Le télétravail est-il vraiment meilleur pour l’environnement ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Gain de temps, meilleure productivité, moins de stress, meilleur équilibre de vie… Si le télétravail est très apprécié des salariés, est-ce également le cas pour l’environnement ? Il s’est démocratisé pendant le confinement et il est généralement présenté comme une bonne pratique susceptible d’alléger considérablement notre empreinte carbone. Mais est-il si vertueux qu’il n’y paraît ? La banalisation du télétravail, bonne ou mauvaise nouvelle pour la planète ?

Le télétravail est-il vraiment meilleur pour l’environnement ?

Le télétravail réduit nos émissions de carbone, c’est prouvé !

Une récente étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences et relayée par The Guardian l’affirme : d’après elle, les salariés à 100 % en télétravail émettent 54 % de CO2 en moins que les salariés en présentiel 🥳. Néanmoins, cette affirmation serait à nuancer… 👉 La réduction du temps de travail serait bonne pour la planète !

Un moindre recours à la voiture, mais parfois plus long

C’est un fait : 7 salariés sur 10 en France prennent leur voiture pour aller travailler 🚗. Le trafic automobile et la pollution de l’air en prennent donc un sacré coup, notamment aux heures de pointe, et l’on sait que le secteur des transports est l’un des plus gros contributeurs de GES en France.

👉 Quelles sont les 5 causes principales du réchauffement climatique ?

Télétravailler permet donc, de fait, un moindre recours à la voiture. D’après l’Ademe, le télétravail fait baisser de 69% le nombre de déplacements, mais ne réduit que de 39% les kilomètres parcourus, au profit d’autres déplacements (faire une course, aller chercher les enfants…). Le programme plus souple du télétravailleur lui permet en effet de développer davantage ses loisirs, et ça, c’est une bonne nouvelle 😎 !

En partant d’un postulat de 35 % des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4 %, soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine, toujours selon les estimations de l’Ademe. Donc sur le terrain des transports, c’est un grand oui pour le télétravail !

👉 La voiture électrique est-elle vraiment écolo ? Oui, mais !

L’effet rebond du télétravail

La généralisation du télétravail s’accompagne néanmoins d’une évolution du mode de vie de nombreux travailleurs, évolution plus ou moins vertueuse. N’ayant plus à se rendre chaque jour sur leur lieu de travail, ils opèrent parfois un véritable virage dans leur mode de vie et déménagent en dehors des villes, avec pour objectif une meilleure qualité de vie : plus de nature, plus de verdure, moins de pollution 🌿… L’effet post-covid n’y est pas étranger, et a provoqué un véritable exil campagnard 👉 La règle des 3 - 30 – 300 : avez-vous votre dose de nature ?

D’une manière générale, les individus acceptent de réaliser des distances plus longues si elles ne sont pas subies tous les jours, c’est parfaitement logique. Le problème étant que leurs deux allers-retours hebdomadaires au bureau en prennent un sacré coup et seront parfois aussi polluants, voir plus, que leurs trajets quotidiens antérieurs 🙃.

La pollution numérique du télétravailleur

Côté pollution numérique, l’empreinte du télétravailleur en prend un sacré coup : une minute de réunion à distance émet un gramme de CO2 ! Et s’il y a une chose de sûre, c’est que la visioconférence a littéralement explosé au cours du confinement, et depuis la généralisation du télétravail. Une pratique TRES énergivore ! Concrètement, une réunion virtuelle de 10 personnes durant une heure et demie équivaut à un trajet de 8 km en voiture… Bon, en parallèle, si ces 10 personnes avaient du se réunir dans un lieu donné, chacune d’entre elles auraient du s’y déplacer, le bilan reste donc, d’une manière globale, en faveur du télétravail.

Le télétravail doit donc s’accompagner d’une certaine sobriété numérique afin de ne pas estomper ses nombreux effets favorables !

Le télétravail modifie le mode de vie des Français

Les télétravailleurs passent plus de temps chez eux, ce qui encourage d’autres habitudes plus localisées autour de la maison et au domicile : faire davantage à manger, au lieu de se tourner vers des aliments préparés, limiter le gaspillage alimentaire… Mais en contrepartie, les achats en ligne et les livraisons de repas à domicile progressent, et ça en fait, de l’emballage et des déchets plastiques.

Par ailleurs, le télétravail s’accompagne d’une hausse de consommation d’énergie à domicile (chauffage, clim, éclairage…) qui aurait été économisée en cas de journée de travail à la maison. En contrepartie, les locaux dépensent toujours autant d’énergie, ou presque, puisqu’il continue d’accueillir les salariés en présentiel.

À l’inverse, si au travail, on a tendance à imprimer tout et n’importe quoi, c’est beaucoup plus rare à la maison, ce qui implique des économies de papier, de cartouches d’encre et d’énergie, les fournitures de bureau ayant un impact non négligeable sur l’environnement 💻.

👉 Papier ou numérique ? Qui est le plus écologique ?

À retenir

Même si le télétravail est indiscutablement une bonne idée pour la planète et pour les salariés, il faut néanmoins rester prudent dans la manière de le pratiquer afin d’éviter un effet rebond. Par exemple, le travail à domicile permet de limiter considérablement le recours à la voiture et d’éliminer certains trajets, mais ça ne vaut que pour les télétravailleurs qui n’en profitent pas pour déménager bien plus loin de leur lieu de travail. Globalement, il faut se méfier du second effet kiss cool du télétravail qui certes, économise des émissions de CO2 d’un côté, mais peut potentiellement alourdir considérablement l’empreinte environnementale des salariés de l’autre.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : rtl.fr, 20minutes.fr, hellocarbo.com, leparisien.fr, geo.fr, challenges.fr, theguardian.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Opération plage propre : 5 gestes pour la préserver

Soleil, mer, farniente, baignades, barbecues, cocktails… la saison estivale bat son plein 😎 ! Et comme chaque année, nous sommes des millions à nous donner rendez-vous sur les plages de France et d’ailleurs pour les vacances. Ce dont on se rend moins compte, avec notre parasol sous le bras, c’est qu’avant notre arrivée, les municipalités ont généralement fait procéder au petit matin au nettoyage de cette étendue de sable, afin que nous puissions poser notre serviette ailleurs que sur un tas d’immondices laissées par la marée et/ou par les touristes de la veille. Car oui, les plages au lever du jour ressemblent un peu à un fêtard invétéré le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée 🥳 : ce n’est pas joli joli… Or, préserver les plages revient bien sûr à préserver les océans, les véritables victimes de cette pollution en tout genre. Devenez le Monsieur Propre des plages en appliquant ces 5 commandements.

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de l’eau sur Terre 🌍. Ils sont essentiels à la vie, et néanmoins menacés de toutes parts : pollution plastique, surpêche, forages pétroliers, réchauffement climatique… Il est plus que jamais l’heure d’agir, et le côté positif, c’est que nous ne sommes pas impuissants : en adoptant des petites ou grandes habitudes au quotidien, prenons soin des océans !

5 fermes pédagogiques autour de Lyon à faire découvrir à vos enfants

Que l’on soit petit ou grand, une rencontre avec des animaux reste un moment magique. Mais quand on habite dans la Ville des Lumières, les occasions de tomber nez à nez avec des bêtes sont plutôt rares ! Heureusement, il suffit de faire quelques kilomètres pour aller à la rencontre de vaches, de moutons, de lapins et même de lamas ! Pour une chouette sortie en famille, voici 5 fermes pédagogiques autour de Lyon, à faire découvrir à vos enfants. 🐮👨‍👨‍👦‍👦

Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Une fois que l’agriculteur a terminé sa moisson 🚜, il n’est pas rare de constater qu’il reste quelques légumes sur place 🥔 🥕 🥦. Quel gâchis, nous direz-vous ? Eh bien ce n’est pas perdu pour tout le monde ! Car figurez-vous que vous avez parfaitement le droit de les ramasser. Ça s’appelle le glanage et ça existe depuis la nuit des temps 🤓. De quoi faire des économies, et éviter le gaspillage et les emballages inutiles : un geste économique et écologique 🌍 ! Mais attention, certaines règles sont à respecter, encore faut-il les connaître.

L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes déversées dans la mer chaque année

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plaisir de se dorer la pilule au retour des beaux jours. Il y a la version farniente, au bord de la mer ou de la piscine, et la version sportive, en randonnée ou en trail. Quoi qu’il en soit, on le sait bien, notre peau nécessite une protection efficace… Alors on respecte la règle n°1 : on se tartine ! Mais saviez-vous qu’en protégeant votre peau, certaines crèmes posent de sérieux problèmes en matière de protection de l’environnement, et que les récifs coralliens en sont les premières victimes ? Amareo a mené l’enquête pour vous.

5 informations à connaître avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnée pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, férus d’histoire et pèlerins en quête de spiritualité. Parcouru depuis le IXe siècle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinéraires pédestres les plus célèbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien préparer votre chemin de Compostelle ! 🥾

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle