Journée sans voiture ! On se déplace comment ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

La Journée Mondiale sans voiture est née d’un simple constat : la croissance du parc automobile n’a de cesse d’augmenter, malgré le fait que nous soyons nombreux à nous plaindre de la détérioration de la qualité de l’air, des nuisances sonores, des embouteillages, de la pollution, de l’augmentation du coût des carburants 😶‍🌫️ … En somme, de toutes les réjouissances liées à l’utilisation de nos véhicules. Ça se passe tous les ans le 22 septembre (sauf exceptions en fonction des villes : cette année à Paris par exemple, c’est le 18, un dimanche !). C’est ainsi que la journée « En ville, sans ma voiture » est organisée chaque année depuis 1998, pour permettre une prise de conscience et répondre à la question qui nous taraude tous : par quoi remplacer notre voiture pour nous rendre d’un point A à un point B 🤔 ? Le constat est simple : l’épuisement de notre modèle de société centré sur la voiture thermique individuelle approche à grands pas. Que vous soyez plus vélo, trottinette, bus, métro… Il y a forcément une (ou plusieurs !) alternatives correspondant à vos besoins de mobilité.

Journée sans voiture ! On se déplace comment ?

Les transports en commun : une véritable success story

Le gros avantage de la ville, c’est de bénéficier de la proximité des transports en commun urbains 🚋. Indémodables, c’est Blaise Pascal qui en aurait eu l’idée le premier en 1662 sous Louis XIV. À l’époque, il s’agissait de carrosses comportant 8 places et tirés par 4 chevaux. Depuis, ils n’ont pas pris une ride, bien au contraire ! Nous les avons simplement troqués par des bus, métros, ou tramways.

  • 👍 Les avantages ? Voyager au sec, relativement bon marché notamment avec les systèmes d’abonnements annuels, en tout cas sans investissement initial, et gagner du temps pour bouquiner un peu avant d’attaquer la journée 📗.
  • 👎 Les inconvénients ? Les éventuels retards générés par une forte affluence aux heures de pointe, ou les embouteillages, selon le cas, et la difficulté de mettre en place un déplacement « multimodal », c’est-à-dire l’utilisation de plusieurs modes de transport alternatif au cours d’un trajet (comme le vélo, suivi du bus, par exemple).

👉  Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Le vélo personnel ou partagé : et si nous pédalions un peu pour le climat ?

« Dans Paris à vélo on dépasse les autos » 🎶, comme le scandait Joe Dassin dans sa Complainte de l’heure de pointe. Le vélo détient sans doute la palme du moyen de transport alternatif aux véhicules à moteur.

  • 👍 Les avantages ? Il est bon marché (bien que nécessitant un investissement initial, mais le marché de l’occasion est foisonnant !), accessible à tous, excellent pour la santé (souvenez-vous des préconisations de l’OMS : 30 minutes d’exercice par jour pour vous maintenir en bonne santé), et souvent bien plus rapide que la voiture en vous faisant échapper aux embouteillages 😉. L’émergence du vélo électrique est également une aubaine, qui permet de venir à bout plus facilement des côtes un peu raides et de parcourir plus de kilomètres. 👉  Se déplacer à vélo, c'est bon pour votre santé & la planète !
  • 👎 Les inconvénients ? En fonction de la météo, son utilisation est plus ou moins agréable 😅 : il est certain que lorsqu’il peut à seaux, ça fait moins envie, ne serait-ce que pour ne pas arriver détrempé au bureau… Les agglomérations sont également plus ou moins bien pourvues en pistes cyclables, même si elles tendent à se développer de plus en plus, la France en comptant actuellement 52 000 km.

Si vous n’avez pas assez de place chez vous, ou pas le budget, vous connaissez sans doute le système des vélos partagés, accessible dans de nombreuses villes. Renseignez-vous également sur la prime vélo. Et si vous êtes plutôt VTT 👉 Comment choisir un bon VTT électrique ?

Et pourquoi pas le vélomobile ?

Celui-là, on le connaît moins, malgré ses indéniables qualités ! Il s’agit d’un vélo couché à trois roues, protégé par une carrosserie légère à la forme aérodynamique.

  • 👍 Les avantages ? L’utilisateur est mieux protégé des intempéries et des accidents, grâce à une plus grande stabilité. La position couchée permet de minimiser les efforts par rapport à un vélo classique, il en existe même à assistance électrique ! Et vous pouvez vous payer le luxe de transporter vos bagages 🧳.
  • 👎 Les inconvénients ? Son prix ! Il en coûte entre 2500 et 10 000 euros, c’est un sacré budget…

La trottinette et autres moyens de micromobilité, pour faire le lien

La trottinette électrique permet de se déplacer sans produire le moindre effort, ce qui a fait son succès 🛴 ! Elle ressemble à une trottinette classique, mais dispose d’une batterie et d’un moteur. Une simple pression sur l’avant de l’appareil, et c’est parti !

  • 👍 Les avantages ? Très facile à manier, une heure ou deux suffisent pour se familiariser avec son utilisation.
  • 👎 Les inconvénients ? Elle peut atteindre des vitesses importantes et pose des problèmes de sécurité sur la route, en raison notamment d’un vide juridique encadrant son usage.

Mais dans la catégorie de la micromobilité, on trouve également l’hoverboard, le gyroroue, le gyropode, skateboard électrique … Sont-ils le chaînon manquant d’une mobilité totalement libérée de la voiture, en permettant de combiner ces différents moyens de transport alternatifs les uns après les autres 😁?

Le scooter électrique : autonomie et écologie

Le scooter électrique, vous connaissez ? Ces deux-roues de dernière génération vont vous permettre de vous affranchir du pétrole pour rouler en ville sans émission de CO2 🥳 !

  • 👍 Les avantages ? Pas besoin de passer de permis spécifique au-delà de votre permis B pour conduire un 50 CC, et une simple formation de 7 heures supplémentaire pour chevaucher un 125 CC.
  • 👎 Les inconvénients ? Leur autonomie est encore à ce jour limitée pour se lancer dans de trop longs trajets, ce qui ne les empêche pas d’être parfaits pour les petites courses en ville.

L’EZRaider, vous connaissez ?

Ce véhicule électrique urbain et tout-terrain est à la pointe de la technologie. Petit, léger et très maniable, il a été créé par une société israélienne semble être né de l’accouplement entre une trottinette électrique et un quad 😍. Inspiré du jet ski, il se situe à mi-chemin entre une trottinette et un véhicule personnel, et bénéficie d’une autonomie d’environ 40 kilomètres. Les entreprises rivalisent d’ingéniosité pour remplacer progressivement l’utilisation de la voiture par des moyens plus verts !

Et si vraiment vous n’avez pas le choix… 👉  Ecoconduite, les bons réflexes à adopter !

À retenir :

À l’occasion de la Journée sans voiture, la mobilité urbaine et la nécessité d’agir contre les nuisances du trafic motorisé sont au centre du débat, afin d’améliorer la qualité de vie en ville, et de lutter également contre leurs conséquences sur l’environnement. De nombreuses alternatives bien plus vertes existent afin de se libérer du tout-voiture : transports en commun, vélo, trottinette, moyens de micromobilité… Finalement, la bonne solution n’est-elle pas de combiner ces différents moyens de transport en fonction des circonstances ? Et si nous en faisions une habitude tout au long de l’année ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : journée-mondiale.com, lesoir.be, wedemain.fr, lumieresdelaville.net, masculin.com, lemonde.fr, futura-sciences.com, leblogdusport.fr, ecoconso.be


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle