Louer un jardin potager, bonne ou mauvaise idée ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Depuis la fenêtre de votre appartement vous vous prenez à rêver d’un petit bout de terre à cultiver ? Vous pensez que malheureusement vous n’aurez jamais la chance de savourer un bon plat cuisiné avec des légumes du jardin ? Eh bien détrompez-vous ! La solution à vos problèmes existe bien et elle s’appelle la location de jardin. Concept, avantages, loi et prix, on vous explique tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Louer un jardin potager, bonne ou mauvaise idée ?
Sommaire :

Louer un jardin potager, en quoi cela consiste ?

Si vous souhaitez cultiver votre potager mais que malheureusement vous n’avez pas de jardin, deux options s'offrent à vous. La première consiste à profiter d’un prêt de jardin : un propriétaire particulier vous donne l’accès à une partie de sa terre et en échange vous lui donnez une partie de votre récolte. Si cette possibilité est la moins coûteuse, elle reste cependant peu encadrée législativement et repose essentiellement sur la confiance 🤗.

L’autre option, si vous en avez les moyens, est elle, beaucoup mieux réglementée. Dans la location de jardin, un contrat signé par les deux parties définit clairement les droits et obligations de chacune. En payant un loyer défini à l’avance, vous aurez alors accès à un lopin de terre plus ou moins grand pour y faire pousser vos tomates et autres légumes.

Comment trouver la bonne location ?

Si des particuliers peuvent proposer à la location tout ou partie de leur propriété, ils ne sont pas les seuls à pratiquer cette activité. Des entreprises spécialisées, des associations et même certaines communes offrent la possibilité de louer un jardin contre un loyer mensuel. La première chose à faire si vous voulez devenir locataire est donc de vous rendre dans votre mairie. Vous saurez ainsi si votre ville dispose de ce type de terrains pour ses habitants, et souvent à prix modique. 

Dans le cas contraire, vous trouverez sûrement votre bonheur sur le Net : des sites comme jardins-prives.com et shareterre.com recensent des centaines d’annonces de location de jardin.

Les avantages de la location de jardin :

  • Faire des économies en cultivant soi-même ses légumes 💰
  • Profiter d’une alimentation de qualité en dégustant des produits frais, bios et pleins de saveurs 🍉
  • Se mettre au vert et ressentir les bienfaits du contact avec la terre 🌳
  • Participer au développement d’une agriculture écologique qui fait du bien à la planète 🌍
  • Ressentir la joie et la fierté d’avoir soi-même fait pousser quelque chose ! 😄

Pour un beau jardin, bon pour la santé comme pour la planète, on favorise le naturel ! Engrais naturels : 9 idées à faire soi-même - Créer un potager en permaculture, 5 étapes pour débuter - 7 alternatives aux pesticides dans le jardin.

Ce que vous devez savoir sur le contrat de location

Relevant de l’article 1709 du Code civil, le contrat de location du jardin devra comprendre sa description, les équipements qui s’y trouvent et mis à disposition ainsi que, bien évidemment, l’adresse du lieu. La durée de la location devra également être mentionnée avec les horaires d’accès et d’ouverture du potager. Dans le cas d’une durée indéterminée, soyez bien attentifs à la durée du préavis demandé en cas de rupture. Le propriétaire du terrain pourra également prévoir des restrictions sur le type de plantations: agriculture biologique seulement, interdiction d’utiliser certains types de produits, etc.

Combien coûte la location d’un jardin ?

Les prix varient bien évidemment selon la surface cultivable mais également en fonction du lieu. À Bruges, dans la banlieue bordelaise, la société Ma Parcelle de Bonheur propose des lopins de jardin de 80m² pour un coût mensuel de 42€. 

👉 En région parisienne, les tarifs des Fermes de Gally sont de 50€/mois pour 50m². 😉 Avant de vous décider, n’hésitez pas à comparer les tarifs de location de jardin dans votre région.

À retenir :

Pour faire soi-même pousser les tomates de sa prochaine salade, la location de jardin est la solution idéale pour tous ceux qui ne disposent pas d’espaces verts. Direction votre mairie ou internet pour trouver votre prochain potager au meilleur prix ! Et bien sûr, pour ce qui est du jardinage, on veut du naturel, pas de pesticides ou autre engrais chimiques mauvais pour la planète 😉. 

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Capital - ParcelleAvendre 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle