L'Europe se réchauffe plus vite que le reste de la planète

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le rythme de progression du réchauffement climatique a de quoi effrayer à plus d’un titre. Les scientifiques n’ont de cesse de tirer la sonnette d’alarme depuis plusieurs décennies, dans une indifférence aussi générale que désespérante. C’est à nouveau le cas avec ce récent constat de l’ONU qui affirme que l’Europe, plus que nul autre continent, se réchauffe plus vite que le reste de la planète, jusqu’à enregistrer des hausses de température plus de deux fois supérieures à la moyenne mondiale au cours des 30 dernières années… De l’inquiétude à la panique, il n’y a qu’un pas 😱 ?

L'Europe se réchauffe plus vite que le reste de la planète

Une élévation de 0,5°C par décennie

Le Vieux Continent n’est pas épargné par le réchauffement climatique, ce serait même plutôt le contraire. La période comprise entre 1991 et 2021 a en effet été marquée par une élévation d’environ 0,5 °C par décennie, d’après un rapport rendu le 2 novembre par l'Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations unies et le service européen sur le changement climatique Copernicus. Soit le réchauffement le plus rapide des 6 régions définies par l’OMM. Conclusion : c’est énorme 🥵!

Il faut néanmoins relever que l’Arctique, qui se réchauffe encore plus rapidement que l’Europe, n’est pas considéré comme une région à part entière.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Une situation chaotique à plus d’un titre

Conséquence de cet effrayant constat : les glaciers alpins fondent comme peau de chagrin et ont perdu 30 mètres d’épaisseur entre 1997 et 2021. Une fonte des glaces qui a battu tous les records en particulier cette année, et qui pourrait provoquer la disparition pure et simple des glaciers des Pyrénées à l’horizon 2050 🧊. Le niveau de la mer, du fait de la fonte de la calotte glaciaire, s’élève progressivement, et il a plu pour la première fois au point le plus élevé du Groenland au cours de l’été 2021, sur la station Summit située à plus de 3 200 mètres d’altitude.

Des phénomènes météorologiques extrêmes vont continuer de se produire de plus en plus fréquemment : inondations exceptionnelles particulièrement meurtrières en Europe occidentale et centrale, incendies et méga-feux de forêts tout au long de l’été 2022, tempêtes 🌪️, sécheresse…

Des centaines de décès sont imputables à ces évènements climatiques hors norme ⚰️. Enfin, hors norme, hors norme… de moins en moins, car les normes semblent être amenées à évoluer de manière plus que conséquente ces dernières années, et bien plus rapidement que prévu. Plus d’½ millions de personnes ont été impactées en 2021, les écosystèmes sont durement touchés, sans parler des dommages économiques de ces catastrophes.

📌
Comme le rappelle justement Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM, « l’Europe nous rappelle que même les sociétés bien préparées ne sont pas à l’abri des conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes »Ces évènements sèment la mort et la dévastation, et ce n’est qu’un avant-goût. Alors que les vagues de chaleurs estivales sont désormais entrées dans les mœurs, les zoonoses - maladies passant de l’animal à l’Homme - se multiplient également, de même que les maladies transmises par les aliments ou l’eau. Les écosystèmes peinent à s’adapter, ce qui précipite encore un peu plus l’érosion de la biodiversité.

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

Faut-il faire une croix sur les objectifs de l’accord de Paris ?

Selon le groupe d’action climatique Scientist Rebellion, « continuer d’affirmer publiquement qu’il est toujours possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C n’est plus acceptable », objectif fixé par l’accord de Paris sur le climat de 2015. Un objectif que serait d’ores et déjà hors de portée 😥… À l’heure où les spécialistes semblent s’accorder sur ce point, tous les regards se tournent donc vers Charm el-Cheikh, en Egypte, où se tient actuellement la COP27, la conférence de l’ONU sur le climat. La planète suivrait une trajectoire d’un réchauffement de 2,6°C ou 2,8°C d’ici la fin du siècle en raison d’engagements internationaux timorés, scénario dramatique mais inéluctable si rien n’est fait 🌍.

👉 Peut-on vraiment encore sauver la planète ?

Des efforts conséquents mais très insuffisants

Pourtant, les émissions ont déjà diminué de 31% entre 1990 et 2020, effort encore largement insuffisant pour espérer emporter la bataille du climat. C’est bien, mais l’objectif étant une réduction nette de 55 % à l’horizon 2030, le compte n’y est clairement pas. En attendant, l’Europe se dote de systèmes d’alerte précoce des catastrophes naturelles et météorologiques et de plans d’actions canicule efficaces… Environ 75 % des Européens seraient ainsi protégés des catastrophes naturelles 📢.

Rien qu’en France, le gouvernement a mis en place depuis juin 2022 un dispositif permettant d’envoyer des notifications sur les téléphones des personnes présentes dans une zone de grave danger, susceptible d’être victime d’une catastrophe naturelle, d’un accident biologique, chimique ou encore industriel.

👉 Le cycle du carbone : un élément essentiel à toute forme de vie

À retenir :

Dans la catégorie « nouvelle qui donne le bourdon » 🐝, le récent rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations unies publié le 2 novembre 2022 révèle que l’Europe se réchauffe plus vite que le reste de la planète, et enregistre des hausses de température plus de deux fois supérieures à la moyenne mondiale au cours des 30 dernières années. On peut donc lui décerner la triste couronne de la région du monde où le réchauffement climatique est le plus rapide, avec une hausse moyenne de 0,5°C par décennie. Une chose est sure, la COP 27 qui se tient actuellement à Charm el-Cheikh, en Egypte, a assurément du grain à moudre.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : leprogres.fr, unric.org, reporterre.net, libération.fr, francetvinfo.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle