Plutôt que de regarder le mondial au Qatar, go sur Goal4Change la pétition sportive !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

⚽ Jamais une Coupe du Monde n’aura autant fait polémique que le mondial qui se déroule en ce moment même au Qatar. Ce pays de la péninsule arabique qui se compose d'un désert aride et d'un long littoral au bord du golfe Persique aurait investi plus de 200 milliards de dollars dans la préparation de cet évènement sportif d’envergure. Au lendemain de la COP27 qui s’est tenue à Charm el-Cheikh en Égypte, nombreux sont ceux qui appellent au boycott et à la contre-coupe du Monde. C’est notamment le cas de Goal4Change, qui lance un appel national à dénoncer la Coupe du Monde de football au Qatar, et à se mobiliser pour défendre un sport responsable et éthique. Quels sont au juste les griefs contre le Mondial de foot 2022 ? Comment protester avec Goal4Change ?

Plutôt que de regarder le mondial au Qatar, go sur Goal4Change la pétition sportive !

Goal4Change : courez pour qu'une telle Coupe du Monde ne se reproduise jamais

C’est pourquoi Goal4Change souhaite sensibiliser aux impacts de cette coupe du Monde qui fait polémique à plus d’un titre, pour donner plus de visibilité à ce qui fait que cet évènement est une aberration. Goal4Change propose ainsi de parcourir des kilomètres au lieu de regarder le mondial du Qatar 🏃, de manière à interpeller les sportifs sur les conséquences de leur positionnement à l’égard des enjeux climatiques. La visibilité de ces stars du sport, des meilleurs joueurs du monde, est en effet décisive pour lutter contre le changement climatique, et pourrait en faire les porte-parole de la planète 📢. L’idée est de les interpeller sur cette question, afin de générer une prise de conscience et une prise de parole publique sur la question des impacts environnementaux globaux du milieu sportif.

Selon Goal4Change, les critères environnementaux devraient être prédominants dans le choix des destinations d’accueil des grands évènements sportifs. Les sujets sociétaux ne sauraient plus longtemps être déconnectés de ces attributions. Il s’agit donc d’un manifeste, que l’on peut soutenir en parcourant des kilomètres, tout simplement, une pétition sportive qui ambitionne de faire bouger le monde du sport.

👉 Plogging, courir pour votre santé et la nature !

Pour participer, rien de plus simple : Courez pour protester par le sport 😉 !

  • Suivre Goal4Change sur Instagram
  • S’inscrire
  • Courir, marcher, rouler… Au choix des armes !
  • Enregistrer un maximum de km pour dire non à la Coupe !

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

Coupe du Monde de football au Qatar : petit rappel des éléments à charge

Si de forts soupçons de corruption planent sur la décision même d’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, c’est plus encore le bilan des préparatifs pour cette dernière qui fait froid dans le dos.

Un bilan humain effroyable

Le bilan humain, en premier lieu, suffit à lui-même à créer le malaise : pas moins de 6500 personnes, essentiellement originaires d’Inde, du Pakistan, du Népal, du Bangladesh et du Sri Lanka, seraient décédées au Qatar sur les chantiers de cette Coupe, comme le divulgue The Guardian au terme d’une enquête menée en 2021 ⚰️. Parmi eux, 37 morts seraient directement imputables à l’édification ou la rénovation de 8 stades.

Si les entreprises du bâtiment les qualifient de « morts naturelles » de manière à ne pas avoir à indemniser les familles des victimes, les conditions de travail sont montrées du doigt pour expliquer cette hécatombe 👉 : des journées de travail de 12 heures à 40°C, en plein soleil, et des conditions de logement et de vie indignes y auraient-elles joué un rôle ? C’est en tout cas ce que suggère une étude publiée par le Journal de la cardiologie en 2019, ayant démontré le lien entre l’exposition à la chaleur et la mort de plus de 1.300 travailleurs népalais entre 2009 et 2017, de nature à favoriser les accidents cardiovasculaires. Amnesty International avait déjà rapporté, aux termes d’une enquête publiée en 2016, des cas de travail forcé sur les chantiers de la Coupe du Monde. De nombreux salariés n’y auraient pas perçu de salaire pendant des mois sur des chantiers pharaoniques, logés dans des conditions insalubres, et contraints de ne pas rentrer dans leur pays, leurs passeports confisqués…

Des coulisses bien peu reluisantes pour l'événement le plus populaire de la planète, suivi par près de la moitié de la population mondiale 🌍.

Un véritable fléau environnemental

Le bilan environnemental, ensuite, ne fait rien pour redorer son blason et ajoute encore une touche gênante à ce joyeux tableau, puisque 160 trajets en avion-navette pour acheminer les supporters seront organisés chaque jour 🛩️. Le mondial 2022 devrait émettre 70% d’émissions de CO2 de plus que l’édition précédente qui s’est tenue en Russie, qui pourtant n’avait pas mis la barre très haut. Une ville entière d’une capacité d’accueil de 250.000 habitants a été construite (hôtels, marinas, parc d’attractions…) dans le désert juste pour l’occasion, avec 64 centres d’entraînements, un aéroport flambant neuf, le métro le plus moderne au monde qui a coûté à lui seul 80 milliards de dollars, et 8 stades climatisés à ciel ouvert 😲. Ben oui, il peut faire 50 °C dans le désert, il fallait y penser…

C’est une véritable hérésie environnementale, un bilan carbone à faire pâlir. Décidément, les Qataris ne se seront refusé aucun excès, dans le pays le plus pollueur de la planète, dont la quantité de CO2 émise par habitant est deux fois plus élevée que celle des Etats-Unis.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Conclusion : une polémique plus que méritée

Vous avez l’impression qu’on marche sur la tête ? Complètement ! Pour résumer, cette Coupe du monde est un véritable désastre humain, social et environnemental, sans aucune prise en compte de l’urgence climatique et du respect des droits humains fondamentaux. On nage en plein délire, il faut bien le dire. La Coupe est pleine ? Oui, de toute évidence…

👉  Footprint calculator, calculez votre jour du dépassement selon votre mode de vie

À retenir :

La Coupe du Monde de football au Qatar provoque une véritable polémique, à plus d’un titre. Des milliers de travailleurs auraient trouvé la mort sur les chantiers pharaoniques de sa préparation. Le bilan environnemental est, de son côté, juste vertigineux. Il faut bien le dire : on a bien l’impression de se trouver dans un asile géant, compte tenu du contexte particulièrement préoccupant de l’urgence climatique qui nous presse à changer le plus rapidement possible.
Goal4Change s’est fixé l’objectif de sensibiliser aux impacts de cette coupe du Monde et propose de parcourir des kilomètres afin d'interpeller les sportifs sur l’influence qu’ils se doivent d’exercer au sujet des enjeux climatiques du fait de leur visibilité. Il s’agit d’une pétition sportive œuvrant pour que les critères environnementaux pèsent lourd dans le choix des destinations d’accueil des grands évènements sportifs… Et sinon, les jeux asiatiques d’hiver qui se dérouleront en plein désert d’Arabie Saoudite en 2029, dans une ville qui n’existe pas encore, on en parle ⛷️ ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : goal4change.org, mediapart.fr, novethic.fr, radiofrance.fr, novethic.fr, bilan.ch, reporterre.net

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle