9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Notre empreinte écologique est intimement liée à notre manière de vivre au quotidien. Du matin au soir, toutes nos actions, ou presque, ont un impact environnemental plus ou moins lourd, et quand on cumule l’ensemble, la note peut être salée pour la planète… Un constat écrasant de culpabilité, n’est-ce pas ? Et si on se concentrait plutôt sur le positif ? Voilà quelques petites ou grandes choses à envisager pour passer au green et se sentir plus léger 🤗.

9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

1. Chauffez moins, et enfilez un pull !

Pas très compliqué à mettre en œuvre, vous pouvez déjà envisager tout simplement de baisser votre chauffage de quelques degrés l’hiver 🥶. La nuit, en particulier, nul besoin d’une chaleur tropicale. Bien au contraire, il est prouvé que le sommeil est de meilleure qualité dans une atmosphère un peu fraîche 😴. Idéalement, le thermostat ne devrait pas dépasser 19 degrés la journée et 16 degrés la nuit. L’énergie dépensée dans le chauffage est en effet responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre, et de ce fait, du réchauffement climatique… 👉 11 conseils simples et efficaces pour faire des économies d’énergie.

À l’inverse, essayez d’éloigner autant que possible vos frigos et/ou congélateurs des sources de chaleur, notamment du four, qu’ils ne surconsomment pas pour se maintenir à bonne température.

2. Mangez de saison ! Et en plus, c’est trop bon…

C’est dans votre assiette que beaucoup de choses se jouent. Les nombreux produits qui s’y retrouvent peuvent parfois coûter un peu cher à l’environnement… Une manière simple de consommer de manière plus écoresponsable est de se contenter de cuisiner des produits de saison 🍆. Car manger de saison, c’est consommer local (ciao pollution liée aux longs transports depuis l’étranger, voire depuis l’autre bout du monde), et ce sont des modes de production également moins polluants (bye-bye légumes cultivés sous serre chauffée). 👉 La marche à suivre pour acheter en direct des producteurs.

Et pour ne rien gâcher, c’est meilleur au palais 😋 : le produit ayant été cueilli à maturité et étant consommé rapidement, les qualités gustatives sont préservées !

3. Doucement avec l’eau, l’heure est aux économies

Saviez-vous que seule 1 % de l'eau présente sur Terre est potable ? Votre consommation peut être réduite avec des astuces faciles à mettre en œuvre : privilégier les douches (pas trop longues) aux bains, éteindre l’eau lorsqu’on se savonne🧼/shampouine/brosse les dents, ou encore équiper ses robinets de dispositifs hydroéconomes (mousseurs à visser, douchette à économie d’eau dans la douche)… Des petites habitudes qui allègent considérablement la facture environnementale. 👉 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

4. Apprenez à dire non

Il y a de nombreuses occasions de refuser des futurs déchets. Ne restez pas passif, sachez dire non 🙅. Cela va de l’étiquette stop-pub sur votre boîte aux lettres, à l’utilisation du tote bag pour vos emplettes. Un plat ou un kebab à emporter ? Refusez catégoriquement les couverts jetables, sacs en plastique, serviettes, pailles, touillettes … Même si c’est vrai que c’est agréable, on peut également très bien se passer des échantillons gratuits à la pharmacie. Enfin globalement, il faut prendre l’habitude de refuser tout ce qui ne vous sera pas indispensable et qui finira sa course à la poubelle. 👉 12 accessoires pour se mettre au zéro déchet.

5. Faites moins d’enfants !

Bon, si c’est déjà fait, gardez-les 😂 ! Mais une étude suédoise a démontré qu’avoir un enfant de moins serait en réalité l’action individuelle la plus efficace pour réduire son impact carbone. Ça représenterait quand même une économie de 58,6 tonnes de CO2 par an ! 👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ?

6. Ne mangez plus de viande, ou en tout cas moins

Passer à un régime végétarien permettrait de réduire son empreinte carbone de 1198 kg de CO2e/an (soit plus de 10300 km en voiture !). On peut aussi commencer par en manger moins, je suis flexitarien, et vous ? La production de viande est particulièrement polluante, en particulier le bœuf 🥩. Cela suppose de mobiliser des terres pour produire du fourrage et pour le pâturage (pour les animaux les plus chanceux !), grande cause de déforestation mondiale, mais également d’extinction de la faune et de pollution de l’eau. Un coût environnemental (beaucoup trop) conséquent, pour une consommation excessive du point de vue de notre santé. 👉 Comment faire manger des légumes à vos enfants ?

7. Optez pour l’auberge espagnole : habitez à plusieurs !

Pour réduire les émissions de CO2, rien de tel que la collectivité ! Les dépenses de chauffage et d’électricité sont en effet mutualisées, c’est assez logique. Et à choisir, il vaut mieux privilégier la vie en appartement plutôt qu’en maison individuelle : la chaleur dégagée par les autres logements permet en effet une moindre consommation d’énergie.

8. Faites le ménage dans vos produits ménagers

En véritable fée du logis, vous adorez que ça brille chez vous. Mais ce n’est pas en utilisant des produits d’entretien toxiques que votre intérieur sera plus propre, loin de là : c’est une calamité pour votre santé et pour la planète 🌍. Sans parler des dizaines de bidons et bouteilles en tout genre que cela engendre… Ce n’est pas compliqué, le rayon « produits ménagers », c’est le paradis du plastique à usage unique. De nombreux produits naturels sont très efficaces pour venir à bout de la saleté, et sans être dangereux pour votre santé : Bicarbonate de soude, vinaigre, savon noir… N’attendez plus, passez au green ! 👉 7 produits de nettoyage naturels à toujours avoir à la maison.

9. Connaissez-vous le plogging ?

Le plogging nous vient de Suède et est un mix entre le footing et le ramassage d’ordures 🏃‍♀️. Cela consiste à aller ramasser des détritus autour de chez soi tout en allant faire un peu de course à pied. Activité écologique à la portée de tous, elle devient populaire un peu partout dans le monde. À vos baskets ! 

Besoin d’encore plus d’idées ? 👉 Découvrez ma petite planète et participez à de nombreux challenges écologiques !, Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !, Acheter en vrac, pourquoi, comment ? Le guide du débutant !

À retenir :

Faire évoluer vos habitudes pour alléger votre empreinte écologique, ça n’est pas si compliqué. Parfois, une simple prise de conscience sur l’impact environnemental de certains de nos comportements suffit. Le secret pour durer et pour garder la motivation est de ne pas bouleverser toutes ses habitudes d’un coup, mais d’intégrer un à un les comportements vertueux jusqu’à ce qu’ils entrent dans les mœurs. Préservons-la, elle nous le rendra au centuple 🥰

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : reporterre.net, futura-sciences.com, nationalgeographic.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle