Comment fabriquer son éponge tawashi ? Le tuto !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Notre bonne vieille éponge synthétique jaune a elle aussi son équivalent zéro-déchet : le Tawashi, cet accessoire indispensable à la maison, vient la remplacer dans les foyers les plus écoresponsables. Durable, écologique, économique, hygiénique, décorative, elle est en plus très facile à réaliser soi-même à la maison. Allez, suivez le guide, confectionnez vos propres éponges lavables de toutes les couleurs, pour assainir et égayer votre intérieur !

Comment fabriquer son éponge tawashi ? Le tuto !
Sommaire : 

C’est quoi, une éponge Tawashi ?

On s’en serait douté, le Tawashi est d’origine japonaise, fabriqué à l’origine avec des feuilles de palmier 🌴. Aujourd’hui, elle sera plutôt crochetée, tricotée ou tissée avec des tissus de récupération, et vient s’inscrire dans une dynamique zéro-déchet. Tawashi, qui peut se traduire par le terme « lavette », prend généralement la forme d’un petit carré d’environ 10 cm de côté.  

Pourquoi le Tawashi ?

Très rapidement, nos éponges deviennent des nids à bactéries, c’est pourquoi nous sommes amenés à en changer régulièrement (en moyenne 9 fois par an !), et donc à jeter encore et encore des éponges synthétiques à la poubelle. Saviez-vous qu’au moins 73 familles de bactéries cohabitent dans une éponge ? Escherichia coli, Salmonella, Staphylococcus... Hum 😋 ! Humidité et saleté ne font pas bon ménage (😂), n’est-ce pas ? Ce qui nous oblige à les changer régulièrement…

L’impact écologique de ce geste, on ne peut plus banal, est pourtant considérable 🧽… Au lieu de dépenser inutilement des ressources et d’utiliser nombre de produits chimiques dans la fabrication de ces traditionnelles éponges jaunes et vertes, pour leur coloration et leur traitement antibactérien notamment, il suffira de laver le Tawashi pour le débarrasser de ses impuretés. Et c’est reparti pour un tour !

Convaincu ? Prêt à fabriquer vos propres éponges Tawashi pour dire enfin au revoir à votre éponge jaune classique et mettre votre poubelle au régime 👋 ? 👉 Comment réduire ses déchets ménagers ? 8 astuces simples & efficaces

Et puisqu’on y est, le zéro déchet, ça vous connaît ? 👉Lingettes démaquillantes lavables, vous allez les adorer et la planète aussi !, Comment faire son Bee Wrap soi-même ?12 accessoires pour se mettre au zéro déchet

Le tuto avec un métier à tisser

Bon, comme ça, ça met un peu la pression. Mais en fait, un métier à tisser n’est rien d’autre qu’une planche d’environ 18×18 cm, comportant 28 clous  (7 clous en haut, 7 en bas, 7 à gauche et 7 à droite). Il est fabriqué à l’aide d’une planche en bois lisse et plate, d’un crayon, d’une équerre, de clous et d’un marteau 🔨... Rassurez-vous, on est quand même loin de la Tapisserie de Bayeux 😅 !

Pour cela, il faut tracer un carré de 16 cm/16, et effectuer des marquages au crayon chaque 2 cm ✏️, dans lesquels vous planterez les clous, sauf dans les angles, comme ceci : 

Métier à tisser pour fabriquer l'éponge tawashi

Métier à tisser pour fabriquer l'éponge tawashi.

Pour le tissu, vous pouvez par exemple réutiliser un vieux legging, ou un collant épais, un tee-shirt, de vieilles chaussettes (l’élasticité aide beaucoup !), et découper 14 bandelettes d’environ 2 cm sur 8 cm. Vous aurez donc besoin d’une paire de ciseaux ✂️. Réutiliser le tissu de vos vieux vêtements usagés est un excellent moyen de lutter contre la Fast Fashion !

Question tissus, cela peut être du coton, des fibres de bambou, du jersey, … On est dans une logique de récupération, tout dépend ce dont vous disposez dans vos placards 👕 🧦 ! Le tout est que ce soit en forme de tube, et suffisamment long. Et pour un effet gai et sympa, découpez 7 bandelettes de deux couleurs différentes !

  • Ensuite, c’est tout simple : il faut relier le premier clou de gauche avec le premier clou de droite avec une bandelette, puis le second, puis le 3ème et ainsi de suite.
  • Ensuite, insérez une bandelette sur le premier clou du haut et passez-le au-dessus de la première bande horizontale, puis en dessous de la seconde, puis au-dessus de la troisième et ainsi de suite… Vous suivez 🤔 ? Il faut tisser, en fait !
  • Pour la bande suivante, c’est pareil, mais en commençant à l’inverse : d’abord en dessous de la première bande horizontale, puis au-dessus, puis en dessous,  etc. Et ainsi de suite jusqu’au dernier clou.
  • Soulevez ensuite les 2 premières bandelettes et passez la boucle de la première dans le trou de la seconde.
  • Puis passez la boucle de la seconde bandelette dans le trou de la troisième et ainsi de suite sur tout le tour du Tawashi.
  • Serrez enfin la dernière boucle pour finir le carré et lui permettre de conserver sa forme. Et voilà 🤗 !

💡Astuce : vous pouvez aussi confectionner un métier à tisser d’appoint avec un contenant en plastique ou en verre de type Tupperware et placer des épingles à linge sur les rebords en remplacement des clous.

Et si nous allions plus loin pour aider la planète 🌍 ? 👉5 produits à bannir de sa salle de bains pour aider la nature, 11 conseils simples et efficaces pour faire des économies d’énergie.

Les autres méthodes

Si vous êtes dégourdi au crochet, ce qui n’est pas donné à tout le monde, vous pouvez aussi vous lancer dans cette entreprise, et obtiendrez une éponge plutôt ronde. Par ailleurs, faire un Tawashi au tricot est hyper facile, à base de laine ou de ficelle naturelle fine 🧶. Il suffit de tricoter un petit carré au point mousse jusqu’à la longueur souhaitée. Sachez qu’un fil a été spécialement conçu pour créer le Tawashi : le créative bubble 👍 ! Et pour un Tawashi grattant, utilisez une pelote de sisal, de lin ou de chanvre, soit entièrement, soit partiellement.

Entretenir votre Tawashi

Votre éponge pourra être lavée entre 30 et 60°, en fonction du matériau utilisé et pourra être rincée avec du savon entre deux utilisations. Mais on privilégiera les matériaux supportant une température atteignant 60 °, pour éliminer un maximum de bactéries 🦠 ! Bien sûr, le mieux est d’utiliser des produits bruts et naturels pour votre ménage, hein, c’est quand même ballot d’être dans une démarche zéro déchet si c’est pour asperger des produits toxiques partout dans la maison 🙄 : Vinaigre blanc, bicarbonate, pierre d’argile… Les alternatives existent et sont efficaces ! 

Et si au détour de votre ménage vous croisez une araignée avec ses 8 grosses pattes velues 🕷️, ne soyez pas trop sévère 👉 Araignées de maison, ne les tuez surtout pas !

À retenir :

Vous êtes dans une démarche zéro déchet et essayez de remplacer chaque fois que possible un objet jetable par son corollaire réutilisable ? Le tawashi est fait pour vous ! Exit l'éponge synthétique jetable jaune et verte, qui vient alourdir la poubelle de déchets ménagers. Bonjour éponge écologique, économique, esthétique et hygiénique ! Et en plus, vous pouvez la confectionner facilement vous-même en réutilisant de vieux tissus : une super idée récup !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : green-magazine, dearmuesli.com, comment-economiser.fr, toutvert.fr

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife :

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle