Digital detox : éteignez votre téléphone et profitez, tout simplement

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Avouons-le, nous sommes complètement accros à nos smartphones, tablettes, ordinateurs portables… Bref, à tout ce qui nous permet de rester connectés. Les écrans sont partout ! Difficile d’imaginer que le premier iPhone n’est sorti qu’en 2007, suivi de près par ses concurrents, soit il y a seulement 15 ans ! Mails, actualités, SMS, réseaux sociaux… Le phénomène d'hyperconnexion, vous connaissez ? Et si vous posiez votre portable pour faire un break ? Faites une digital detox avec Amareo pour réapprendre à profiter de la vraie vie ! 🌿

Digital detox : éteignez votre téléphone et profitez, tout simplement
Sommaire :

Les dangers de l’hyperconnexion

Avec l’avènement des écrans en tout genre, de nouveaux comportements prennent de court les médecins et scientifiques qui alertent sur les conséquences d’une surconsommation d’outils connectés 📳 :

  • Si 72% des Français sont bien conscients des risques sur la santé et le bien-être d’une utilisation excessive de leur smartphone, ils persévèrent néanmoins et passent de plus en plus de temps devant leurs écrans. Cela va même plus loin : 73% des Français se disent dépendants !
  • Nous passerions environ 4h30 par jour derrière un écran, certains d’entre nous ne pouvant même pas passer une heure sans checker leur portable 📱. Un bien triste constat quand on sait qu’en moyenne, on dispose seulement d’environ 4 heures de temps libre au quotidien…
  • Plus grave, 57% des parents ne contrôlent pas le temps de connexion de leur enfant, tout en étant largement convaincu des conséquences délétères que cela implique pour la santé de leur rejeton.
  • Un Français consulterait au moins 26,6 fois son téléphone par jour, et jusqu’à 50 fois pour les 18-24 ans !

À la clé : Vision qui se détériore, activité physique insuffisante, surpoids, obésité, sommeil dégradé, troubles de la concentration, difficultés de mémorisation, anxiété, mauvaise estime de soi… Oui, les dépressions 2.0, ça existe 😱 !

👉 Pour améliorer votre concentration, faites un tour en forêt !

L’addiction au smartphone existe bel et bien, et devient un phénomène de société très préoccupant. Nous consultons bien souvent notre écran de manière compulsive, sans réfléchir, en quête de nouveaux messages, de « likes », d’informations … Pourtant, le smartphone, utilisé raisonnablement, est une invention révolutionnaire capable d’améliorer considérablement le quotidien 💪.

👉 10 applications pour reconnaître les plantes en un clic - 7 applications pour reconnaître les étoiles - Camping-car et van life : Les 10 meilleures applications pour trouver des night spots

Pourquoi nous obstinons-nous à abuser des bonnes choses ? Et si les écrans nous rendaient bêtes ? Comment en sommes-nous arrivés au point de perdre autant de temps, pourtant si précieux, dans des occupations aussi futiles ? Et si nous passions à côté de l’essentiel ? 🤔

Nous nous retrouvons dans un paradoxe complètement absurde où nous sommes plus occupés à mettre en scène notre vie pour lui donner l’apparence de l’épanouissement, de la popularité et de la réussite, plutôt qu’à la vivre. Ne subissons plus cette pression sociale à la connexion perpétuelle, et recentrons-nous 🙅‍♀️. 👉 Slow Life : tout ce que vous devez savoir

Il est urgent de faire une digital detox !

Lorsque les outils connectés prennent trop de place dans votre vie et empiètent largement sur les autres activités (lecture, sport, écouter de la musique, côtoyer des « vrais » gens…), c’est signe qu’il est peut-être temps de faire un break. Beaucoup de gens répondent machinalement à l’injonction de partage des nombreux réseaux sociaux, et finissent par ne plus se rendre compte du temps qu’ils y consacrent, au détriment d’occupations bien plus bénéfiques et épanouissantes. C’est la maladie du siècle.

👉 Les bienfaits du soleil sur la santé, faites le plein de vitamines ! - Se déplacer à vélo, c'est bon pour votre santé & la planète ! - 4 idées d'activités de plein air pour cet été !

Les professionnels du tourisme l’ont bien compris, et ne manquent pas d’exploiter le filon, proposant des séjours de digital detox, où l’on se voit confisquer ses tablettes, smartphone et ordinateur portable, privé de Wi-Fi et de télévision 💻 … Bref, une vie sans écrans pendant quelques jours, une diète digitale : un sevrage, en somme.

Peut-être est-il l’heure de prendre le taureau par les cornes ? La tyrannie du smartphone s’arrête maintenant ! Les écrans, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! #lepari  🚬

Ai-je réellement besoin d’une digital detox ?

La réponse est très probablement oui, mais faisons le point ensemble ! Vous vous sentez tout nu lorsque vous oubliez votre smartphone à la maison, et cela vous stresse littéralement 😬 ? Vous vous sentez alors seul au monde, comme sur une île déserte 🏝️ ? D’ailleurs, vous ne l’oubliez en fait jamais, car vous vérifiez systématiquement qu’il est bien dans votre poche - sac à main avant de partir. Vous ne pouvez pas vous empêcher de checker plusieurs fois par jour vos profils sur les réseaux sociaux et applications diverses et perdez un temps fou à zoner sur la toile ?

📌
Le saviez-vous ? 
Le Phubbing, mot-valise anglais formé à partir de « phone » et de « snubbing » (snober, ignorer), désigne le fait d’ignorer les personnes physiquement présentes en consultant son smartphone, plutôt que de communiquer avec elles. Oui, ça a un nom !

Bon, OK, j’ai besoin d’une digital detox… Par quoi commencer ?

En prendre conscience et l’admettre est déjà un premier pas, bravo ! Mais vous vous demandez bien par quel bout le prendre... 

  • Et si vous commenciez par faire un grand ménage dans vos applications afin d’arrêter de recevoir des notifications 🧹, la plupart du temps parfaitement inutiles, à tout bout de champ ? Supprimez celles qui ne sont pas essentielles et qui vous font perdre du temps bêtement, afin d’y voir un peu plus clair ! 👉 Moins c'est mieux, et si on se mettait au minimalisme ?
  • Le plus urgent est de vous raisonner quant à votre utilisation des désormais nombreux réseaux sociaux qui vous volent un temps précieux : Facebook, Instagram, Twitter, TikTok… Et si vous vous fixiez l’objectif de ne les consulter qu’une fois dans la journée, et uniquement depuis votre tablette ou ordinateur ?
  • Oust : le téléphone, c’est en dehors de la chambre à coucher 😴 ! Pour protéger votre sommeil (et/ou votre couple), la règle n°1 de la digital detox, c’est de ne pas y faire entrer votre téléphone. Non, ne paniquez pas : vous pouvez parfaitement utiliser un réveil, comme jadis, qui a réveillé avec succès des milliards de personnes depuis son invention en 1787, c’est-à-dire bien longtemps avant l’invention du smartphone 😅. Il en existe même à lampe à l'intensité progressive, reproduisant le lever du soleil, pour un réveil progressif et tout en douceur, de quoi se lever du bon pied ! Ainsi, vous ne serez pas tenté de regarder votre portable avant de vous endormir (pourquoi pas un bon vieux roman ?) ou au réveil.
  • Posez-vous les bonnes questions : imaginez une vie sans smartphone, et demandez-vous à quoi vous occuperiez votre temps 🤔 ? Liriez-vous davantage ? Iriez-vous marcher en pleine nature ? Passeriez-vous plus de temps avec vos amis, votre famille, vos enfants ? Et si vous reveniez à la vraie vie, dans le réel, l’ici et le maintenant ? Que pourriez-vous faire de constructif, comment vous réapproprier votre temps ? Tout l’intérêt d’une désintoxication digitale est de se retrouver et de se ressourcer. Comme pour toute addiction, il est plus facile de se sevrer lorsqu’on dispose d’un substitut.

👉 Plogging, courir pour votre santé et la nature ! - Pique-nique en pleine nature, une excellente idée pour toute la famille - La cueillette des champignons avec les enfants, une bonne idée !

Passons aux choses sérieuses : préparez-vous pour un jeûne numérique 😱 ! Bien sûr, votre digital detox, pour être efficace, doit être suffisamment longue. La séparation avec vos écrans, même si elle est temporaire, doit pouvoir induire une prise de conscience et vous permettre de réaliser à quel point ils prennent de la place dans votre existence, et ce que vous gagneriez à vous limiter dans leur utilisation. Seriez-vous prêt à vous lancer le défi de l’éteindre pendant 24 heures ? Un divorce douloureux, certes, mais nécessaire 💔.

Lorsque vous aurez pris conscience des bienfaits de cette coupure, fixez-vous l’objectif de répéter l’expérience régulièrement. Si cela vous semble difficile, commencez par couper une heure par jour, ou réservez chaque semaine du temps sans écran.

À retenir :

L’hyperconnexion est un peu le mal du siècle dont nous sommes nombreux à souffrir. Nous passons un temps considérable derrière nos écrans, en connexion permanente, favorisant de manière paradoxale des relations virtuelles, bien souvent superficielles et immédiates. Les risques de cette addiction pour notre santé sont pourtant bien réels. C’est pourquoi la pratique d’une digital detox devient de plus en plus courante, et conseillée ! Se fixer au quotidien quelques limites et règles simples peut permettre de renouer avec la réalité, les plaisirs de la vie laissés de côté, et de se ressourcer. Relevez le défi : pourquoi ne pas se couper de tout outil connecté pendant une journée ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : huffingtonpost.fr, passeportsante.net, speedylife.fr


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment retrouver son chemin en forêt ? 5 conseils efficaces

Quelques minutes suffisent. Pris dans l’automatisme de la marche, vous vous perdez dans vos pensées. Et quand vous refaites surface, vous vous rendez compte que vous n’êtes plus sur le bon chemin. 😱 Mais depuis combien de temps exactement ? Un quart d’heure ou plutôt une demi-heure ? Vous regardez autour de vous et ne voyez aucune trace de la piste. Seulement des arbres et encore des arbres. Si la situation peut paraître angoissante, il ne faut surtout pas paniquer. Application mobile ou indications de la nature : voici comment retrouver son chemin en forêt. 🌲

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

4 conseils pour être un peu plus écolo à la maison

Dans la vie de tous les jours, on doit parfois mettre de côté ses aspirations à plus d’écoresponsabilité. Mais face à la frénésie du monde extérieur, le chez-soi est un vrai refuge. « Chacun est maître en sa maison » comme le dit le proverbe. Une fois votre porte d’entrée fermée, il ne tient qu’à vous de transformer votre logement en ode à la vie green ! 😊 Si vous vous demandez par où commencer, voici nos 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle