manière plus écoresponsable est de se contenter de cuisiner des produits de saison 🍆. Car manger de saison, c’est consommer local (ciao pollution liée aux longs transports depuis l’étranger, voire depuis l’autre bout du monde), et ce sont des modes de production également moins polluants (bye-bye légumes cultivés sous serre chauffée). 👉 La marche à suivre pour acheter en direct des producteurs.

Et pour ne rien gâcher, c’est meilleur au palais 😋 : le produit ayant été cueilli à maturité et étant consommé rapidement, les qualités gustatives sont préservées !

3. Doucement avec l’eau, l’heure est aux économies

Saviez-vous que seule 1 % de l'eau présente sur Terre est potable ? Votre consommation peut être réduite avec des astuces faciles à mettre en œuvre : privilégier les douches (pas trop longues) aux bains, éteindre l’eau lorsqu’on se savonne🧼/shampouine/brosse les dents, ou encore équiper ses robinets de dispositifs hydroéconomes (mousseurs à visser, douchette à économie d’eau dans la douche)… Des petites habitudes qui allègent considérablement la facture environnementale. 👉 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

4. Apprenez à dire non

Il y a de nombreuses occasions de refuser des futurs déchets. Ne restez pas passif, sachez dire non 🙅. Cela va de l’étiquette stop-pub sur votre boîte aux lettres, à l’utilisation du tote bag pour vos emplettes. Un plat ou un kebab à emporter ? Refusez catégoriquement les couverts jetables, sacs en plastique, serviettes, pailles, touillettes … Même si c’est vrai que c’est agréable, on peut également très bien se passer des échantillons gratuits à la pharmacie. Enfin globalement, il faut prendre l’habitude de refuser tout ce qui ne vous sera pas indispensable et qui finira sa course à la poubelle. 👉 12 accessoires pour se mettre au zéro déchet.

5. Faites moins d’enfants !

Bon, si c’est déjà fait, gardez-les 😂 ! Mais une étude suédoise a démontré qu’avoir un enfant de moins serait en réalité l’action individuelle la plus efficace pour réduire son impact carbone. Ça représenterait quand même une économie de 58,6 tonnes de CO2 par an ! 👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ?

6. Ne mangez plus de viande, ou en tout cas moins

Passer à un régime végétarien permettrait de réduire son empreinte carbone de 1198 kg de CO2e/an (soit plus de 10300 km en voiture !). On peut aussi commencer par manger moins de viande. La production de viande est particulièrement polluante, en particulier le bœuf 🥩. 

Cela suppose de mobiliser des terres pour produire du fourrage et pour le pâturage (pour les animaux les plus chanceux !), grande cause de déforestation mondiale, mais également d’extinction de la faune et de pollution de l’eau. Un coût environnemental (beaucoup trop) conséquent, pour une consommation excessive du point de vue de notre santé, avec des conséquences désastreuses côté bien-être animal.

7. Optez pour l’auberge espagnole : habitez à plusieurs !

Pour réduire les émissions de CO2, rien de tel que la collectivité ! Les dépenses de chauffage et d’électricité sont en effet mutualisées, c’est assez logique, la convivialité en plus 😉!. Et à choisir, il vaut mieux privilégier la vie en appartement plutôt qu’en maison individuelle : la chaleur dégagée par les autres logements permet en effet une moindre consommation d’énergie.

8. Faites le ménage dans vos produits ménagers

En véritable fée du logis, vous adorez que ça brille chez vous. Mais ce n’est pas en utilisant des produits d’entretien toxiques que votre intérieur sera plus propre, loin de là : c’est une calamité pour votre santé et pour la planète 🌍. Sans parler des dizaines de bidons et bouteilles en tout genre que cela engendre… 

Ce n’est pas compliqué, le rayon « produits ménagers », c’est le paradis du plastique à usage unique. De nombreux produits naturels sont très efficaces pour venir à bout de la saleté, et sans être dangereux pour votre santé : Bicarbonate de soude, vinaigre, savon noir… N’attendez plus, passez au green ! 👉 7 produits de nettoyage naturels à toujours avoir à la maison.

9. Connaissez-vous le plogging ?

Le plogging nous vient de Suède et est un mix entre le footing et le ramassage d’ordures 🏃‍♀️. Cela consiste à aller ramasser des détritus autour de chez soi tout en allant faire un peu de course à pied. Activité écologique à la portée de tous, elle devient populaire un peu partout dans le monde. À vos baskets ! 

À retenir :

Faire évoluer vos habitudes pour alléger votre empreinte écologique, ça n’est pas si compliqué. Parfois, une simple prise de conscience sur l’impact environnemental de certains de nos comportements suffit. Le secret pour durer et pour garder la motivation est de ne pas bouleverser toutes ses habitudes d’un coup, mais d’intégrer un à un les comportements vertueux jusqu’à ce qu’ils entrent dans les mœurs. Préservons-la, elle nous le rendra au centuple 🥰

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : reporterre.net, futura-sciences.com, nationalgeographic.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Randonner léger : nos astuces poids plume !

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

GR 75, faites le tour de Paris à pied, vous allez adorer !

Vous pensez que les grandes randonnées ne sont pas accessibles aux citadins Parisiens ? Cet itinéraire va vous prouver le contraire. Enfilez vos chaussures de marche, on vous emmène faire le tour de Paris à pied, sur la trace du GR 75 🥾.

Reprise gratuite des pneus usagés pour les particuliers : ce qui change en 2024

577 000 tonnes de pneumatiques sont mises sur le marché chaque année en France, soit 59 millions de pneus. Ces futurs déchets, bien que n’étant pas considérés comme dangereux, n’en sont pas moins composés de produits toxiques et présentent un risque tant pour l’environnement que pour la santé publique. Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2024, les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs pneus usagers chez un distributeur, sans obligation d’achat de pneus neufs. Débriefing 👇

Quelle est la nourriture qui pollue le plus ?

Manger pollue, c’est un fait. OK, mais il faut bien manger pour vivre, sommes-nous tentés de répondre… Certes, mais cessons un instant d’enfoncer des portes ouvertes et venons-en au fait : de la même manière que côté santé, il existe la malbouffe, celle qui fait plaisir au palais, mais dont il ne faut pas abuser, certains aliments sont, plus encore que les autres, des désastres écologiques : il est possible, et même indispensable, de prendre en compte le prisme environnemental dans nos choix alimentaires afin de réduire, au quotidien, notre empreinte sur la planète. Quel est le top 10 des aliments à bannir et à limiter ? Menu de la nourriture la plus polluante au monde 🤮

Comment se débarrasser des guêpes naturellement en 10 astuces

Vous êtes confortablement installé en terrasse, vous chillez, on ne peut plus détendu, et vous vous apprêtez à partager un agréable déjeuner entre amis ou en famille, avec son lot de melons, grillades et autres réjouissances. Oui, tout aurait pu être parfait, sans elles : Bzzzzz ! Il n’est pas rare qu’une ou plusieurs guêpes s’invitent à table pour profiter elles-aussi de ces mets très appréciés, ou autour de la piscine, à la recherche d’eau pour s’hydrater... Un phénomène classique, mais TELLEMENT agaçant et potentiellement dangereux, car elles peuvent être amenées à piquer un de vos convives ou un animal de compagnie. Seulement voilà, les guêpes, comme tous les animaux, ont, elles aussi, un rôle à jouer dans les écosystèmes et la biodiversité. Votre objectif ? Les éloigner sans les tuer ni vous faire piquer. Quels sont les meilleurs répulsifs faits maison naturels pour les tenir à distance respectable de votre buffet 🐝 ?

Comment se débarrasser des poux radicalement (et naturellement) ?

Peut-être avez-vous eu la désagréable surprise de constater la présence de passagers clandestins indésirables sur vos charmantes têtes blondes, au retour d’une colo ou tout simplement en revenant de l’école : oui, les poux ont le don de s’inviter chez vous de manière insidieuse, et de s’immiscer partout ! Votre objectif est donc de vous en débarrasser au plus vite, mais sans passer par la case insecticide toxique, néfaste tant pour ces parasites voraces – bien qu’ils y soient de plus en plus résistants - que pour votre enfant, et bien sûr pour la planète 🌍… Bonne nouvelle, les méthodes naturelles ET efficaces existent. Chasser les poux sans traitement de choc chimique est à la portée de tous.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle