Le frigo du désert, un frigo sans électricité bien pratique

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Conserver ses aliments au frais sans électricité ? Sur le papier, on a du mal à y croire, et pourtant, c’est le petit miracle que propose le frigo du désert. On vous met au défi de trouver un appareil avec une meilleure empreinte environnementale : deux pots d’argile, quelques poignées de sable, un peu d’eau, et le tour est joué. Tellement simple que le concept laisse dubitatif… et pourtant, ça marche 🤗 ! Explications.

Le frigo du désert, un frigo sans électricité bien pratique

Le frigo du désert, le frigo écolo sans électricité !  

La low-tech nous réserve de belles surprises, comme c’est le cas pour ce petit frigo qui ne paye pas de mine, et qui ne nécessite aucune énergie, fluide frigorigène ou batterie pour fonctionner 😲. Il porte les noms de frigo du désert, Canari frigo, ou Zeer Pot (zeer signifiant évaporation en arabe) et promet d’optimiser la conservation des aliments, et particulièrement des légumes 🍆. Ce système de refroidissement sans électricité se présente dans son plus simple appareil : il se compose de deux pots d’argile, et d’un peu de sable. Et c’est tout !

Une révolution ? Rien de neuf sous le soleil, pourtant : cette méthode était déjà utilisée par nos ancêtres (on en retrouve des traces en Égypte dès 2500 ans av. J.-C. et dans la Vallée de L’Indus aux alentours de 3000 ans av. J.-C), puis simplement remise au goût du jour par l’universitaire Nigérian Mohammed Bah Abba dans les années 90 🤓.

Une alternative écologique et économique au frigo traditionnel qui consomme en moyenne, d’après l’Ademe, 174 kWh/an pour un 1 porte, et 346 kWh/an pour un combiné, et dont l’impact environnemental est estimé à 320 kg d’équivalent CO2 pour une durée d’utilisation de 10 ans, dont 65 % sont émis pour sa seule fabrication.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Quelle diablerie ! Comment ça marche ?

C’est on ne peut plus simple, et le mécanisme repose sur les principes naturels de thermodynamique 🤔. De manière ambivalente, c’est la chaleur émise par le soleil qui va permettre de mieux conserver les aliments en créant du frais, grâce à l’évaporation de l’eau.

Concrètement, on place dans un grand pot d’argile un second pot de taille plus réduite, et on comble l’intervalle entre les deux de sable, qui sera ensuite humidifié. La nature fait le reste 🌿 ! La chaleur du soleil entraîne l’évaporation de l’eau ainsi retenue, ce qui a pour effet d’absorber la chaleur de l’air contenu dans le pot central, celui qui contiendra vos précieux aliments. 

© Instagram -  melisse_et_ortie

La température intérieure diminue grâce à ce mécanisme de transfert de chaleur 🥶.

Est-ce vraiment efficace ?

Oui, et non 🙃. Le Zeer Pot permet d’atteindre en pratique et dans de bonnes conditions des chutes de température de l'ordre de 5°C à 20°C. S’il fait 30°C, on peut espérer conserver à l’intérieur du frigo du désert une température d’environ 20 °C. Le froid ralentit donc la prolifération des germes, mais les températures obtenues sont-elles suffisantes ?

Pour la conservation des légumes, c’est idéal. Une étude menée au Soudan a permis de démonter que son utilisation permettait de rallonger la durée de conservation des fruits et légumes : de 2 à 20 jours pour les tomates, et 4 à 20 jours pour les carottes, et de 1 à 5 jour pour la salade 💪. Ce qui en fait un super instrument anti-gaspillage alimentaire très efficace, notamment dans les pays au climat chaud et sec, d’autant plus pour les familles à faibles revenus. De plus, les aliments conservent une bonne teneur en vitamines et éléments nutritifs. C’est tout bénef ! 👉 Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !

En revanche, les températures obtenues ne permettent pas de conserver de la viande ou des denrées hautement périssables : produits laitiers, poisson, crustacés... Tous ces aliments doivent impérativement être conservés à des températures bien plus basses afin de ne pas présenter de risque sanitaire. Il faut donc le voir comme un complément du frigo classique, permettant d’opter pour un appareil de taille plus modeste, moins polluant et moins énergivore 😉.

Votre frigo du désert DIY

Rien de plus simple ! Il suffit de se procurer deux pots en terre cuite poreuse de tailles différentes, afin de permettre de glisser le plus petit dans le plus grand. Disposez un fond de sable tamisé d’environ 4 cm avant d’encastrer les deux pots, et de combler l’interstice avec du sable, en prenant soin de ne pas en renverser dans le récipient central et d’humidifier chaque couche de sable. Renouvelez cet arrosage 2 fois par jour, ou d’une manière générale, dès qu’il est sec (oui, le sable ne doit pas rester sec, sinon, les températures remonteront !). Couvrez d’un tissu mouillé, et le tour est joué !

⚠️ Attention, le frigo du désert ne doit pas être placé en plein soleil !

© Instagram -  maman_zerodechet

👉 Énergie fossile, qu'est-ce que c'est au juste ?

À retenir

Dans le contexte actuel de réchauffement climatique et de croissance démographique, les tensions sur les ressources naturelles, et notamment alimentaires, ne vont pas aller en s’arrangeant, d’autant plus dans les pays pauvres et chauds. Le gaspillage alimentaire et la sobriété énergétique sont donc des enjeux centraux des prochaines décennies. Le frigo du désert répond à ces deux préoccupations en proposant un moyen écologique et économique de conserver une partie de ses aliments, sans aucun recours à l’électricité. Une piste très intéressante, et facilement transposable à la maison.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sourcesademe.frconsoglobe.comculturesciencesphysiques.ens-lyon.frbuild-green.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

Août est le mois le plus chaud de l’année, la saison parfaite pour les pique-niques, apéros dînatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraîcheur et de délicieuses saveurs sucrées. Et ça tombe bien, car les ingrédients parfaits pour des recettes légères et rafraîchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et légumes sont plus que jamais gorgés de soleil, bourrés de vitamines, minéraux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle