12 accessoires pour se mettre au zéro déchet simplement

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Attristé par les images du 7ème continent de plastique et celles de tous les animaux blessés par nos détritus ; vous avez décidé d’agir 💪. Votre décision est prise : vous voulez avoir moins d’impact négatif sur l’environnement et pour cela réduire significativement vos ordures. Pour vous accompagner dans cette démarche, voici notre sélection de 12 accessoires à avoir pour se mettre au zéro déchet. 🌍

12 accessoires pour se mettre au zéro déchet simplement
Sommaire :

Zéro déchet dans la salle de bains, les accessoires réutilisables indispensables

Et si vous ne vous sentez pas prêts à passer au zéro déchet, voici quand même 5 petits gestes à faire pour la planète, à chacun son ryhtme. 😉

1. Les lingettes lavables démaquillantes

Une femme utilise en moyenne 6 cotons par jour pour se démaquiller ou prendre soin de sa peau. Une façon simple et économique de les remplacer est d’opter pour la lingette démaquillante lavableDoux, facile à utiliser, efficace, en coton, bambou ou eucalyptus : il ne reste qu’à choisir la matière que l’on préfère. Vous aurez bien moins souvent à vider la poubelle et c'est une très bonne nouvelle pour tout le monde. 

2. L’oriculi

Pour en finir avec les cotons-tiges qui flottent dans les océans (vous avez sans doute vu passer des photos de tortues avec des cotons-tiges dans le nez ou des hippocampes suspendus à un vieux coton-tige flottant dans la mer), il y a l’oriculi. Ouf, quelle bonne idée, les cotons-tiges font des ravages dans nos océans (👋Comment protéger les océans ? À nous de jouer !) .Ce cure-oreille en bois est nettoyable et réutilisable à vie ! Essayez, vous ne serez pas déçu et pensez à tous ces cotons-tiges que vous ne jetteez plus... 

3. La brosse à dents rechargeable en bambou ou en bois

Plus écologique que le plastique, la brosse à dents en bambou ou en bois peut, en partie, se composter lorsqu’elle arrive en fin de parcours. On en change seulement la tête tous les 3 mois. Un accessoire quasi-zéro déchet. Une bonne raison de dire bye-bye au plastique à usage unique, cette catastrophe écologique. 

4. Le rasoir de sûreté

Qu’ils soient à usage unique ou rechargeables, la plupart des rasoirs du commerce restent en plastique. Jetable encore une fois. Un matériau dérivé du pétrole et à la durée de vie limitée. Pour un objet qui dure, il vaut mieux revenir au bon vieux rasoir de sûreté. C’est aussi bien plus beau sur l’étagère de la salle de bains et puis vous n'aurez pas à le jeter tous les mois... 

Et côté couches : Couches lavables VS couches jetables, qui remporte le match ?

S’y mettre dans la cuisine : facile avec ces accessoires bien pensés

5. Des bocaux en verre

Qui dit se mettre au zéro déchet, dit faire ses courses en vrac. Et pour stocker tout ce qu’on ramène, rien ne vaut les bocaux en verre. L’idéal étant même de réutiliser ceux qu’on a déjà, plutôt que d’en acheter des neufs. Pensez à tous ces sacs plastiques que vous avez utilisés dans votre vie, 4 ou 5 par passage en caisse que l'on jetait une fois chez soi. Tout ça, c'est fini, on se met au vrac, vous verrez, ce n'est pas vraiment pas compliqué : Acheter en vrac, pourquoi, comment ? Le guide du débutant !

6. Un tawashi ou une brosse à vaisselle

Les Français utilisent 8 à 10 éponges par an, qu'ils jettent bien évidemment une fois cette dernière en fin de vie. Accessoire peu écologique, il vaut mieux la remplacer par une brosse à vaisselle en bois dont on changera seulement la tête. Ou bien un tawashi. Cette lavette en tissu peut s’acheter ou bien se confectionner à partir de vieux t-shirt. Voilà qui vous économise encore des déchets ménagers.

Si ça vous intéresse 👉 Comment fabriquer son éponge tawashi ? Le tuto !

7. L’emballage de tissu ciré

Également appelé Beewrap, ce tissu enduit de cire d’abeille remplace à merveille le film plastique. Réfléchissez, entre le papier d'aluminium et le film plastique, on en jette pas mal sur une année mais heureusement il existe une excellente alternative, le bee wrap. Comme pour le tawashi, il est possible d’en acheter des tout prêts, ou bien de le réaliser soi-même. Si ça vous intéresse de mettre la main à la pâte 👉 Comment faire son Bee Wrap soi-même ?

8. Des lingettes microfibres ou en coton

Production gourmande en eau, espérance de vie très limitée et recyclage impossible : voici autant de raisons d’abandonner l’essuie-tout qu'on envoie à la poubelle sitôt sa tâche effectuée. Les lingettes microfibres ou en coton absorbent tout aussi bien les liquides et ont l’avantage de pouvoir être lavées et réutilisées à l'infini alors pourquoi s'en priver ?

9. Les pailles en métal

Les versions en plastique sont régulièrement dénoncées pour la pollution qu’elles engendrent. Première solution : carrément s’en passer. Mais pour celles et ceux qui ne pourraient renoncer à la paille dans leur mojito, on lui préfère le modèle en métal.

À l’extérieur, on emporte toujours son kit zéro déchet

10. Le tote bag

Pour ne plus jamais répondre "oui" quand on nous propose un sac à la caisse, on a toujours avec soi un tote bag. Avec des possibilités infinies de motifs, il s’est même imposé comme un vrai accessoire de mode. Nos placards en sont d'ailleurs remplis, tout le monde nous a donné un tote bag tant ce fut le cadeau à la mode des marques à une époque. Bref, mais pas la peine non plus d’en faire la collection. Ce ne serait plus vraiment zéro déchet.

11. La gourde

Voici encore un objet que l’on ne présente plus. Peu à peu, elle remplace les bouteilles en plastique à usage unique et c'est une très bonne chose. On les voit de plus en plus souvent au bureau, à l'école, en randonnée, elles s'imposent dans nos esprits, voici une belle évolution des mentalités. On choisit en priorité une gourde en verre, bien meilleure pour votre santé comme pour la planète. 

12. Le sac à sandwich

Aussi nommé pochette à lunch, le sac à sandwich est le compagnon idéal des pique-niques et autres pauses repas à l’extérieur. En version goûter, il se glisse dans le cartable des enfants. On parie qu’ils le trouveront bien plus joli que du film plastique. 

À retenir :

Vous l’aurez compris, il existe de nombreux accessoires afin de limiter nos déchets, commencez à votre rythme, il y en a pour tous les goûts. Une fois que vous aurez essayé, vous ne pourrez plus vous en passer, il s'agit simplement de se lancer et de changer nos habitudes petit à petit. Essayez et vous verrez à quel point c'est facile de réduire ses déchets plastiques, il suffit de modifier quelques petites habitudes.


Mis bout à bout, ces conseils permettent de réduire considérablement nos déchets. Vous constaterez par vous-même à quel point vous viderez les poubelles moins souvent. N'hésitez pas à nous raconter votre expérience en commentaire, on adore vous lire.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle