Les espèces monstrueuses des grands fonds marins

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Les créatures des grands fonds sont encore largement méconnues. Ces poissons et animaux abyssaux constituent une faune étrange, à l’aspect parfois monstrueux, terrifiant mais résolument fascinant, et semblent pour certains touts droit sortis d’un mauvais rêve. Ils sont en fait des centaines de milliers d’espèces qui vivent tapies dans les profondeurs les plus inaccessibles et mystérieuses de la planète. Eau glacée, lumière inexistante, pression écrasante… Les capacités d’adaptation de ces organismes sont impressionnantes, et c’est à elles qu’ils doivent leur apparence très particulière, leur permettant de vivre dans un milieu à première vue hostile qui les soumet à des conditions extrêmes. Très difficiles à observer, nombre d’entre elles sont probablement encore inconnues, mais d’autres sont recensées. En voici quelques-unes 👇

Les espèces monstrueuses des grands fonds marins

La baudroie abyssale de Johnson

La baudroie abyssale de Johnson, dite melanocetus johnsonii, est probablement le spécimen le plus connu de poisson des abysses, à l’aspect particulièrement terrifiant 😱. Vivant à plus de 2000 mètres de profondeur, dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ce poisson à lanterne est doté d’une tête deux fois plus grosse que son corps et arbore une couleur noire. 

En effet, les écailles « ultra noires » de ce poisson lui permettent d’absorber en moyenne 99,5% de la lumière perçue, et de ne pas la réfléchir, jusqu’à devenir presque invisible. Les femelles sont dotées d’un organe bioluminescent perchée au bout d’une épine située à hauteur de nez dont l’objectif est d’attirer leur proie et de les dévorer d’une seule bouchée.

La baudroie abyssale de Johnson

Coucou ! 

👉 L'extraction minière des fonds marins : danger

Le poisson-dragon noir

Le poisson dragon-noir, dit Idiacanthus antrostomus, peuple les fonds marins à plus de 1000 mètres de profondeur, et possède un corps rappelant celui du serpent. Il produit, lui aussi, sa propre lumière, possédant des taches lumineuses le long de sa barbichette, qui lui permettent d’attirer, lui aussi, ses proies. 

Sa bouche béante et ses redoutables dents transparentes en font un poisson à l’apparence particulièrement inquiétante 🫣.

Le poisson-dragon noir

👉 Les mégots, ennemis n°1 des océans

Le vampire des abysses

Le Vampyroteuthis infernalis ou vampire des abysses vit entre 500 m et 3000 m de profondeur. Il est doté d'organes électroluminescents lui permettant d’attirer des organismes et de communiquer. Il peut notamment reproduire la couleur de l’eau qui l’entoure pour se camoufler de ses prédateurs.

Le vampire des abysses

Le poisson revenant

Le poisson revenant, ou Macropinna microstoma, qui vit entre 600 et 800 mètres de profondeur, parvient à détecter ses proies dotées d'organes bioluminescents grâce à ses lentilles vert clair, extrêmement sensibles à la lumière, visibles au travers de sa tête transparente 👻.

Le poisson revenant

👉 Pollution marine, la comprendre pour bien agir

Le requin-lutin

Doté d’un long museau aplati cachant des dents en forme de clous, sa mâchoire protactile désarticulée lui permet de capturer ses proies avec facilité, malgré la probable lenteur qu’il doit à ses petites nageoires. Il les détecte grâce aux ampoules de Lorenzini présentes sur son museau captant les champs magnétiques et les variations de température. Ce requin au corps flasque peut vivre jusqu'à 1300 mètres de profondeur, et mesurer, à maturité, entre trois et quatre mètres de longueur 🦈.

Le requin-lutin

Le dragon à écailles

Ce poisson des abymes est doté de dents surdimensionnées en dagues et d’une mâchoire extensible qui peut s’ouvrir à 120 degrés lui permettant de se nourrir de proies presque aussi grosses que lui, grâce à son estomac élastique.


👉 Acidification des océans : un problème majeur, explications

Le Calamar géant

🦑 Très méconnu du monde scientifique, le calamar géant est insaisissable. Sa taille colossale fascine, et son mode de vie demeure mystérieux, tout au fond de l’océan, à 900 mètres de profondeur. Il ne remonte que très rarement à la surface et est parfois retrouvé échoués sur des plages ou dans les filets de pêcheurs. Ce n’est qu’en 2012 qu’une expédition scientifique menée par le chercheur Kubodera réussit à le filmer dans son milieu naturel. Il peut mesurer jusqu’à 13 mètres de long et peser 300 kg.

Le Calamar géant

Le poisson ogre

L’Anoplogaster cornuta ou poisson ogre possède les plus grandes dents du monde proportionnellement à sa taille, qui l’empêchent même de fermer sa mâchoire. Il peut vivre jusqu’à 5000 mètres de profondeur.

Le poisson ogre

👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

À retenir

Yeux démesurés, corps flasque, mou, noir, dentition impressionnante… Ces monstres tapis dans le noir existent bel et bien, et peuplent les profondeurs abyssales des océans. Ces animaux étranges des hauts-fonds marins demeurent très mystérieux et semblent appartenir à un autre monde. Si l’Homme, il est vrai, est capable de plonger jusqu’à 10 912 mètres de profondeur, seule une petite poignée d’entre eux a pour l’heure accompli cet exploit, de sorte que les fosses les plus profondes de la planète demeurent largement méconnues et inexplorées.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : geo.fr, futura-sciences.com, science-et-vie.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle