Déménager de la ville à la campagne, mais qui sont les néo-ruraux ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Qui n’a jamais rêvé de troquer la routine métro-boulot-dodo contre un réveil au chant des oiseaux ? Ou d’échanger le petit parc en bas de son immeuble contre une forêt ? Un changement de vie radical qui séduit de plus en plus de français. Du bitume aux fleurs de champs, de la ville à la campagne, qui sont les néo-ruraux qui redessinent la géographie française ?

Déménager de la ville à la campagne, mais qui sont les néo-ruraux ?

Qui sont les néo-ruraux ?

Selon le dictionnaire le Robert, les néo-ruraux sont des « citadins qui décident de s’établir en milieu rural et d’y travailler ». Pour la grande majorité, il s’agit de familles : des couples avec enfants qui ont fait le choix de quitter la ville. Puis viennent ensuite les couples sans enfants. Si des personnes seules peuvent également faire le choix de l’exode rural, la plupart d’entre elles suivent plutôt un chemin inverse allant de la campagne vers les villes.

Mais familles ou couples, tous s’accordent sur la raison principale de ce déménagement : une meilleure qualité de vie. Comme le révèle l’IPSOS dans une enquête « Les citadins valorisent en particulier un mode de vie perçu comme moins stressant par rapport à la ville (36%), une vie globalement moins chère (27%) et un environnement moins pollué. » 🌱👨‍👩‍👧‍👦

Quels sont les métiers envisagés par les nouveaux néo-ruraux ?

Qui dit installation à la campagne, ne veut pas nécessairement dire devenir agriculteur. D’après une étude de l’Agence France Entrepreneur, 30% des nouvelles entreprises qui se créent en France, le sont en milieu rural. Parmi les secteurs d’activité concernés on retrouve le tourisme, le numérique, l’économie circulaire et bien d’autres encore. Alors si les néo-ruraux participent bien au renouveau de l’agriculture (ils représentent un tiers des agriculteurs qui s'installent chaque année), leurs activités ne se cantonnent dorénavant plus à ce domaine.

Quels territoires pour ces nouveaux campagnards ?

Le Perche, la Bretagne, la Dordogne, les Landes, le Vaucluse, le Vexin, le Gâtinais… Voici autant de régions à la démographie très dynamique. Convaincues des bienfaits économiques que peuvent porter avec eux les néo-ruraux, certaines régions ont mis en place des programmes spécifiques pour les séduire. Ainsi l’Auvergne propose des résidences d’entrepreneurs et prend en charge certains frais de déplacement et d’hébergement. Le Limousin quant à lui accompagne l’installation des créateurs et peut même proposer une avance des frais. Les espaces de coworking 💻 se multiplient également pour éviter à ces nouveaux arrivants l’isolement des premiers mois : tiers-lieux du Gers, mini-centres ruraux dans le Beaujolais Vert...

Une tendance qui s’accélère…

Si depuis les trente glorieuses, jusque dans les années 70, on assiste en France à un exode rural ; la donne change à partir de 1975. À ce moment de l’Histoire, la population rurale se stabilise et on observe des migrations depuis les villes vers l’extérieur. Une tendance qui serait même en accélération depuis quelque temps. Selon Marie-Isabelle Le Bars des chambres d'agriculture de Bretagne "Cela fait une dizaine d'années que l'on voit des gens qui se posent cette question-là. On est passés de 20% à 30% d’installations." Une migration que la crise sanitaire est venue renforcer avec selon elle une « augmentation des profils de néo-ruraux de 10 à 15% ».

Mais pas forcément pour le mieux...

Troquer le béton de la ville pour le vert des champs : voilà une décision qui à première vue peut sembler green. Mais quand on y regarde de plus près, ce choix pourrait bien avoir des effets inverses. En effet, l’arrivée massive de néo-ruraux entraînerait de graves conséquences écologiques. Quand la population s’étale, c’est malheureusement toujours au détriment de la nature. En multipliant l’usage de la voiture en campagne mais aussi celui des livraisons suite aux commandes passées sur internet pour se procurer ce qui n’est pas disponible à proximité, le vert des champs pourrait vite se transformer en gris. 🤔 Sans parler du phénomène de gentrification qui indexe les prix de l’immobilier sur les salaires des grandes villes, empêchant certains locaux, notamment les jeunes, de se loger.

À retenir :

Les régions multiplient les programmes spécifiques pour séduire les familles de néo-ruraux de plus en plus nombreuses. Mais si l’idée d’échanger la ville contre les champs peut sembler bonne, elle pourrait avoir à terme des effets négatifs sur l’environnement.


🕵️ Sources : Lesechos - RTL - FranceInfo 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle