8 points à connaître pour faire du camping sauvage sereinement

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Passer la nuit sous les étoiles. S’endormir bercé par les bruits de la nature. Et se réveiller face à un lever de soleil aux couleurs flamboyantes. C’est pour vivre ces sensations uniques que beaucoup s’adonnent au camping sauvage. L’aventure vous attire, mais vous ne savez pas vraiment comment vous lancer ? Découvrez nos 8 astuces pour que votre première expérience en camping sauvage soit une réussite !

8 points à connaître pour faire du camping sauvage sereinement

1. Connaître la réglementation du camping sauvage

 Si le camping sauvage peut être synonyme de liberté, on ne peut pourtant pas planter sa tente n’importe où 🙂À chaque pays ses règles, mais en France on retiendra qu’il est interdit de camper :

  • dans les sites classés ou en instance de classement
  • sur les routes et voies publiques
  • sur les bords de mer
  • à moins de 200 mètres des points d’eau utilisés pour la consommation
  • à moins de 500 mètres d’un monument historique

👉 Vous aimerez aussi :Bivouac, où s'installer ? Les règles à respecter

2. Bien se préparer

Pour éviter de se retrouver à enfreindre la loi, il vaut mieux préparer son itinéraire de campin🧐. Certains parcs régionaux comme ceux du Vercors, des volcans d’Auvergne ou du Mercantour acceptent le bivouac sous certaines conditions. Et le site le camping sauvage propose une carte où sont référencés les emplacements où vous pourrez planter votre tente. Dans le doute, renseignez-vous auprès de la mairie de la commune où vous souhaitez vous rendre pour connaître la réglementation locale en vigueur.

👉 Pour préparer votre itinéraire, nous vous conseillons IGN rando, l'appli indispensable ou Visorando.

3. Bien choisir sa tente de camping sauvage

Bien évidemment, tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire. On ne choisira pas la même tente pour camper en Ecosse au mois d’octobre que pour une randonnée dans les Pyrénées en plein mois d'août. L’astuce peut être d’en avoir une polyvalente. Assez légère pour la transporter dans votre sac à dos. Mais également suffisamment solide et confortable pour l’utiliser plusieurs jours au même endroit.

4. Le duvet, un autre indispensable

Là encore, le modèle dépend du voyage prévu. Selon les températures nocturnes, un sac de couchage ultraléger peut parfois être suffisant. Comme en été par exemple. Mais en altitude ou hors saison estivale, un duvet plus chaud sera nécessaire. Et si vous craignez le froid, ajoutez un drap de soie. Ce petit objet ultra-compact vous fera gagner de précieux degrés !

Si vous emmenez votre compagnon dans l'aventure, ne loupez pas nos 4 conseils pour bien voyager avec son chien.

5. Ne pas oublier qu’il peut pleuvoir

En camping, tout ne se passe pas forcément comme prévu. Même si la météo annonce du grand soleil, la pluie peut parfois s’inviter. Alors pour ne pas se laisser surprendre, on part préparé à cette éventualité. Dans son sac on emporte un grand sac plastique pour mettre à l’abri ses habits de l’humidité. Des sacs congélation hermétiques pour les appareils électroniques. Et bien sûr, des vêtements de pluie.

👉 Bien s'équiper pour marcher sous la pluie sereinement - 7 bonnes raisons de sortir, même sous la pluie - Sac de randonnée, nos conseils pour bien le choisir

6. Trouver le bon emplacement pour une bonne nuit

Avant que la nuit ne tombe, on monte son bivouac à l’abri du vent, sur un terrain plat et sans cailloux. Ou du moins, on essaye ! Sinon on nivelle le sol en poussant les pierres, et on place l’entrée de la tente à l’opposé du vent. Il vaut mieux aussi éviter de se mettre sous un arbre : des branches peuvent tomber ou la foudre s’abattre dessus.

7. Se faire discret

En camping sauvage, on est seulement de passage dans la nature. Pour ne pas la troubler, ou le moins possible, on monte sa tente juste avant la nuit et on part tôt le matin. On évite également de se mettre trop près des points d’eau qui sont des lieux de rassemblements pour les animaux. Et on respecte le silence des lieux.

8. Ne pas laisser de trace

😉 Une fois la tente repliée, on s’assure que l’emplacement est intact : exactement comme on l’a trouvé ! On repart avec ses déchets dans les sacs-poubelles qu’on avait bien prévus à cet effet. On ne laisse aucun papier traîner. Même pas son papier toilette. La petite astuce en plus si vous restez plusieurs jours au même endroit, c’est de bouger votre tente. Comme ça le sol peut se régénérer.

À retenir :

Dans le camping sauvage, tout est question de préparation et de discrétion. Lancez-vous et immergez-vous dans la nature pour une expérience hors du commun. Vous allez adorer, la nature a cet étonnant pouvoir de nous réconcilier avec nous-même et le monde 😍.


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild



Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle