Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres
Sommaire :

C’est quoi la sylvothérapie ?

Cela fait des décennies que les Japonais s’y adonnent, les Américains ADORENT, mais chez nous, c’est beaucoup moins connu. Elle porte plusieurs petits noms : bain de forêt, « tree hugging » aux USA, « shinrin-yoku » au Japon… Mais en réalité, la sylvothérapie a toujours existé : l’homme répond depuis la nuit des temps à l’appel profond de la nature pour se ressourcer, à son invitation à lâcher prise 🌿. Les traditions shintoïstes et bouddhistes prônent depuis toujours la communication avec la nature au travers des cinq sens. La sylvothérapie n’en est qu’une branche (🤭).

De base, le contact de la nature nous fait du bien, et la science l’a maintes fois prouvé. Mais la sylvothérapie va plus loin : du latin « silva » qui signifie « forêt », il s’agit d’une technique de soin au contact des arbres. Elle vise à atteindre un état de relaxation profonde et de méditation en entourant un arbre de ses bras : une discipline aux vertus étonnantes et insoupçonnées, visant à capter leur énergie.

La sylvothérapie n’est autre qu’un appel profond vers la nature qui vibre en chacun de nous. En résumé, il s’agit de faire un câlin aux arbres. 👉 Comment se rapprocher de la nature ?

Comment pratiquer la sylvothérapie ? Promenez-vous dans les bois…

Déjà, vous l’aurez compris, il s’agit de trouver un arbre ! Pour cela, rien de bien compliqué, une simple promenade en forêt suffit. En fonction de la saison, vous pouvez quitter vos chaussures et déambuler pieds nus, afin de puiser plus efficacement encore la force des arbres qui vous entourent, en foulant leurs racines ou les feuilles tombées à terre. Éloignez-vous autant que possible des sources de pollutions sonores et visuelles afin de vous imprégner de cette atmosphère régénératrice.

Bien entendu, il s’agit de viser un état de pleine conscience : ce n’est pas en flânant dans la forêt, tout en promenant votre chien ou en cueillant des champignons 🍄, que vous pourrez ressentir les bienfaits d’une telle immersion. Il faut être dans l’état d’esprit de savourer cette marche, et le contact avec la nature qu’elle procure, dans l’instant présent. Coupez-vous quelques heures du monde, débranchez votre smartphone et connectez-vous à quelque chose de plus grand.

Même si le fait de se rendre en forêt aide à se mettre dans l’ambiance, cela fonctionne très bien aussi avec des arbres citadins, dans un parc par exemple.

👉 La vitamine G, vitamine du grand air, vous connaissez ?

Le choix de votre arbre

Au cours de votre promenade, choisissez un arbre qui vous inspire 🌳, qui vous semble fort, puissant, beau, en bonne santé : un arbre maître. Prenez le temps de l’observer calmement, caressez-le avant de l’enlacer. Fermez les yeux pour mieux ressentir les émotions qui vous envahissent et respirez profondément, collez contre son écorce votre front ou votre joue. Prenez un moment de méditation à son contact, dans l’instant présent, ici et maintenant. Vous pourrez desserrer votre étreinte lorsque vous sentirez que c’est le moment, que vous vous êtes suffisamment connecté à son énergie. 👉 Comment la nature permet de se retrouver et se reconnecter ?

En effectuant quelques exercices de respiration consciente avant et après la promenade, optimisez vos chances de couper avec votre quotidien turbulent et de vous imprégner de ce moment en pleine conscience.

Quels sont les bienfaits de la sylvothérapie ?

Cela vous fait sourire ? Détrompez-vous ! Les études scientifiques qui ont étudié ce phénomène sont formelles : ça fonctionne ! Les neurosciences, la psychologie et la médecine l’affirment : efficacité sur la dépression, diminution du stress, des tensions nerveuses, meilleure concentration, amélioration de l’attention, système immunitaire renforcé… Faire des câlins aux arbres est résolument bon pour la santé 🤗 !

Même l’air que nous respirons en forêt nous fait du bien sans que nous en ayons conscience : les arbres émettent des molécules odorantes, les terpènes, qui auraient un effet apaisant sur notre système nerveux central. Peut-être est-ce une des raisons expliquant le bien-être procuré par une simple promenade dans les bois : nous y produisons de la dopamine et de la sérotonine, les hormones du bonheur et du sommeil !

Les dangers de la sylvothérapie : choisissez un arbre consentant !

⚠️ Mais attention : mal pratiquée, la sylvothérapie peut se révéler dangereuse ! En particulier les bras et les jambes nues : les chênes ou des charmes peuvent héberger une frullania, une mousse qui provoque de fortes démangeaisons et une sérieuse dermatite de contact allergique. De même, les lichens du genre Evernia, Parmelia, Cladonia ou encore Usnea, ou encore le sumac vénéneux, produisent également des acides urticants. Les pins peuvent également abriter des chenilles processionnaires, au contact desquelles des réactions violentes peuvent survenir, jusqu’au choc anaphylactique 😱. Inflammations, enflures cloques, réveil d’un nid de frelons… Votre séance de méditation pourrait tourner au cauchemar, soyez prudent !

À retenir :

La sylvothérapie ne date pas d’hier, mais n’émerge réellement que depuis peu, du moins chez nous ! Cette discipline visant à atteindre un état de relaxation et de profonde méditation au contact des arbres, en captant leur énergie qui se transmet à l’homme, serait pleine de bienfaits pour le corps et pour l’esprit. Enlacer un arbre, en voilà une drôle d’idée ! Et pourtant, nous avons beaucoup à y gagner : Cet exercice vous permettra de troquer votre stress et vos tensions nerveuses contre un bien-être et une énergie retrouvés. Instinctivement, l’homme a toujours su combien la nature lui était indispensable, et la sylvothérapie propose de nous y reconnecter.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : passeportsante.net, sylvotherapie.net, 10-min-pour-etre-heureux.com, terredesarbres.com, sciencesetavenir.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle