L'arquebuse, un digestif composé à 100% de plantes

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Bien entendu, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et il convient d’en consommer avec modération… Néanmoins, il n’y a pas que dans nos assiettes que la nature se plaît à ravir nos papilles : de nombreux spiritueux sont composés à partir de plantes, et parmi eux l’arquebuse. Ce n’est pas compliqué, cette boisson rassemble toutes les plantes aromatiques du jardin et d’ailleurs🌿. Adeptes des liqueurs et digestifs, à la bonne vôtre !

L'arquebuse, un digestif composé à 100% de plantes

C’est quoi l’arquebuse ?

Cette liqueur composée à base de 33 plantes (Génépi, Verveine, Menthe, Mélisse, Sauge, Thym, Valériane, Millepertuis, Camomille, Tilleul, Arnica, Gentiane…), dans sa recette originale, s’obtient par macération dans l'alcool et distillation.

Elle se consomme telle quelle, avec de la glace, ou en cocktails🍹, en grog ou encore en cuisine pour relever les recettes. Il faut néanmoins apprécier les boissons un peu corsées, car elle contient tout de même 43 degrés d’alcool.

👉 Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste

Histoire d’une success story

C’est en 1857, en pleine époque Napoléonienne, que frère Emmanuel, herboriste ou infirmier (les sources divergent), de la congrégation laïque les Frères maristes de l'Hermitage de La Valla-en-Gier, près de Saint-Chamond dans la Loire, eut l’idée, après de nombreux essais, de mettre à profit ses connaissances en herboristerie afin de confectionner cette boisson. Cette décoction à base d’extraits de plantes fait rapidement fureur, et rencontre un succès tel que la marque « Arquebuse de l’Hermitage » est créée en 1869🍾. Une distillerie est installée dans l’Hermitage de Saint-Genis-Laval. Au passage, n’hésitez pas à aller visiter ce domaine de plusieurs hectares, où se trouve encore la Chapelle du Montet, ses vitraux splendides valent le détour 🤩.

Les frères maristes sont ensuite contraints de s’exiler en Italie, à Carmagnola, en 1903, emmenant, avec eux, le savoir-faire et la fabrication du précieux breuvage. Ils reviennent ensuite en 1926, et reprennent la production à leur retour à Saint-Genis, tandis que leurs frères de Carmagnola, désormais initiés, poursuivent de leur côté sous l’appellation d’Alpestre. La maison Guyot rachète ensuite la marque et les droits d’exploitation, les moines gardant la main sur la fabrication.

L’entreprise Cherry Rocher assure la commercialisation de l’Arquebuse de l’Hermitage depuis 1986. Jusqu’en 1997, les frères de la Sainte-Famille demeuraient les seuls possesseurs des secrets de fabrication de cette célèbre liqueur ! Que s’est-il passé ensuite ? L’un d’entre eux en a-t-il trop consommé et a dévoilé le secret ? Nul ne le sait.

© Boutique Cherry Rocher

👉 Lacto fermentation, la méthode naturelle pour conserver

Les propriétés de l’arquebuse

On lui prêtait de nombreuses propriétés médicinales⚕️, et notamment le pouvoir de guérir les blessures faites par les coups d’arquebuses, cette ancienne arme à feu qui avait une portée limitée à moins de 50 mètres, mais qui pouvait néanmoins faire bien des dégâts 🤕. C’est de là que lui viendrait son nom, et non pas de la plante du même nom (Artemisia abrotanum), comme on pourrait le penser. Bon, il y a de fortes chances que l’effet sur les blessures par arme à feu ait été un peu exagéré, OK…

Mais ce spiritueux se vantait également de vertus digestives (ça, on veut bien le croire 😅), de faciliter la circulation du sang, de prévenir la gangrène, et plus largement, de soulager tous les maux. Des vertus bienfaisantes apportées par les plantes auraient même un effet local, aidant à soulager les hématomes et contusions, en compresse.

👉 Découvrez ces 12 antibiotiques naturels et leur utilisation

Il y a liqueur d’arquebuse et liqueur d’arquebuse, nuance !

Attention, la liqueur d’arquebuse de l’Hermitage ne doit pas être confondue avec la liqueur d’arquebuse, confectionnée uniquement avec de la plante du même nom : l’arquebuse, de type absinthe.

À retenir :

L’arquebuse de l’Hermitage, cette liqueur dont l’invention remonte à deux siècles, est composée exclusivement de plantes aromatiques : la nature dans toute sa splendeur et ses saveurs ! Le succès est immédiat, et ce digestif dont la composition est longtemps restée sous secret est arrivé jusqu’à nous, la tradition ayant su se perpétuer au travers des âges. Composée de 33 plantes, n’en abusez pas : il s’agit tout de même d’un alcool fort qui atteint 43°.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : linflux .com, cherry-rocher.fr, agaura.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle