Voir et entendre des oiseaux, le secret du bonheur ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Nous le savons, le contact avec la nature nous fait du bien : il s’agit d’un paramètre clé, et souvent sous-estimé, de notre bien être mental. Si chacun des scientifiques s’étant intéressé à cette question est venu le confirmer au cours des nombreuses recherches menées sur le sujet, la nature y est généralement considérée dans sa globalité, comme un tout, et il est rare que les effets de tel ou tel élément la composant aient été isolés. Pourtant, certains items présents au sein de cette prodigieuse immensité présentent en eux-mêmes un effet résolument thérapeutique et apportent indépendamment des autres un potentiel bonheur insoupçonné : c’est notamment le cas des oiseaux et de leur chant, et c’est ce qu’une nouvelle étude vient de mettre en lumière 🐦.

Voir et entendre des oiseaux, le secret du bonheur ?

Sait-on seulement pourquoi la nature nous fait du bien ?

Une simple marche dans la forêt, ou le seul fait de contempler un paysage bucolique agit sur notre organisme d’une manière incroyable, sans que l’on sache précisément pourquoi 🌿. De nombreuses hypothèses sont soulevées : s’agit-il de quelque chose dans l’air ? De la palette des couleurs apaisantes proposée par dame nature ? De la déconnexion à laquelle elle invite ? Sans doute un peu de tout ça.

👉 Pourquoi la nature nous fait tant de bien ? La science vous répond !

Les petits oiseaux chantent, et tant mieux pour nous !

Parmi ces éléments, la vue et le chant des oiseaux joueraient un rôle central dans l’effet positif de la nature sur notre esprit, d’après une étude récemment menée par le King’s College de Londres et publiée dans la revue Nature. Écouter les oiseaux, les observer voleter de branche en branche, contempler leur ballet ininterrompu autour d’une simple mangeoire disposée dans le jardin 🥰… Un spectacle qui engendre un état presque méditatif salutaire pour les esprits surmenés et saturés. Mais grâce à ces récents travaux, on sait désormais que la simple présence de ces charmants volatiles aurait un impact sur notre cerveau et nous rendrait plus positifs, des effets qui pourraient durer jusqu’à 8 heures !

👉 Birdnet, enfin une application pour reconnaître le chant des oiseaux

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont installé une application dénommée Urban Mind sur le téléphone des 1292 participants, provenant principalement du Royaume-Uni, de l’Union européenne et des États-Unis, et les ont invités à compléter un questionnaire portant sur leur environnement et sur leur état d’esprit trois fois par jour pendant deux semaines. Ils ont pu en déduire que les personnes qui étaient amenées à voir des oiseaux étaient d’une manière générale de meilleure humeur que les autres 😁.

À partir des analyses statistiques effectuées sur les résultats obtenus, le bien-être des participants était corrélé à la présence d’oiseaux, indépendamment de la présence d’arbres ou d’un cours d’eau. 

Les personnes de l’échantillon identifiées comme étant dépressives voyaient leur humeur apaisée du simple fait de contempler ou d’avoir pu contempler des oiseaux. Cet aspect de la nature pourrait donc, en lui-même, être source de bien-être.

👉 Comment se rapprocher de la nature ?

Les milieux urbains, facteurs aggravants de mal-être

À l’inverse, Andrea Mechelli, psychologue et coautrice de l’étude, a pu constater que les populations qui vivent en ville sont plus souvent concernées par les maladies mentales, et notamment les psychoses, ce qui laisse déjà présager que la nature a en elle-même une forte influence sur l’équilibre mental. S’il y a bien un élément de la vie sauvage commun à toutes les catégories de zones naturelles, mais omniprésent également, dans une moindre mesure, en milieu urbain, ce sont bien les oiseaux. C’est donc sur ce point que s’est concentré l’équipe de chercheur 🐦.

👉 Végétalisation, qu'est-ce que c'est ? Quelle utilité ?

Une piste intéressante pour intégrer la nature aux protocoles de soin

Ce que laisse entrevoir cette découverte, c’est à terme l’introduction de la nature dans les protocoles de traitements des personnes souffrant de maladies mentales et de l’humeur telles que la dépression, les troubles anxieux, ou encore les psychoses. Tout ce qui peut mener à réduire la durée et la posologie des traitements psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques, somnifères… 💊) dont les Français sont très (trop) friands doit être envisagé. Les pouvoirs de la nature sont pourtant bien souvent sous-estimés et ne sont même pas envisagés par le corps médical, alors qu’elle pourrait devenir une partie intégrante des prises en charge, et sans aucun effet secondaire (en revanche, pour l’accoutumance, c’est moins sûr 😉 !).

👉 Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Une étude qui confirme les constatations précédentes : Les oiseaux nous rendraient aussi heureux que l’argent !

Une étude allemande publiée en 2012 dans la revue Ecological Economics s’était déjà intéressée à cette question et avait démontré que le nombre d’espèces d’oiseaux qui nous entourent était susceptible de jouer un rôle positif sur la joie de vivre, au point que l’effet pourrait être comparable à celui d’une hausse des revenus 😯. Pas moins de 26 000 Européens issus de 26 pays différents avaient participé à ce programme de recherche, ayant conclu que « les Européens les plus heureux sont ceux qui peuvent profiter de nombreuses espèces d'oiseaux différentes dans leur vie quotidienne, ou qui vivent dans des environnements quasi-naturels qui abritent de nombreuses espèces », d’après les termes de Joel Methorst, l’un des auteurs du rapport.

En l’occurrence, les conclusions de cette étude sur ce point n’ont rien de très surprenantes : car plus la population aviaire est préservée dans une zone donnée, plus l’environnement y est naturel, diversifié et sain, de sorte que les individus en contact avec le plus d’espèces d’oiseaux sont également ceux qui ont accès aux plus riches et beaux espaces naturels 🌱. Mais plus encore, en étudiant les données socio-économiques des participants, les scientifiques en étaient arrivés à une conclusion encore plus surprenante : ce paramètre de richesse en oiseaux aurait des effets comparables sur le bonheur et la satisfaction que l’argent 🤑. Et oui, la nature n’a pas de prix !

📌
Toujours en Allemagne, des chercheurs de l'Institut Max Planck de développement humain à l'université Hambourg-Eppendorf (UKE) s’étaient penchés sur cette question et avaient également découvert, dans une autre étude publiée dans la revue Scientific Reports, que le chant des oiseaux réduisait l'anxiété, la paranoïa et les pensées irrationnelles, contrairement au bruit de la circulation qui aggraverait les états dépressifs. Encore une nouvelle preuve, si besoin était, de l’influence positive du chant des oiseaux sur l’humeur 💪.

Une raison de plus de préserver la biodiversité

Pour la première fois, les recherches prouvent ce que nous pressentions : que la vue et le bruit des oiseaux sont donc, à eux seuls, susceptibles de remonter le moral, ce qui souligne l’importance de la biodiversité pour notre équilibre et notre santé mentale. Un constat qui s’inscrit dans un tragique contexte de déclin vertigineux de la biodiversité mondiale…

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

À retenir :

Qui n’est pas charmé par le doux gazouillis des oiseaux ? Il s’agit d’un concert dont nous savons, intuitivement, qu’il nous fait du bien. Mais grâce à une récente étude publiée dans la revue Nature, on en est sûrs : c’est prouvé ! S’il n’est plus contesté que la nature est un concentré de bienfaits pour notre santé, nous cherchons désormais à la décortiquer afin de déterminer quels éléments la composant pourraient avoir des vertus thérapeutiques supérieures aux autres.
La vue et le chant des oiseaux ont un impact réel sur notre bien-être émotionnel, et nous rendent durablement plus positifs. Un constat qui ouvre de nouvelles pistes thérapeutiques pour les personnes souffrant d’affections mentales et de troubles de l’humeur. Une raison de plus de protéger la biodiversité, qui connaît un déclin sans précédent très alarmant depuis plusieurs décennies.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : nationalgeographic.fr, geo.fr, ouest-france.fr, pourquoidocteur.fr, technologiemedia.net, nature.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle