La biomasse, qu'est-ce que c'est ? Explications

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Dans le contexte actuel de crise énergétique, économique, et climatique, les énergies renouvelables représentent un grand espoir pour demain. Que ce soit l’hydraulique, le solaire ou encore l’éolien, elles ont le vent en poupe, elles sont en plein boom, et c’est tant mieux ! Et dans cette catégorie, on vous présente la biomasse ! Aujourd’hui, la biomasse énergie représente environ 50% de la production totale des énergies renouvelables en France, et demeure la 1ère source d’énergie renouvelable. Ses atouts, ses limites, on vous dit tout 👇

La biomasse, qu'est-ce que c'est ? Explications

La biomasse, quésaco ?

En fait, ça dépend de quel point de vue on se place !  🌿 Au sens écologique du terme, la biomasse est un terme utilisé pour désigner la masse formée par l’ensemble des êtres vivants d’un biotope à un moment T. Là, vous vous dites sûrement : c’est quoi un biotope 🤔? D’après notre ami Robert, il s’agit d’un « milieu biologique présentant des conditions de vie homogènes ». C’est donc un environnement, un milieu de vie délimité géographiquement aux conditions (humidité, température…) définies et homogènes. C’est ainsi que le biotope et la biomasse qui le peuplent forment à eux deux un écosystème.

Mais la biomasse est plus couramment un terme qui regroupe un ensemble de matières organiques d’origine végétale ou animale utilisables comme sources d’énergie renouvelable 💡. Les êtres vivants et leurs résidus sont en effet composés de matière organique contenant du carbone.

On trouve dans cette catégorie le bois, le fumier, les déchets verts ou encore certaines algues ou plantes. La biomasse peut donc être solide, liquide ou gazeuse. Il s’agit souvent de déchets organiques générés par certaines industries (agriculture, agroalimentaire, élevage, stations d’épuration…).

👉 Le cycle du carbone : un élément essentiel à toute forme de vie - Biodiversité, qu'est-ce que c'est au juste ?

La biomasse, une précieuse source d’énergie

La biomasse peut ainsi être utilisée pour la production de chauffage, d’électricité, que ce soit par combustion ou méthanisation, mais également de biocarburant. Elle est aujourd’hui utilisée à large échelle, dans des centrales, mais l’humanité utilise depuis la nuit des temps la biomasse du bois 🔥.

L’énergie ainsi produite est propre, naturelle et presque illimitée, car là où le pétrole a besoin de plusieurs millions d’années pour se former dans le sous-sol, la biomasse, elle, pousse et vit continuellement. Bien sûr, elle émet elle aussi du CO2, mais elle en stocke également en poussant, grâce au mécanisme de la photosynthèse. À condition de ne pas dépasser l’accroissement naturel de la biomasse, sa combustion restitue la même quantité de CO2 que ce qu’elle a absorbé au cours de sa croissance : le bilan, pour la planète, trouve donc son équilibre. À l’inverse, la combustion des énergies fossiles intervient des millions d’années après son absorption, et c’est là que le bât blesse au regard du cycle du carbone.

Quand on sait que 4 tonnes de bois pourraient permettre d’économiser 1 tonne équivalente au pétrole et épargner à la planète l’émission de 1,5 à 2,5 tonnes de CO2, on a tout dit. De là à imaginer, à terme, qu’elle remplace l’énergie fossile, dont les stocks s’amenuisent petit à petit 🌍, il n’y a qu’un pas ?

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ? - La cogénération, qu'est-ce que c'est ? Quel intérêt ?

Comment ça fonctionne ?

De grandes centrales ou chaufferies permettent tantôt de la consumer dans des fours, tantôt de la méthaniser dans des cuves de fermentation où la matière organique sera dégradée par des bactéries, afin de produire du biogaz, un gaz similaire au gaz naturel fossile. La technologie utilisée a été optimisée et rendue moins polluante depuis 2010 grâce aux travaux de Jens Dall Bentzen, un Danois, afin notamment de réduire de manière très conséquente (95% en moins, tout de même ) les émissions de gaz à effet de serre.

En matière de carburant, on utilise par exemple de la canne à sucre, de la betterave, du tournesol, de la cacahuète… Que l’on mélange à du pétrole, compte tenu de la conception des véhicules qui ne sont pas adaptés à une utilisation exclusive de biocarburant. Mais il serait tout à fait envisageable de concevoir des moteurs qui en soient capables.

Oui, mais…

En réalité, tout n’est pas tout vert dans l’univers de la biomasse ! Attention, la biomasse ne peut être considérée comme une source d’énergie renouvelable qu’à condition que sa génération soit supérieure ou équivalente à sa consommation, et qu’elle soit exploitée sans menace pour son renouvellement naturel.

Pour l’heure, le bois, une importante part des énergies biomasses, n’est exploité qu’à hauteur de 60% de ses capacités en France 🪵. Mais dans la mesure où nous ne vivons pas encore dans un monde idéal où l’Homme ne prendrait que des décisions responsables, le risque présenté par une utilisation plus importante de la biomasse serait de tomber dans l’extrême inverse et engendrer de la surexploitation forestière. 👉 Déforestation, bien comprendre pour lutter

De même, des contraintes de rendements pourraient conduire à des conflits d’usage des surfaces agricoles, compte tenu de l’explosion démographique et des demandes croissantes de produits agricoles à fins alimentaires afférentes. Le développement de cette énergie renouvelable ne doit donc pas devenir néfaste pour l’environnement ou provoquer un effet domino vicieux : si en France, par exemple, les cultures énergétiques se développent au détriment des cultures destinées à l’alimentation 🚜, certaines surfaces changeront d’affectation, et cela pourrait engendrer une hausse de la déforestation à l’étranger.

Enfin, concernant le biocarburant, le biodiesel fait l’objet d’une controverse en raison de sa composition à l’huile de palme à plus de 80% en ce qui concerne l’Europe, et sous ses airs écolos bios (faibles émissions de CO2 et de particules fines, énergie renouvelable et biodégradable) participe à un fléau écologique tristement réputé, empreint de déforestation et de déclin de la biodiversité notamment en Indonésie et en Malaisie.

👉 Quel est le problème de l'huile de palme ?

À retenir :

Les crises climatiques et énergétiques nous enjoignent à rechercher des sources d’énergie plus propres et durables. La biomasse désigne la matière organique pouvant être utilisée comme source d’énergie : il s’agit de la bioénergie, une source d’énergie renouvelable, à condition que sa génération soit supérieure ou équivalente à sa consommation. Elle sert à la production de chauffage, d’électricité, et de carburant, et est transformée par combustion ou méthanisation. Néanmoins, la biomasse, pour rester vertueuse, doit s’inscrire dans un schéma d’économie circulaire.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : futura-sciences.com, geo.fr, Ademe.fr, mtaterre.fr, selectra.info


Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle