Surcyclage, upcycling, qu'est-ce que c'est ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Peu importe qui disait ça, il s’y connaissait ! Car le recyclage, c’est bien. Mais le surcyclage, ou upcycling, c’est mieux ! L’idée de l’upcycling, c’est de recycler une matière sous la forme d’un objet à plus grosse valeur ajoutée que le produit initial. Comme son nom l’indique, c’est un recyclage vers le haut, qui va plus loin. Le bien obtenu aura une valeur supérieure à celui à partir duquel il a été conçu, pratique traduite en français par le terme de « surcyclage ».

Sommaire :

L’upcycling : vers une économie circulaire

C’est quoi, exactement, l’upcycling ? C’est offrir une plus-value à des déchets et objets non utilisés, et les transformer en pièces de meilleure qualité. C’est une démarche éthique, qui révolutionne les habitudes, qui va au-delà du recyclage traditionnel, au terme duquel le bien produit a à l’inverse une valeur moindre ou égale au produit d’origine ♻️… Cette pratique émergente valorise les objets ou produits usagés, et est un genre de super recyclage 🦸🏻, qui propose de faire du neuf et du mieux avec du vieux. Le surcyclage passe par une phase d’appropriation, de détournement, et de création haut de gamme, loin, bien loin de sa première vie. La visée de l’upcycling est par nature plus esthétique que le recyclage traditionnel 👉 Logo recyclage : tout ce que vous devez savoir pour bien trier

Les origines de l’upcycling

D’où nous vient ce mouvement très prometteur ? On commence à parler d’upcycling au milieu des années 90, avec un Monsieur nommé Reiner Pilz, ex-ingénieur reconverti architecte d’intérieur. Il estime que le recyclage traditionnel, c’est la destruction, et reprend une pratique permettant aux produits inutilisés de gagner en valeur 💰, plutôt que d’en perdre, issue des pays en voie de développement déjà habitués à se servir d’objets existants pour leur attribuer un nouvel usage 👉 Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !

En quoi l’upcycling est bon pour la planète ?

L’essence même du surcyclage est bien sûr la récupération et la réutilisation. Du coup, pas de gaspillage de matière première, économie d’énergie inhérente à un processus de fabrication, et réduction des déchets, puisque les matériaux détournés étaient destinés au rebut… Le processus procure également une plus-value économique considérable pour les acteurs concernés 💵 : la matière première ne leur coûte rien, et les produits se vendent à prix d’or, c’est un gros avantage concurrentiel 💪 ! De plus, l’upcycling a cela de plus, par rapport au recyclage, qu’il n’implique pas de processus de transformation impliquant une dépense en énergie et/ou en eau 🌊 : au contraire, il n’y a aucune transformation chimique.

L’upcycling, c’est l’avenir de la mode, mais pas que !

Les secteurs de la mode, de la déco et du design se prêtent très bien à l’upcycling. Une table basse en palettes, un fut de chêne qui devient un bar 🍺… La création d’objets uniques ou en série limitée : un concept qui paye, et qui paye bien ! Pourtant, c’est une démarche qui reste encore peu mature et plutôt confidentielle, mais qui a immanquablement de belles années devant elle.

Avec les vêtements, par exemple, certaines enseignes connaissent un succès fulgurant comme Reformation, Les Récupérables, ou Marine Serre, et permettent à des tissus usagers de devenir des pièces neuves hyper stylées 😎. Marques éthiques, durables… De nombreux créateurs recherchent des alternatives plus green au système de production actuel. C’est en quelques sortes une mode circulaire, le nouveau credo des créateurs de mode, l’exact opposé de la Fast Fashion et de ses terribles dérives pour l’environnement 😒. Un foulard banal pourra devenir une superbe petite robe, au gré des matières chinées et de l’imagination bouillonnante d’un styliste 👗… L’upcycling est très tendance, et particulièrement stimulante pour les acteurs qui s’engouffrent dans cette voie, et avides d’une démarche éthique et d’une consommation responsable.

récup upcycling

Récup oblige, ils travaillent bien souvent sur des pièces uniques, ou en petit volume, ce qui explique un prix (très) élevé… mais ça marche ! Et pour prendre soin d’elles et de l’environnement, pensez à faire votre lessive maison vous-même !

Devant des consommateurs de plus en plus éclairés et écoresponsables 🌿, les entreprises ont tout intérêt à redorer leur blason. Et miracle, la mode éthique peut être esthétique et résolument chic. Elle permet aux créateurs de se réinventer, de proposer des collections en minimisant au maximum leur impact sur la planète 👉 9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

Car oui, 4 millions de déchets vestimentaires sont jetés chaque année en Europe, et 80 % des vêtements jetés finissent en décharge ou incinérés 😭. C’est l’équivalent d’une benne de vêtements qui est jeté chaque seconde dans le monde. Imaginez seulement toutes les créations qui pourraient naître à partir de ces vieilles fripes dont plus personne ne veut !

À retenir :

L’upcycling, ou surcyclage en français, va au-delà du recyclage : c’est offrir une plus-value à des déchets et objets non utilisés, et les transformer en pièces de meilleure qualité, c’est recycler une matière sous la forme d’un objet à plus grosse valeur ajoutée. Maillon essentiel de l’économie circulaire, faire du neuf et du mieux avec du vieux est l’essence même de ce mouvement qui a de beaux jours devant lui. La mode, la déco et le design sont les terreaux parfaits pour l’expression de la créativité des nouveaux acteurs de ce concept prometteur, résolument porté vers l’esthétique.


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : definition-marketing.com, le Monde, ladepeche.fr, leshorizons.net, CCI

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle