Les baïnes, attention risque de noyade

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Chaque année, plusieurs touristes se font surprendre, et parfois succombent aux baïnes, qui peuvent se transformer en redoutables pièges tendus par l’océan. D’apparence paisibles et inoffensives, ces cuvettes qui ressemblent à des piscines naturelles paraissent bien accueillantes au premier abord, mais peuvent tout à coup former un piège dangereux, voire mortel, pour les personnes qui s’y baignent. Explication 👇

Les baïnes, attention risque de noyade

C’est quoi une baïne ?

Les baïnes forment des sortes de piscines naturelles lors de grandes marées. Ces cuvettes, de formes variées, peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de superficie, et quelques mètres de profondeur. « Baïne » signifie d’ailleurs « petit bain » en patois landais. À première vue, ces piscines naturelles situées entre la côte et un banc de sable offrent un espace aux eaux calmes propice à la baignade 😎. Mais le risque de noyade est réel ⚠️, et la paisible baignade pourrait bien tourner au drame.

👉 Piqûre de méduse, aïe ça brûle ! Comment réagir ?

Comment se forme une baïne et en quoi présente-t-elle un danger ?

🧐 Le terrain propice aux baïnes combine différentes caractéristiques, telles que du sable fin, un dénivelé faible, un phénomène de marées fort et une houle importante. Les plages de la côte aquitaine y sont donc prédisposées, mais on en trouve aussi ailleurs. À marée haute, le plus souvent lors de grandes amplitudes, la houle et les courants côtiers charrient du sable vers le large, jusqu’à former un banc de sable parallèle à celui de la côte. Des trous sont ainsi formés, qui se remplissent d’eau.

Jusque-là, tout va bien, mais au bout de quelques heures, cette eau exerce une telle pression qu’une brèche peut se former dans la bassine, provoquant un soudain écoulement de l’eau vers le large, comme un système de vidange. Ces couloirs, qui se forment avec un effet d’entonnoir, peuvent donner lieu à des courants potentiellement puissants, qui peuvent emporter brusquement les baigneurs qui s’y trouvent jusqu’en haute mer 😱, le tout en quelques secondes : ils sont tout simplement aspirés et pris au piège.

👉 Galère portugaise sur les plages, attention danger !

Comment reconnaître une baïne ?

C’est encore à marée basse ou à mi-marée qu’on les repère le mieux, car elles forment un creux sur la plage avec souvent un peu d’eau stagnante. 🔍 Néanmoins, une observation attentive de l’océan peut permettre de les démasquer à marée haute. Il s’agit alors de repérer l’emplacement des bancs de sable en prêtant attention à la mousse blanche formée par les vagues, et à l’inverse, aux zones qui paraissent lisses et calmes : les vagues, en effet, ne déferlent pas dans les baïnes, et ce calme apparent doit vous mettre la puce à l’oreille. Les endroits les plus agités sont en fait les plus sûrs ! Il convient de se montrer particulièrement vigilant lors des heures de marée montante et en fin de marée descendante.

👉 Pourquoi la mer est bleue au juste ?

Je suis emporté par une baïne, comment réagir ?

Vous vous retrouvez, malgré vous, dans une baïne en pleine vidange, et vous sentez que vous êtes emporté par le courant. N’essayez pas de nager à contre-courant : c’est peine perdue, et vous vous épuiseriez. Or, vous avez besoin de toute votre énergie pour la phase 2 de ce plan. Premièrement, faites signe aux éventuels touristes proches de vous, ou idéalement aux sauveteurs s’ils sont présents 📢, tout en vous laissant dériver. Ensuite, si personne n’est venu à votre secours, nagez parallèlement à la plage jusqu’à sortir de la zone de turbulence et rejoindre une zone où les vagues cassent, de manière à regagner plus facilement le rivage.  

👉  Attaques de requin, ce que vous devez savoir, le vrai du faux

À retenir

Il faut se méfier de l’eau qui dort, paraît-il. Un dicton qui prend tout son sens dans le cas des baïnes, ces espèces de piscines naturelles qui se forment à la faveur des grandes marées le long des plages, juste entre la côte et un banc de sable, et qui présentent malgré une apparence paisible un important risque de décès par noyade. En effet, des courants puissants peuvent alors vous aspirer jusqu’au large, ce qui donne lieu à plusieurs accidents chaque année. Savoir comment réagir est alors salvateur pour ne pas que la baignade tourne au drame !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : geo.fr, actualité.lachainemeteo.com, futura-sciences.com, lacanau.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle