Les chats, cette catastrophe écologique, biodiversité en danger !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

D’après François Gemenne, membre du GIEC, « Le chat est une catastrophe pour la biodiversité, le chien est une catastrophe pour le climat ». Peut-être est-il l’heure en effet d’ouvrir les yeux : nos animaux de compagnie représentent de véritables désastres écologiques. Appelons un chat un chat : en ce qui concernent nos petits tigres de salon, difficile de montrer patte blanche quand on pollue autant et qu’on dévaste à ce point la biodiversité ! Avec une population estimée à 600 millions d'individus à travers le monde, le felis catus, ou chat domestique, est une véritable calamité pour la nature. Un sujet tabou du fait que ces petites boules de poils occupent une place privilégiée dans nos cœurs et dans nos foyers ! Comment limiter l’empreinte environnementale de votre chat 😼?

Les chats, cette catastrophe écologique, biodiversité en danger !

Petit chat, grand prédateur

Non, votre canapé n’est pas la seule victime de votre chat. Un félin, même bien nourri et à condition qu’il soit un tant soit peu dégourdi, est avant tout un chasseur invétéré. C’est ainsi, c’est dans ses gènes, il est taillé pour ça, et cela le mène à décimer les populations d’oiseaux et de petits mammifères des alentours. 

74 millions d’oiseaux en feraient les frais chaque année rien qu’en France, pays qui compte approximativement 15 millions de minets domestiqués.

👉 Aider les oiseaux à faire leur nid, un chouette coup de pouce

En effet, si l’on en croit une étude parue en 2013 dans la revue scientifique Nature, ces petits félins en liberté seraient responsables de la mort d’entre 1,3 et 4 milliards d’oiseaux par an aux États-Unis ! Les chats errants, à eux seuls, auraient causé la disparition de 63 espèces de mammifères, de reptiles et d’oiseaux sur les 500 dernières années 😵. 

C’est ainsi que le chat est dans le top 3 des principales causes de mortalités des oiseaux de jardins à l’heure actuelle, une faune sauvage déjà très vulnérable du fait de la disparition de ses habitats, de l’usage des pesticides et de l’urbanisation des zones rurales. Autant de raisons qui ont poussé certains députés à proposer qu’on classe comme « animal nuisible » votre minet adoré.

Ce gracieux félin est en effet naturellement façonné pour chasser 💪 : musculature puissante, griffes rétractables, squelette souple, vue excellente, ouïe fine capable de débusquer tout particulièrement les fréquences élevées des rongeurs et petits oiseaux, dentition acérée… Une discrétion assurée jusqu’à l’assaut final ! Le tout, bien souvent, à des fins récréatives, car la plupart du temps, les proies ne sont pas consommées.

🌿 Pour limiter le carnage engendré par votre chat sur les petits animaux du voisinage, nous vous suggérons :

  • De lui laisser, en libre-service, et sauf contre-indication vétérinaire, notamment surpoids, un aliment équilibré, afin de réduire autant que possible les déplacements extérieurs et les comportements de prédation : un chat domestique ne consacre « que » 3 heures par jour à la prédation, contre 12 heures pour un chat errant (27 proies par an pour le premier, contre 1071 pour un chat haret, c’est-à-dire revenu à la vie sauvage, le calcul est vite fait 😼 !) ;
  • De jouer avec votre chat afin de satisfaire son instinct ;
  • De faire stériliser votre animal, afin de limiter le vagabondage ✂️ ;
  • D’équiper votre minou d’un collier élastique (pour éviter tout étranglement) avec une clochette ;
  • D’éviter de laisser sortir son chat juste après qu’il a plu, c’est là que les oiseaux sont les plus vulnérables !
❓ Le saviez-vous ?
Il est interdit de le laisser divaguer son chat : un minet s’aventurant à plus de 1000 mètres du domicile de son maître ou à plus de 200 mètres des habitations est considéré comme en divagation, et susceptible d’être capturé.

👉 Répulsif pour chat : 8 solutions naturelles et efficaces

La très forte empreinte environnementale de l’alimentation animale

Si l’on en croit le média NOWU, la nourriture des chiens et des chats polluerait autant que 3 millions d’Américains. Une étude néo-zélandaise de 2009 publiée dans la revue New Scientist avait même conclu que l'empreinte carbone annuelle d’un chat domestique serait comparable à celle d'une Golf Volkswagen 😱 !

Les chats sont en effet de grands consommateurs de nourriture industrielle, et ne sont définitivement pas d’aussi efficaces poubelles de table que leurs confrères canins, qui sont bien souvent nourris en partie des restes de table. De fait, un chat ne PEUT pas devenir végétarien : il s’agit en effet d’un carnivore strict ! 

Pour en savoir plus sur l’impact environnemental de l’alimentation de nos animaux de compagnie, c’est par ici 👉 Peut-on être écolo et avoir un animal de compagnie ?

🌿 Pour limiter la pollution engendrée par Félix, nous vous suggérons :

  • De stériliser votre fidèle compagnon ✂️ : un couple de chats peut engendrer 20 000 individus en 4 ans !
  • De privilégier les aliments secs (croquettes) aux aliments humides (pâtée), même si bien souvent, c’est encore cette dernière qu’il préfère 😾…

Une litière pas si propre qu’il n’y paraît

Si certains chats domestiques font exclusivement leurs besoins dehors, d’autres, qui ont parfois un accès limité à l’extérieur, les font en tout ou partie dans leur litière 💩. Or, celle-ci consomme des ressources non renouvelables, telles que l’argile, et utilise parfois des ingrédients polluants et néfastes pour l’environnement (parfums, agents blanchissants…). 

Les litières minérales, notamment, à base de bentonite ou de silice, sont des calamités pour la nature, avec à la clé 615 000 tonnes par an de déchets toutes litières confondues.

🌿 Pour limiter son impact écologique au petit coin également, préférez les litières végétales 100 % naturelles et biodégradables, à base de bois (fibres, copeaux, granulés), de carton ou de céréales.

❓ Le saviez-vous ? Les chats domestiques et errants menacent également la population de chats forestiers, ou Felis silvestris, en raison d’un effet d’hybridation et de transferts de gènes entre ces espèces proches, mais également du fait de la transmission de maladies telles que le coryza ou le FIV. Un argument de plus pour la stérilisation !

À retenir

Le chat est sans nul doute un majestueux représentant de la gente féline, qui nous fascine à plus d’un titre, mais sa domestication n’est pas sans effet sur l’environnement. En effet, d’une part l’alimentation industrielle nécessaire à son entretien est loin d’être sans effet sur le climat, mais non content de disposer d’une appétissante gamelle de croquettes, c’est un chasseur invétéré qui ne peut s’empêcher de décimer les petits mammifères, oiseaux et reptiles environnants, au point de représenter un véritable danger pour la biodiversité. Enfin, sa litière, en fonction de sa composition, n’est-elle non plus pas neutre pour la planète. Néanmoins, adopter les bons réflexes permet de réduire autant que possible son impact environnemental.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : lepoint.fr, lemonde.fr, huffingtonpost.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle