Dresser des oiseaux pour nettoyer la nature : l’incroyable idée de Bird for change

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Sur la longue liste des problèmes environnementaux difficiles à contenir figure le fléau des déchets abandonnés dans la nature. Mégots de cigarettes, canettes, détritus en tout genre, déchets plastiques… 1 million de tonnes de déchets ont été abandonnées dans la nature en 2020 en France, d’après l’ONG Gestes Propres, et près d’un interrogé sur 4 a avoué avoir déjà jeté un déchet au sol. Un véritable fléau environnemental qui semble impossible à endiguer, compte tenu de l’ampleur des incivilités. Face à ce constat, l’entreprise Birds For Change a eu une idée folle : et si on dressait les oiseaux sauvages pour ramasser les déchets ? Un magnifique exemple de collaboration inter-espèces 🐦

Dresser des oiseaux pour nettoyer la nature : l’incroyable idée de Bird for change

Le concept Bird for change : Nettoyer la nature à l’aide des oiseaux

Une entreprise basée depuis mars 2020 à Aix-en Provence au sein de la Pépinière CleanTech du Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée s’est lancé un défi pour la planète 🌍 : et si on se servait des oiseaux sauvages, en l’occurrence des corvidés, pour ramasser une partie des déchets jonchant la nature ? Jules MOLLARET et Thibault COUR, cofondateurs, se sont lancés dans cette aventure incroyable, en collaboration avec les équipes scientifiques spécialisées en éthologie et en ornithologie du CNRS et du Museum National d’Histoire Naturelle, dans un esprit de totale collaboration avec la faune, en se fixant comme objectif de susciter une sensibilisation à la pollution plastique et une prise de conscience.

Les corvidés, ces oiseaux mal-aimés

🐦‍⬛ Les corvidés sont ces oiseaux que l’on dit de « mauvaise augure », qui souffrent d’une mauvaise réputation complètement injustifiée, en raison principalement de leur régime alimentaire charognard et nécrophage : Corneilles, Corbeaux, mais aussi pies, geais des chênes, choucas des tours, ou chocards des Alpes... Pourtant, ce sont des animaux dotés d’une vive intelligence, et Bird for change a décidé de mettre cette intelligence au service de la nature.

Mais cette vivacité d’esprit peut leur jouer des tours, car ils peuvent, de ce fait, engendrer des dégâts sur les activités agricoles ou forestières, disperser des déchets dans les espaces publics, ou attaquer des personnes au cours de la période de nidification (bien souvent lorsqu’ils ont été mis en danger, eux-mêmes, par un ou plusieurs êtres humains), ce qui leur vaut d’être classés dans la catégorie d’animaux nuisibles et d’être pris pour cible et chassés. Pourtant, un tiers de nos oiseaux de campagne ont disparu en seulement 15 ans principalement en raison de nos pratiques agricoles, selon le CNRS et le Muséum National d’Histoire Naturelle.

corneille

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

Une collaboration inter-espèces au service de l’environnement

Birds For Change, de son côté, propose une autre solution que l’on peut qualifier de « gagnante-gagnante » : rendre les corvidés utiles à l’humanité 💪. Ces animaux sont par nature joueurs et opportunistes souffrent dans la nature, en raison de la dégradation de leurs milieux naturels, de difficultés à se nourrir correctement et suffisamment. Birds For Change met donc à leur disposition un complément alimentaire distribué par une poubelle intelligente leur permettant de collecter des déchets non naturels en échange.

Des animaux incroyablement intelligents

Avec Birds for change, les corvidés viennent au secours de la nature 🌿 ! Dotés d’une incroyable capacité de raisonnement, il a été prouvé que ces oiseaux peuvent égaler voire surpasser les capacités cognitives d’enfants de 5 à 8 ans. Ainsi, explique Bird for change sur son site internet, un corbeau, même juvénile, démontre des capacités cognitives comparables à celles des grands singes adultes.

En effet, chez les corvidés, les jeunes passent beaucoup de temps avec leurs parents et apprennent beaucoup d’eux. Mais même après avoir quitté leur foyer, ils peuvent y revenir et transmettre, à leur tour, à leurs aînés, les nouvelles compétences qu’ils ont acquis à l’extérieur. La transmission culturelle, dans cette espèce, est donc riche et circule entre toutes les générations.

👉  Birdnet, enfin une application pour reconnaître le chant des oiseaux

Certains d’entre eux sont capables de créer des outils, comme c’est le cas du Corbeau Calédonien, qui peut concevoir des objets en forme de lance ou de crochet afin d’accéder à des insectes, nichés dans des failles d’arbres. Ou encore la Corneille d'Hawaï, malheureusement éteinte à l’état sauvage, qui parvient à utiliser des outils pour récolter de la nourriture dans les accès étroits. Les corbeaux, dans la ville de Sendai au Japon, ont notamment appris à laisser tomber des noix sur les passages pour piétons puis à attendre que le feu passe au rouge pour aller ramasser leur butin après le passage des voitures. Il a été observé également que des corvidés sont capables de s’associer pour tirer ensemble le sac d’une poubelle afin d’en verser le contenu à terre 😯.

Mais les corvidés se distinguent également par leur étonnante mémoire visuelle et spatiale, qui leur sert à retrouver des aliments cachés dans de très nombreux emplacements (des milliers pour certains !). Ils sont capables, notamment, de reconnaître et de mémoriser des visages humains et de se servir de leur bec pour désigner quelque chose, de la même manière que nous nous servons de notre index pour pointer un objet. Il a même été observé qu’ils pouvaient témoigner de l’empathie.

👉 Aider les oiseaux à faire leur nid, un chouette coup de pouce

Comment éduquer les oiseaux à ramasser des déchets ?

Comment convaincre ces oiseaux de jouer le jeu ? Le processus de dressage des corvidés passe par plusieurs étapes 🎓 :

  • Il s’agit d’animaux sauvages, que l’on attire sur la machine afin qu’ils l’assimilent à une source alimentaire fiable et qu’ils l’intègrent à leur quotidien en déposant, dans un premier temps, de la nourriture dessus 😋.
  • Ensuite, une fois le client fidélisé, il convient de lui faire prendre conscience que la machine interagit en fonction de ses actions. Les capteurs qu’elle contient ne délivrent ainsi, dans un second temps, de récompense que lorsque les oiseaux se placent sur la plateforme 🎯.
  • L’étape suivante consiste à établir un lien, dans l’esprit des oiseaux, entre la récompense et les déchets ciblés. Pour cela, les détritus en question sont disposés sur la plateforme, et les animaux sont amenés à les faire tomber dans le réceptacle, libérant une friandise.
  • À terme, les oiseaux vont collecter les déchets aux alentours afin d’obtenir leurs aliments. Une compétence qui est ensuite reproduite par mimétisme par les autres corvidés n’ayant pas été formés, en observant les autres.

Une poubelle en acier100% recyclable et entièrement made in France, de 3,5 mètres de haut.

Birds for change : les objectifs

L’objectif de birds for change est double :

  • Sensibiliser le public sur la pollution plastique d’une manière innovante et ludique ;
  • Dédiaboliser ces oiseaux qui souffrent injustement d’une détestable réputation.

En effet, dépolluer en masse à l’aide des oiseaux n’est pas à l’ordre du jour, la tâche est bien trop titanesque ! Mais chaque déchet de moins n’en est pas moins une victoire pour la nature. Un procédé déjà implanté à Aubervilliers, au Parc Icade, au jardin des Plantes de Paris, ou au Technopôle de l’Environnement à Aix-en-Provence.

👉  Voir et entendre des oiseaux, le secret du bonheur ?

À retenir
Les déchets sauvages représentent un véritable fléau environnemental lourd de conséquences. L’entreprise Birds for change a décidé de se saisir du problème d’une bien singulière manière, et a élaboré une solution de collaboration innovante entre espèces : elle fait appel à des oiseaux sauvages pour ramasser les déchets. En échange, des derniers obtiennent l’accès à des compléments alimentaires. La vive intelligence des corvidés, utilisés à cet effet, permet en effet de les dresser pour sélectionner les déchets visés, les collecter, les acheminer jusqu’à une plateforme de collecte afin d’actionner la délivrance d’une récompense. Un formidable outil de sensibilisation sur la pollution, notamment plastique, au service de la planète !
Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : birdsforchange.fr, gestespropres.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle