Comment conserver les châtaignes naturellement ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le retour de l’automne est contrariant à plus d’un titre : températures en chute libre, reprise du travail, jours qui raccourcissent… Heureusement que la nature est bien faite et qu’elle a prévu un lot de consolation pour lutter contre la morosité, et pas des moindres : les châtaignes 😋 ! On a tous un bon souvenir associé à ce parfum gourmand de marron grillé. Même leur enveloppe hostile en bogues hérissées d’épines acérées n’est pas de taille à vous décourager. Ces délicieux fruits du châtaignier, emblématiques de l’automne ne sont pas seulement délicieux : ils sont bourrés de bonnes choses ! Le seul hic est leur conservation, très courte dans la durée : seulement une dizaine de jours. Et oui, c’est un fruit frais ! Comment faire durer un peu le plaisir et profiter de votre butin plus longtemps ? Comment conserver les châtaignes de manière naturelle pour les déguster pendant tout l’hiver, voire tout au long de l’année ?

Comment conserver les châtaignes naturellement ?

Première étape incontournable : le tri par flottaison

Si vous espérez conserver vos châtaignes plusieurs mois, le trempage est une étape essentielle, et permettra de faire d’une pierre deux coups : d’identifier les châtaignes creuses et de les écarter, tout en détruisant les parasites éventuellement présents sur les autres. Immergez vos châtaignes dans un récipient rempli d’eau froide pendant quelques jours, et au moins 24 heures, et mélangez bien. Les châtaignes qui remontent à la surface seront écartées : elles ne sont pas comestibles. Soit, elles sont contaminées par le carpocapse, un ver qui fait des galeries à l’intérieur du fruit, soit elles ne se sont pas développées correctement.

Celles qui ont passé le test avec succès 💪 pourront être passées au four à 60 degrés pendant 30 minutes, bien espacées les unes des autres, puis stockées dans une caisse aérée régulièrement remuée. Elles pourront se conserver ainsi pendant 3 mois ! Le séchage peut également s’effectuer naturellement, en 7 à 10 jours, en les étalant dans un lieu bien aéré et ventilé.

L’automne fait de la nature un fascinant terrain de jeu pour les enfants 👉 5 idées d’activités 100% nature à faire avec vos enfants à l'automne

La conservation en bocaux, le classique

Si vous souhaitez garder vos châtaignes une bonne année, la conservation en bocaux est une bonne option. Épluchez vos délicieuses châtaignes et placez-les dans une casserole d’eau que vous porterez à ébullition pendant environ 5 minutes. Insérez-les dans les contenants, avec deux cuillères à soupe d’eau, fermez hermétiquement à l’aide de rondelles de caoutchouc neuves et stérilisez les bocaux pendant 1h30 à 100 degrés 🥵. Vous pouvez aussi les recouvrir avec l’eau de cuisson encore chaude. Une pincée de sel peut aider à en améliorer la conservation. À conserver dans un endroit frais, sombre et sec, pour satisfaire votre gourmandise tout au long de l‘année.

👉 Mûres sauvages, tout savoir sur leur cueillette pour se régaler !

Au frigo pendant quelques jours

Les châtaignes peuvent être placées tout simplement au frigo pendant quelques jours, à une température de 2 à 3 degrés, avant qu’elles ne perdent progressivement leurs qualités nutritionnelles. Un petit séjour dans le bac à légumes du réfrigérateur peut donc dépanner pour une courte durée.

Au congel' pour une conservation longue durée

Pour les conserver pendant plusieurs mois, jusqu’à un an, sans effort, c’est direction le congel' 🥶 ! Vous pouvez ainsi les congeler fraîches, après avoir pratiqué une profonde incision dans la partie bombée du fruit. Le jour où l’envie vous prend de vous faire quelques châtaignes grillées, vous n’aurez qu’à les sortir ! Vous pouvez également les éplucher au préalable : lorsque vous les sortirez pour les cuisiner, vous n’aurez plus qu’à les plonger dans l’eau bouillante pour ôter facilement la seconde peau. Un emballage sous vide optimisera leur conservation !

👉 Partez en quête d'ail des ours et régalez-vous !

Après transformation, pour les gourmands

Si vous n’avez rien contre le fait de vous retrousser un peu les manches, vous pouvez passer par la case transformation avant de conserver vos châtaignes. Le cas échéant, il faut les cuisiner juste après la récolte 🧑‍🍳.

Pour les faire griller, il suffit de les fendre et de les mettre dans la cheminée à l’aide d’une poêle à trous avec un long manche qu’on appelle un diable à châtaignes 😈. Posez alors la poêle sur des braises sans flamme, et remuez régulièrement pendant 15 à 20 minutes. À défaut, l’option four peut faire aussi l’affaire, même si elles n’auront pas la même saveur. Déposez-les dans ce cas sur une plaque et laissez-les dorer pendant 20 à 25 minutes à thermostat 6 ou 7. Elles sont cuites lorsque vous pouvez les piquer facilement.

Celles que vous n’aurez pas dévorées pourront être conservées une fois refroidies dans leur coque, au réfrigérateur, pendant quelques jours ou sous vide au congélateur.

Vous pouvez aussi concocter une délicieuse crème de marrons, avec un peu d’eau, de sucre et de vanille. Vous pourrez ainsi la conserver en pot stérile pendant plusieurs mois !

👉 La cueillette des champignons avec les enfants, une bonne idée !

Faites sécher vos châtaignes : essayez la déshydratation !

L’option déshydratation permet de confectionner de la farine de châtaigne, sans gluten. Il faut néanmoins l’associer à une autre farine à hauteur de 50% pour l’utiliser en pâtisserie ou pour faire de délicieuses crêpes 🍰. Il est par ailleurs possible de les conserver telles quelles pendant deux mois et de les réhydrater en les trempant dans l’eau durant une nuit lorsque vous en aurez besoin. Pour cela, réglez un déshydrateur alimentaire à 40 degrés et laissez-les sécher pendant quelques jours.

Attention à la distinction entre glanage et cueillette sauvage ! 👉 Glanage, ce que vous devez savoir avant de vous servir dans les champs des agriculteurs

Dans le sable, comme les carottes !

Tout comme les carottes ou encore les panais, les châtaignes peuvent être conservées dans le sable 🥕 ! Vous pouvez les disposer sous du sable fin et sec, dans un récipient stocké dans un endroit frais. Alternez les couches de sable et de châtaignes. Ainsi, elles ne se déshydrateront pas et pourront patienter plusieurs mois, comme si vous veniez de les ramasser !

👉 Autocueillette, la bonne idée pour des fruits & légumes bons et moins chers

À retenir :

Avec l’arrivée de l’automne, les châtaignes ne devraient plus tarder 🍂🍁. Marrons grillés, crèmes de marron, soupe de châtaignes… Ce fruit emblématique de l’automne va nous régaler pendant deux ou trois mois tout au plus. Pour faire durer un peu le plaisir, différentes méthodes de conservation vont vous permettre de profiter de votre récolte durant tout l’hiver, ou même jusqu’à l’année prochaine : en bocaux, au réfrigérateur, au congélateur, par déshydratation, ou même dans du sable, le tout est de trouver celle qui convient à vos besoins !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : cuisineaz.com, rustica.fr, ouest-France.fr, jardinage.lemonde.fr, jardipartage.fr, astucesdegrandmere.net

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Merci bcp pour ces conseils. Je vais les essayer. Y'aura plus qu’à attendre les résultats 😉 Bonne continuation ! 🙏🌟🌷

Meryem il y a un an

Régalez-vous bien ! 🌰 🌰 Merci pour votre gentil message 😘

Equipe Rédaction 

Régalez-vous bien ! 🌰 🌰 Merci pour votre gentil message 😘

L'équipe Amareo il y a un an

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle