La vitamine G, vitamine du grand air, vous connaissez ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Alors la vitamine C, c’est pour les défenses immunitaires, la vitamine A, c’est bon pour la peau et pour les yeux, la vitamine D aide à avoir des os solides… Mais la G, alors, à quoi elle sert, celle-là 🤔 ? La vitamine G, c’est la « green vitamin » ! Elle vise l’ensemble des bienfaits que nous apporte la nature. Car oui, les arbres, les fleurs, les petits oiseaux qui chantent, tout ce petit monde nous fait du bien, un vrai plus pour notre santé, et c’est la science qui le dit ! Inutile d’aller en chercher un flacon à la pharmacie du coin de la rue. Non, cette vitamine-là, vous ne la trouverez qu’au grand air, en arpentant forêts, montagnes et bords de mer : bref, il est urgent de se mettre au vert !

La vitamine G, vitamine du grand air, vous connaissez ?
Sommaire :

Une cure de vitamine G s’impose !

La vitamine G désigne donc les vertus thérapeutiques du monde naturel dans son ensemble pour l’être humain. La nature nous irradie littéralement et nous apporte des bienfaits physiques et mentaux irremplaçables. Voltaire disait déjà que « l’art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit » 🪶, et la science lui donne raison aujourd’hui. Que ce soit en médecine, en psychologie ou en sciences cognitives, toutes les études menées sont venues confirmer la thèse selon laquelle une exposition à la nature, par des processus encore obscurs, est bonne pour notre santé.

👉 Comment se rapprocher de la nature ?

La relation entre santé et nature étant désormais établie et reconnue, une nouvelle discipline émerge : l’écopsychologie, autrement dit l’étude de l’importance de la nature sur notre équilibre psychologique. Dans certaines cultures, la thérapie par la nature est courante. Ainsi, au Japon, le « bain de forêt » ou la sylvothérapie est une discipline très répandue 🌳, et en Corée du Sud, des forêts curatives ont vu le jour, avec des essences sélectionnées. 

Le contexte contemporain, le matérialisme et le consumérisme tendent à modifier notre relation à la nature, favorisant un mode de vie sédentaire, urbain, au contact d’un environnement naturel très appauvri. Rendons-nous à l’évidence : nous sommes bien souvent privés de notre « dose » de nature. C’est pourquoi le domaine de la planification urbaine, au travers de la végétalisation, s’est également saisi du problème 🌿.

👉 Digital detox : éteignez votre téléphone et profitez, tout simplement

Les bienfaits de la nature

Depuis les années 80, nous le savons : le lien entre bien être, santé et nature commençait déjà à s’esquisser. Une étude avait alors démontré que les patients à qui on avait attribué une chambre avec vue sur une scène naturelle avaient des séjours post-opératoires plus courts et avaient consommé moins d’analgésiques, que les patients ayant vue sur un mur de brique 💊.

Parmi les nombreux bienfaits apportés par le contact immédiat avec le milieu naturel, on citera :

  • Une meilleure résistance et réaction au stress 🤯 : parmi les effets physiologiques observés, ont été constatés un accroissement de l’activité nerveuse parasympathique (diminution de la fréquence cardiaque, baisse de la tension artérielle…) et une diminution de l’activité nerveuse sympathique associée à des situations de stress (baisse des niveaux de cortisol salivaire, d’adrénaline et activité cérébrale diminuée dans le cortex préfrontal). En effet, les tensions générées par nos modes de vie contemporains et souvent urbains dérèglent notre système nerveux.
  • Par conséquent, on observe une diminution de facteurs de risque psychologiques et des maladies psychiques, telles que la dépression ou les troubles anxieux : les bains de forêt, notamment, permettent une réduction significative de l’anxiété. Un simple contact de 30 minutes par semaine avec la nature réduirait les risques de dépression de 7% ! Un effet qui augmente avec la durée d’exposition 😉…
  • Les fonctions cognitives sont boostées grâce au contact de la nature, en raison d’une diminution de la fatigue et d’une meilleure capacité d’attention. La mémoire de travail, la souplesse cognitive et le contrôle attentionnel se trouvent améliorés après une exposition à un environnement naturel.
  • Le contact avec la nature favorise un sommeil de meilleure qualité 😴.
  • Les scientifiques ont également observé une amélioration de l’humeur et des sentiments positifs : estime de soi et sentiment de bonheur se trouvent amplifiés à son contact. Le bien-être mental est amélioré.
  • La nature aide à grandir : les enfants y développent leur imagination, leur sens critique et leur capacité à résoudre les problèmes. Il s’agit d’un environnement motivant pour apprendre, qui favorise l’enthousiasme et la maîtrise de soi. Les enfants en contact avec la nature ont de meilleurs résultats cognitifs et sont moins sujets à l’hyperactivité.
  • La présence de nature dans le quotidien favorise également les interactions et la cohésion sociale.
  • Son contact renforce notre système immunitaire, grâce à l’exposition aux habitats naturels et à leur lot de bactéries, de microbes et d’allergènes, qui développe la réponse immunitaire, un atout très important dans la petite enfance notamment !
  • Mais même de manière indirecte, une bonne cure de vitamine G nous fait du bien, mécaniquement : la nature favorise tout simplement l’exercice physique, un facteur central pour entretenir une bonne santé et lutter contre le surpoids et l’obésité 💪.

👉 Pour améliorer votre concentration, faites un tour en forêt !

Au contact de la nature, l’esprit est invité à se canaliser, à se plonger dans le moment présent, l’ici et le maintenant, un état d’esprit qui favorise la prise de recul et l’introspection. La société présente des caractéristiques potentiellement pesantes (regard d’autrui, normes, jugements…) qui s’évanouissent dans la nature. L’exposition à la nature permet de percevoir la planète comme un espace partagé et développe un sentiment profond d’appartenance au monde qui apaise et qui rassure 🌍. En fait, le contact avec la nature donne un sens à l’existence de celui qui sait l’observer. Il permet de voir la vie en vert. Décidément, l’être humain ne s’élève pas hors sol comme une tomate industrielle !

👉 Pourquoi la nature nous fait tant de bien ? La science vous répond !

Pourquoi la vitamine G nous fait tant de bien

Comment expliquer ces super pouvoirs de la nature 🦸‍♂️ ? Nos processus évolutifs sont empreints de nature : l’espèce humaine s’est développée à son contact, elle a forgé nos gènes et nos systèmes neuronaux. Nous sommes nés dans la nature, et c’est grâce à son environnement que nous avons pu vivre depuis la nuit des temps. Nous vivions, que nous en ayons conscience ou non, en symbiose avec elle, et y puisons (de manière complètement excessive aujourd’hui) les ressources indispensables à notre survie. On aurait donc une tendance innée à rechercher cette connexion, de même qu’avec d’autres formes de vie. Et ce contact résonne en nous, nous fait du bien : différentes régions cérébrales fonctionnent mieux au contact de la nature et interagissent davantage.

La simple vue d’images de nature active une zone du cerveau riche en opioïdes, qui se rapproche des effets de la morphine. Tandis qu’un environnement citadin stimule l’amygdale, associée au stress et à la peur. Mais c’est également dans la contemplation que la nature nous fait du bien : la beauté universelle de la nature nous hypnotise. Lorsque nous observons un paysage naturel, notre cerveau émet des ondes alpha, qui témoignent d’un état de relaxation. Ce contact et la fascination douce qu’il provoque favorisent un repos psychique ressourçant, fluide, sans aucun effort. Le sujet passe d’une attention dirigée, volontaire, à une attention non dirigée. C’est ainsi que la créativité et l’imagination s’en trouvent stimulées.

❓Est-ce qu’on le doit au calme qui règne dans les grands espaces ? Aux couleurs ? Aux lumières ? Aux odeurs ? Ce phénomène demeure emprunt de mystères quant à ses mécanismes, et est-ce que ça n’est pas une bonne chose, finalement ?

👉 5 bonnes raisons d'aimer marcher en pleine nature

À quelle dose, Docteur ?

Difficile de quantifier la « dose » de nature à s’administrer. Ce n’est pas comme une cure de vitamines, le médecin ne va pas vous noter sur l’ordonnance : « regarder un arbre pendant 15 minutes par jour, et sentir le parfum d’une fleur après chaque repas » 🌼, non, ce n’est bien sûr pas comme ça que ça fonctionne. Mais il est démontré qu’il ne suffit que de 10 minutes de marche par jour en pleine nature pour réduire son stress. En fait, toute dose de vitamine G est bonne à prendre : des plantes vertes dans votre intérieur, une promenade en forêt, observer une abeille butiner 🐝, caresser un animal…

Une étude menée au Royaume-Uni sur 19 806 participants a démontré que les personnes en relation avec la nature plus de 120 minutes par semaine ont été 59% plus nombreuses à être en bonne santé et 23% plus nombreuses à ressentir plus de bien-être que ceux privés de ce contact. Une enquête australienne menée auprès de 1.538 participants a établi de son côté qu’un simple séjour dans les espaces verts de 30 minutes ou plus durant la semaine réduisait déjà la prévalence de la dépression et de la pression artérielle élevée. Il ne suffit donc que d’un soupçon de vitamine G pour commencer à en percevoir les effets positifs !

👉 Pourquoi avons-nous tant besoin de nature dans notre quotidien ?

À retenir :

Des bouleversements sociaux, environnementaux, sanitaires ont impacté ces dernières années et décennies notre rapport à la nature, et nous ont éloignés d’elle. L’homme a cherché à s’affranchir des contraintes que lui dictait la nature, mais n’a-t-il pas fini par se perdre lui-même en s’éloignant d’elle ? Une carence en vitamine G qui n’est pas sans répercussion sur la santé physique et psychique ! Les vertus thérapeutiques du monde naturel pour l’être humain ont été largement documentées par la littérature scientifique, vous avez tout à y gagner !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : cairn.info, caminteresse.fr, theconversation.com, observatoireprevention.org, futura-sciences.com


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle