Les confinements nous ont-ils rapprochés de la nature ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Loin des yeux, loin du cœur dit le proverbe. Mais cette maxime est-elle vraie quand on parle de notre rapport à la nature ? Enfermés chez nous pendant les restrictions liées à la Covid 19, avons-nous peu à peu oublié le bonheur d’une balade en forêt ou d’un après-midi passé dans un parc ? Ou au contraire, les confinements nous ont-ils rapprochés de la nature ? On fait le point sur cette question et ce qu’elle annonce pour notre futur.

Sommaire :

Les confinements nous ont coupé de la nature pour nous en rapprocher

Lorsqu’on se rend tous les jours au travail, ou que l’on va faire les courses, nous évoluons dans un monde où la nature est présente. Les plantes, les arbres et les insectes font partie de notre décor. Mais à force de les entrapercevoir au quotidien, sans vraiment les regarder, nous avions oublié leur existence. Jusqu’à ce que nous en soyons totalement privés…

Comme le fait remarquer Anne-Caroline Prévot, chercheuse au CNRS et au Muséum national d’Histoire naturelle, « paradoxalement, le confinement pourrait aussi nous rapprocher d’une autre nature, désirée cette fois ». Enfermés chez nous, nous avons eu plus de temps disponible pour vraiment prêter attention à notre environnement. Par ces petites activités comme écouter un oiseau chanter, observer un insecte ou regarder nos plantes pousser ; nous sommes rentrés en interaction avec la nature. Comme elle le résume, nous avons vécu de « véritables expériences intimes avec le vivant ». 🥰

👉 De simple décor, la nature s’est alors changée en une multitude d’organismes desquels nous nous sommes rapprochés.

L’inégalité d’accès à la nature : une iniquité mise en avant par les confinements

Mais pour s’adonner à ces activités, encore faut-il avoir accès à un extérieur ! C’est l’une des nombreuses inégalités mises en avant par les confinements successifs : tout le monde ne profite pas du même accès à la nature. Souvent mise de côté au profit des inégalités économiques ou sociales, cette disparité a, pour une fois, été au centre de toutes les conversations. Comme le rappelle Anne-Caroline Prévot, il suffisait de demander à quelqu’un comment se passait son confinement pour que sa première réponse soit On a de la chance d’avoir un jardin ou alors malheureusement, je suis dans un appartement entouré de béton… ». Le coin de verdure est soudainement devenu un facteur décisif dans le moral de tout un chacun.

Les Français souhaitent recréer du lien avec la nature

L’importance grandissante de l’environnement naturel dans la vie des Français, c’est ce que valide une étude réalisée en mai 2020. Au sortir du confinement, l’Observatoire de l’Habitat Nexity 2020 (ObSoCo), met en avant l’envie de renouer avec la nature. Nous sommes ainsi 87% à déclarer « aspirer à plus de naturalité ».

🌳 Ce besoin se fait notamment sentir par la demande d’habitats différents. Une immense majorité (96%) trouve maintenant important de disposer d’un espace extérieur. 

👉 Balcon, terrasse, jardin privatif ou même parc ou jardin partagé : peu importe la forme. L’accès rapide à des espaces de verdure est devenu primordial pour la très grande majorité d’entre nous. Un habitat plus vert, avec davantage de nature à portée de main, voilà sans aucun doute une aspiration sortie renforcée de la crise sanitaire.

La préoccupation écologique de plus en plus forte  

Selon cette même étude, les confinements successifs auraient également eu un impact sur notre conscience écologique. En 2020, nous étions 57% à être très attentifs à la pollution, soit 4 points de plus qu’en 2018. Et 8 personnes sur 10 déclarent  même ressentir un sentiment d’urgence environnementale. Un ressenti qui pourrait se traduire en actes concrets, car 90% des Français  se disent prêts à changer leurs habitudes pour avoir un impact positif sur la planète.

À retenir :

Paradoxalement, en nous coupant de l’extérieur, les confinements successifs ont fait renaître l’envie de se rapprocher de la nature. Un besoin qui pourrait se traduire dans les années à venir par une modification de l’habitat et plus d’égalité dans l’accès à un espace vert. Mais également une montée des comportements écologiques.  

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Vous avez bien encore 5 minutes ? #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle