4 choses à savoir avant d'accueillir des poules chez soi

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Un jardin, un potager et un poulailler ! Avec sa promesse d’autonomie alimentaire et de nourriture saine et biologique, ce trio en fait rêver plus d’un. Mais avant de vous lancer dans l’aventure gallinacée, il vaut mieux s’assurer que cet élevage corresponde à votre style de vie. Races, besoins en espace, en habitat et en temps: voici 4 choses à savoir avant d’accueillir des poules.

4 choses à savoir avant d'accueillir des poules chez soi
Sommaire :

1. Bien choisir le type de poules à accueillir

L’une des choses à savoir avant d’accueillir des poules chez vous, est qu’elles ne sont pas toutes pondeuses 🙂. Il existe différentes races et celles-ci sont réparties en 4 catégories. Il y a les poules pondeuses, capables de pondre jusqu’à 250 œufs par an. 🐔 Celles d’ornement au plumage chatoyant et doux. Les poules de chair, surtout élevées pour la production de viande. Et les polyvalentes associant les qualités des poules de chair et de ponte. 

👉 Si votre but est de profiter des œufs de ces gallinacés, assurez-vous de choisir une poule faisant partie des 11 races à œufs : comme la rousse fermière, la Sussex, ou encore la poule de Bresse. Vous pouvez également adopter des poules de réforme pour leur offrir une belle vie. 

2. Quel espace pour des poules en bonne santé ?

Autre élément à prendre en compte : l’espace vital nécessaire à la bonne santé de ces petites bêtes. Il faut savoir que chaque poule a besoin de 10 à 20m2. Et comme il vous en faudra au moins 3 pour qu’elles puissent avoir des interactions sociales entre elles, leur coin devra atteindre la taille de 30m2 minimum. Ainsi elles se dégourdiront les pattes et se maintiendront en bonne santé. Mais attention, le poulailler et l’espace de rotation ne sont pas comptés dans cette opération ! 

Sous les grattages et les picotements incessants, les brins d’herbe vont vite disparaître. Or, ils sont primordiaux pour leurs besoins nutritionnels. Un voire deux autres espaces équivalents sont à prévoir pour permettre une rotation et leur offrir en permanence du gazon.

 🌱Avant d’accueillir des poules chez vous, assurez-vous d’avoir 60m2 minimum à leur laisser à disposition.

3. Un poulailler au top pour mes cocottes !

Maintenant que vous savez quelles poules choisir et quelle grandeur de terrain leur accorder, il va falloir s’attaquer à la construction du poulailler qui va les accueillir. Celui-ci leur est indispensable. C’est là qu’elles se réfugient à l’abri des prédateurs et qu’elles pondent.🥚 Il est possible de le fabriquer soi-même si vos compétences en bricolage vous le permettent. Ou bien d’en acheter en kit dans un magasin. 

📌
Dans tous les cas, le poulailler devra contenir des perchoirs, un pondoir avec de la paille, un abreuvoir en permanence rempli d’eau mais aussi une clôture aux mailles bien serrées de 1m50 de hauteur minimum. De cette façon, les renards et autres belettes ne pourront pas venir y faire un carnage une fois la nuit tombée. 🦊


4. Une autre chose à prendre en compte, le temps  

Même si elles sont débrouillardes, les poules ont besoin d’attention et de soins réguliers. Une fois par semaine, un nettoyage complet du poulailler est obligatoire. 🧼🧽 Il vous faudra balayer les fientes et changer la paille du pondoir pour éviter la prolifération des parasites et bactéries. Côté alimentation, tout dépend du type d’habitat. Si les poules ont accès à un grand espace de verdure, le grain ne viendra qu’en complément de la nourriture qu’elles trouveront elle-même dans l’herbe. Mais si elles sont dans un espace clos, il faudra leur offrir régulièrement des épluchures, des coquilles d'huître ainsi que 120 gr de grain par poule et par jour.

Avec tous ces petits gestes à effectuer régulièrement, il est impensable de partir en vacances sans prévoir quelqu’un pour vous remplacer. Une chose importante à savoir avant d'accueillir des poules !

À retenir :

Choisir d’accueillir des poules n’est pas une décision à prendre à la légère. Vous devrez leur consacrer de l’espace mais aussi du temps pour les garder en bonne santé. Alors avant de prendre une décision, on prend le temps de la réflexion !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Vous avez bien 5 minutes ? 😁#SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle