Cultiver en ville, bonne ou mauvaise idée ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Cultiver son propre potager, récolter ses légumes, aux valeurs nutritives décuplées et au goût inimitable, voilà des plaisirs dont on aurait tort de se priver, qui sont peut-être encore plus essentiels pour les personnes les plus coupées de la nature : les citadins. C’est aussi l’arme n°1 contre l’inflation alimentaire, qui impacte lourdement le budget des Français. Seulement voilà, une question, légitime, vient à se poser : est-il sain de cultiver des fruits et légumes en ville ? Le sol, l’air, sont-ils trop pollués pour produire des aliments bons pour la santé ? Réponse et recommandations 👇

Cultiver en ville, bonne ou mauvaise idée ?

Cultiver en ville, attention à la pollution

🥕 🍆 🍅 Retrouver le lien avec la nature, bénéficier de fruits et légumes plus sains, non traités, plus riches en nutriments, locaux, de saison… Vous auriez tort de vous priver, même si vous habitez en ville ! Et puis n’oublions pas que nous sommes avant tout des chasseurs-cueilleurs, c’est ancestral, outre le fait que la recherche d’une plus grande autonomie alimentaire taraude de plus en plus de personnes. Mais bien évidemment, l’agriculture en milieu urbain, dans son ensemble, est soumise à des risques de pollution, qu’il est important d’apprendre à maîtriser.

👉 Vivre en autosuffisance, pourquoi et par où commencer ?

Les différentes sources de pollution en milieu urbain

🤔 La question de la pollution du sol vient en premier lieu à se poser. Par ailleurs, c’est bien connu, l’air en ville est globalement plus pollué qu’ailleurs 😶‍🌫️, une pollution qui peut atteindre des pics impressionnants. Circulation routière, industries, chauffages urbains, incinérateurs…

Les principaux polluants posant problème en ville sont les suivants :

  • Les métaux lourds, bien plus présents en ville qu’à la campagne, tels que le plomb (heureusement peu bio-disponible si le pH n’est pas acide), le cadmium, le mercure, l’arsenic, le chrome, le zinc, le nickel, ou encore le cuivre.
  • Les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, issus à la combustion incomplète des hydrocarbures et du chauffage au bois. 👉 Se chauffer au bois, c'est vraiment écolo ?
  • Les Composés Organiques Volatiles (ou COV), ces solvants chlorés et composés organiques (benzène, toluène, xylène…), regroupés sous l’acronyme BTX.
  • Les cyanures et les pesticides ☠️.
📌
Une étude menée par le Département Ecologie de l’Université technique de Berlin en 2012 avait mis en lumière des taux de concentration en métaux préoccupants dans certains légumes cultivés en ville, particulièrement pour les tomates, extrêmement contaminées, ou pour les blettes. D’autres études se montrent plus rassurantes, sous réserve d’une bonne distanciation et protection vis-à-vis des axes routiers, et de bonnes pratiques de prévention vis-à-vis de la pollution du sol 👇

Potager bien situé, potager préservé !

Évidemment, on évitera d’installer son potager à proximité d’une zone à risque de pollution (garage, site industriel…), et dans la mesure du possible de privilégier un espace séparé des voies de circulation et autres sources de pollution par des arbres, des haies, des bâtiments… Typiquement, si vous avez la chance de bénéficier d’un peu de terrain autour de votre habitation, privilégiez une culture côté jardin, plutôt que côté rue 🌿.

⚠️ Globalement, en l’absence d’obstacles, il est recommandé de respecter une distance de sécurité d’au moins à 500 mètres des grosses avenues, ou de 100 mètres des rues passantes. Il est également envisageable de cultiver sous une serre permanente, afin de préserver votre récolte d’une partie des polluants liés aux retombées atmosphériques.

La hauteur préserve de la pollution
Si c’est impossible, il est conseillé d’installer votre potager en hauteur, dans des bacs par exemple, qui vous permettront également de maîtriser complètement la qualité de votre sol. Les plates-bandes surélevées sont la clé d’un potager sain en milieu urbain ! Le must, bien sûr, c’est de cultiver sur un toit : plus on monte en altitude, plus ça se ressent côté pollution de l’air.

Enquêtez sur l’historique de votre jardin

🕵️‍♂️ La terre garde la mémoire du passé : lorsque c’est possible, il fait essayer de retracer l’historique de son jardin à l’aide d’outils tels que Géorisques, ou le site de l’Inrae Gis Sol. Un petit coup de fil à la mairie, également, ne mange pas de pain. Le hors-sol, lorsqu’on ne connaît pas les caractéristiques de son jardin, peut être salvateur.

👉 Calendrier des fruits et légumes de saison pour consommer mieux !

Protégez votre récolte d’un sol contaminé

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, l’astuce consiste à ajouter régulièrement du compost de votre confection, ou de la matière organique de manière à minimiser l’effet des polluants aériens : en effet, tous les types de compost réussissent à faire baisser les niveaux de contamination en diluant, de fait, le taux de contamination, c’est bon à savoir ! De plus, les végétaux sont moins susceptibles d’absorber les polluants lorsqu’ils disposent des nutriments dont ils ont besoin dans le sol🌱. Le taux de substances nutritives présentes a donc son importance, et il est d’ailleurs possible de le tester.

👉 4 informations à connaître pour réussir son compost

Quels légumes privilégier en ville ?

D’une manière générale, les légumes fruits accumulent peu les métaux lourds, tandis que les légumes racines (carottes, pommes de terre, navets…) sont davantage susceptibles de poser problème, en raison de leur capacité intermédiaire à fixer les polluants des sols. Mais ce n’est rien à côté des légumes feuilles, qui doivent être particulièrement préservés des zones les plus polluées⚠️ (laitue, choux, brocolis, petits pois non écossés, épinards, blettes…). Les herbes aromatiques, elles aussi, concentrent une importante quantité de polluants. Ainsi, cultiver des fruits et légumes fruits présente globalement moins de risques : tomates, poivrons, courges, concombre, aubergines, melons, haricots écossés, oignons, pois… Les possibilités sont nombreuses😋 !

Bien évidemment, un lavage minutieux des fruits et légumes avant leur consommation permettra de réduire les résidus de pollution présents en surface.

👉 9 idées d'engrais naturel à faire soi-même, stop aux produits chimiques

Attention à votre eau d’arrosage

Une attention toute particulière sera apportée à l’eau d’arrosage utilisée. L’eau de ruissellement des anciennes toitures en zinc est à éviter absolument, de même que l’eau de ruissellement des voiries non traitées.

À retenir
Le potager urbain est une véritable oasis de verdure dont on aurait tort de se priver ! A vous la reconnexion avec la nature et les bons légumes du jardin, mais pas à n’importe quel prix : la question de la pollution doit être étudiée avant toute chose afin d’en tirer le plus de bénéfices possibles et d’éviter toute contamination due à un sol contaminé ou à une qualité de l’air polluée. Heureusement, les bonnes pratiques vous permettront de profiter d’une récolte saine et pleine de bonnes choses pour la santé !


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : L’incidence des pollutions urbaines sur les productions alimentaires en ville, Rapport final de la recherche réalisé pour le compte de l’Institut Bruxellois de Gestion de l’Environnement, 60millions-mag.com, futura-sciences.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Randonner léger : nos astuces poids plume !

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

GR 75, faites le tour de Paris à pied, vous allez adorer !

Vous pensez que les grandes randonnées ne sont pas accessibles aux citadins Parisiens ? Cet itinéraire va vous prouver le contraire. Enfilez vos chaussures de marche, on vous emmène faire le tour de Paris à pied, sur la trace du GR 75 🥾.

Reprise gratuite des pneus usagés pour les particuliers : ce qui change en 2024

577 000 tonnes de pneumatiques sont mises sur le marché chaque année en France, soit 59 millions de pneus. Ces futurs déchets, bien que n’étant pas considérés comme dangereux, n’en sont pas moins composés de produits toxiques et présentent un risque tant pour l’environnement que pour la santé publique. Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2024, les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs pneus usagers chez un distributeur, sans obligation d’achat de pneus neufs. Débriefing 👇

Quelle est la nourriture qui pollue le plus ?

Manger pollue, c’est un fait. OK, mais il faut bien manger pour vivre, sommes-nous tentés de répondre… Certes, mais cessons un instant d’enfoncer des portes ouvertes et venons-en au fait : de la même manière que côté santé, il existe la malbouffe, celle qui fait plaisir au palais, mais dont il ne faut pas abuser, certains aliments sont, plus encore que les autres, des désastres écologiques : il est possible, et même indispensable, de prendre en compte le prisme environnemental dans nos choix alimentaires afin de réduire, au quotidien, notre empreinte sur la planète. Quel est le top 10 des aliments à bannir et à limiter ? Menu de la nourriture la plus polluante au monde 🤮

Comment se débarrasser des guêpes naturellement en 10 astuces

Vous êtes confortablement installé en terrasse, vous chillez, on ne peut plus détendu, et vous vous apprêtez à partager un agréable déjeuner entre amis ou en famille, avec son lot de melons, grillades et autres réjouissances. Oui, tout aurait pu être parfait, sans elles : Bzzzzz ! Il n’est pas rare qu’une ou plusieurs guêpes s’invitent à table pour profiter elles-aussi de ces mets très appréciés, ou autour de la piscine, à la recherche d’eau pour s’hydrater... Un phénomène classique, mais TELLEMENT agaçant et potentiellement dangereux, car elles peuvent être amenées à piquer un de vos convives ou un animal de compagnie. Seulement voilà, les guêpes, comme tous les animaux, ont, elles aussi, un rôle à jouer dans les écosystèmes et la biodiversité. Votre objectif ? Les éloigner sans les tuer ni vous faire piquer. Quels sont les meilleurs répulsifs faits maison naturels pour les tenir à distance respectable de votre buffet 🐝 ?

Comment se débarrasser des poux radicalement (et naturellement) ?

Peut-être avez-vous eu la désagréable surprise de constater la présence de passagers clandestins indésirables sur vos charmantes têtes blondes, au retour d’une colo ou tout simplement en revenant de l’école : oui, les poux ont le don de s’inviter chez vous de manière insidieuse, et de s’immiscer partout ! Votre objectif est donc de vous en débarrasser au plus vite, mais sans passer par la case insecticide toxique, néfaste tant pour ces parasites voraces – bien qu’ils y soient de plus en plus résistants - que pour votre enfant, et bien sûr pour la planète 🌍… Bonne nouvelle, les méthodes naturelles ET efficaces existent. Chasser les poux sans traitement de choc chimique est à la portée de tous.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle