Une proposition de loi pour restaurer la nature, ce que vous devez savoir

Mis Ă  jour le par Equipe RĂ©daction

🌍 Notre planĂšte a perdu prĂšs de 70% de ses populations d’animaux vertĂ©brĂ©s - poissons, oiseaux, mammifĂšres, amphibiens et reptiles - depuis 1970. Comment expliquer cette vĂ©ritable hĂ©catombe ? Par la destruction des habitats naturels, la surexploitation et le braconnage. Pourtant, ce qu’on sait moins, c’est que s’il est Ă©tabli que le rĂ©chauffement climatique aggrave l’érosion de la biodiversitĂ©, l’inverse est Ă©galement vrai. La lutte contre le changement climatique ne peut pas se passer d’une restauration rapide de la nature, que nous n’avons cessĂ© de dĂ©grader sur les dĂ©cennies qui viennent de s’écouler. Restaurer la nature revient en fait Ă  assurer notre propre survie. C’est dans cette optique que la loi sur la restauration de la nature a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e le 22 juin par la Commission europĂ©enne : enfin un vrai pas en avant ? Le point sur un texte ambitieux.

Une proposition de loi pour restaurer la nature, ce que vous devez savoir

Un projet de loi qui vise Ă  restaurer la nature

La loi sur la restauration de la nature a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e le 22 juin 2022 par la Commission europĂ©enne. Elle prĂ©voit d’imposer aux Etats membres de l’Union europĂ©enne qu’ils restaurent les forĂȘts, les zones humides, et les paysages marins et terrestres impactĂ©s par le dĂ©veloppement humain. 👉 DĂ©forestation, bien comprendre pour lutter.

Ce texte part d’un constat alarmant : plus de 80% des habitats du continent seraient en mauvais Ă©tat. Les restaurer participerait Ă  lutter contre le rĂ©chauffement climatique et permettrait de sauver de nombreuses espĂšces actuellement en danger d’extinction.

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixiùme extinction ?

« OK, encore du blabla », est-on tentĂ© de se dire 🙄, mais ce coup-ci, on passe quand mĂȘme un cap : cette loi rendrait les objectifs de restauration juridiquement contraignants. C’est en ça que cette rĂ©glementation sort du lot et pourrait bien rĂ©volutionner le systĂšme actuel. Une loi qui se veut Ă©galement source d’inspiration pour d’autres, et qui espĂšre insuffler une dynamique, un Ă©lan pour passer un cap : chacun sait aujourd’hui que la survie des gĂ©nĂ©rations Ă  venir dĂ©pend de la vitesse avec laquelle nous aborderons ce tournant.

👉 Les Français veulent plus de nature ! RĂ©sultat de l'enquĂȘte !

Une premiĂšre Ă  l’échelle mondiale

« C'est une premiĂšre de ce type Ă  l'Ă©chelle mondiale, et nous espĂ©rons qu'elle pourra inspirer un engagement international Ă©levĂ© en faveur de la protection de la biodiversitĂ© lors de la prochaine COP 15 », selon Virginijus Sinkevičius, commissaire chargĂ© de l’environnement, des ocĂ©ans et de la pĂȘche. Une Ă©tape majeure, d’aprĂšs le WWF, qui appelle Ă  son adoption rapide et y voit une rĂ©elle avancĂ©e pour lutter contre le rĂ©chauffement climatique et permettre la rĂ©silience de la biodiversitĂ© đŸ’Ș.

Le lien étroit entre biodiversité et climat

Pourquoi la restauration de la biodiversitĂ© Ɠuvrerait-elle contre le dĂ©rĂšglement climatique ? En restaurant la nature, des puits de carbone rĂ©apparaĂźtront afin de participer Ă  absorber le CO2 prĂ©sent dans l’atmosphĂšre. Par ailleurs, les Ă©cosystĂšmes rĂ©silients seront plus Ă  mĂȘme de rĂ©sister aux effets du rĂ©chauffement du climat, et d’ériger un rempart contre les catastrophes naturelles. Outre le fait que seuls des Ă©cosystĂšmes sains seront Ă  mĂȘme de nous fournir en nourriture et en l’eau potable sur le long terme, accessoirement


👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la rĂ©duire ? - Le cycle du carbone : un Ă©lĂ©ment essentiel Ă  toute forme de vie

Conserver ne suffit plus : il faut restaurer

La prise de conscience, importante, traduite par le texte, c’est que conserver ce qui reste n’est pas suffisant : il faut aujourd’hui s’engager dans une restauration des zones dĂ©jĂ  endommagĂ©es. L’obligation serait fixĂ©e Ă  20% des terres et mers de l’UE d’ici 2030. Des plans nationaux devront ĂȘtre Ă©laborĂ©s en ce sens, en collaboration avec les scientifiques, les parties prenantes et le public, jusqu’à atteindre la rĂ©paration totale de tous les Ă©cosystĂšmes nĂ©cessitant une restauration d’ici 2050, soit les 80% des Ă©cosystĂšmes identifiĂ©s actuellement comme Ă©tant en mauvais Ă©tat 🌿. Mais attention, restauration ne signifie pas nĂ©cessairement protection : il ne s’agit pas nĂ©cessairement de la mise en place de zones protĂ©gĂ©es. De mĂȘme, la restauration n'exclut pas forcĂ©ment l’exercice d’une activitĂ© Ă©conomique dans les zones concernĂ©es.

👉 Peut-on vraiment encore sauver la planùte ?

Le pacte vert : des mesures fortes et concrĂštes

Que prĂ©voit ce pacte vert dont la planĂšte a dĂ©sespĂ©rĂ©ment besoin ? Ramener la nature dans toute l’Europe et Ă©viter l’effondrement des Ă©cosystĂšmes, tout en luttant contre le changement climatique, voilĂ  son objectif. Ce texte, bien qu’en attente d’approbation par le Parlement europĂ©en et par le Conseil, imposera, s’il devient contraignant, de s’engager dans un processus impliquant des mesures telles que la plantation d’arbres, ou la revitalisation des zones humides, qui ont diminuĂ© de 50% depuis 1970 en Europe occidentale, centrale et orientale. C’est ainsi que 71% des populations de poissons et 60% de celles d’amphibiens ont disparu 🐟.

Elle propose notamment de rĂ©duire l’utilisation des pesticides chimiques de 50% d’ici 2030 afin de rĂ©duire l'empreinte environnementale du systĂšme alimentaire de l'UE. Ces derniers ont des effets dĂ©montrĂ©s sur la santĂ© humaine, le dĂ©clin de la biodiversitĂ©, et la contamination de l’air et de l’eau. Au-delĂ  de ça, une mesure interdisant la commercialisation de denrĂ©es alimentaires contenant des rĂ©sidus mesurables de substances interdites sur le sol de l’UE devrait ĂȘtre adoptĂ©e, dans le but de crĂ©er un cercle vertueux Ă  l’égard des pays tiers, et de les encourager Ă  tourner le dos aux pesticides interdits en Europe. 👉 L'eutrophisation : tout savoir sur cette pollution de l'eau

En prioritĂ©, les mesures devront porter sur les Ă©cosystĂšmes susceptibles d’avoir le plus d’impact en matiĂšre de stockage du carbone, de rĂ©duction des effets des catastrophes naturelles qui risquent de se multiplier, ainsi que nous le savons. La vĂ©gĂ©talisation des zones urbaines sera Ă©galement renforcĂ©e, et les habitats marins, comme les prairies sous-marines ou les sĂ©diments, se verront restaurĂ©s, de mĂȘme que les habitats d’espĂšces marines telles que les dauphins, requins ou encore oiseaux marins 🩈.

👉 Comment protĂ©ger les ocĂ©ans ? À nous de jouer !

Parmi ses prioritĂ©s, l’inversion du dĂ©clin des populations de pollinisateurs se dessine Ă©galement 🐝. Notons que 75 % des types de cultures alimentaires mondiales dĂ©pendent de la pollinisation animale, et que le dĂ©clin de ces populations laisse prĂ©sager, Ă  terme, une vĂ©ritable catastrophe. Notre production agricole sera durement impactĂ©e, et avec elle, la sĂ©curitĂ© alimentaire mondiale.

👉 6 gestes simples à adopter pour aider les abeilles

Une restauration qui s'avérera payante

L’Homme Ă©tant ce qu’il est, il a rapidement fait le calcul : investir dans la restauration de la nature, c’est ajouter une valeur Ă©conomique de 8 Ă  38 euros pour chaque euro dĂ©pensĂ©, du fait notamment de la sĂ©curitĂ© alimentaire engendrĂ©e, de la rĂ©silience des Ă©cosystĂšmes et de l’attĂ©nuation du dĂ©rĂšglement climatique, sans parler de la santĂ© humaine đŸ€‘. Plus de la moitiĂ© du PIB mondial dĂ©pend de la nature et des services qu'elle fournit. Un important financement de l’UE y sera consacrĂ©, avec une enveloppe d’environ 100 milliards d’euros.

Enfin, nous y sommes ? L’ĂȘtre humain commencerait-il Ă  rĂ©flĂ©chir sur le long terme ? Enfin une initiative Ă  grande Ă©chelle, un effort d’envergure ? En fait, de nombreuses initiatives de restauration naissent ici et lĂ , amenant chacune leur pierre Ă  cet Ă©difice de taille. Et cette pierre, en particulier, pourrait faire une rĂ©elle diffĂ©rence, tĂ©moignant de la prise de conscience du fait que notre courte fenĂȘtre d’action est dĂ©jĂ  en train de se fermer.

À retenir :

La loi sur la restauration de la nature a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e le 22 juin 2022 par la Commission europĂ©enne. En cours d’examen par le Parlement europĂ©en et le Conseil, ce pacte vert serait une premiĂšre mondiale qui rendrait les objectifs de restauration juridiquement contraignants. Au programme, une restauration de 20% des terres et mers de l’UE d’ici 2030, et une restauration totale des 80% des Ă©cosystĂšmes actuellement jugĂ©s en mauvais Ă©tat d’ici 2050. Plantation d’arbres, revitalisation des zones humides, rĂ©duction de l’utilisation des pesticides, vĂ©gĂ©talisation des zones urbaines, des habitats marins, inversion du dĂ©clin des insectes pollinisateurs
 Ce faisant, nous reconstituons des puits de carbone qui viendront soutenir la lutte contre le rĂ©chauffement climatique. Croisons les doigts ! đŸ€ž

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : unep.org, france.representation.ec.europa.eu, wwf .fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore SauvakĂ€vely, Ă©tait pratiquĂ©e Ă  l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraĂźnement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline Ă  part entiĂšre. Le marcheur nordique se considĂšre comme un quadrupĂšde, qui passe de deux Ă  quatre appuis au sol Ă  l’aide de bĂątons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. DĂ©cryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premiĂšres causes du rĂ©chauffement climatique et de l’érosion massive et sans prĂ©cĂ©dent de la biodiversitĂ©. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommĂ©s chaque annĂ©e. C’est pourquoi le Plan BiodiversitĂ© avait instaurĂ© en 2018 l’objectif ZAN - ZĂ©ro Artificialisation Nette - dans le but de protĂ©ger ces zones en repensant l'amĂ©nagement urbain. L’idĂ©e, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermĂ©diaire de rĂ©duction de moitiĂ© du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄ sont un spectacle qui fait toujours plaisir Ă  voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivĂ©e des premiers frimas. Pour ĂȘtre sĂ»r de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nĂ©cessaires. Comment prĂ©parer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, Ă©conomique, l’idĂ©e d’offrir des prĂ©sents d’occasion Ă  NoĂ«l a de quoi sĂ©duire
 Durant cette pĂ©riode oĂč la surconsommation est reine et dĂ©nature l’esprit mĂȘme de la NativitĂ©, cette pratique propose une alternative trĂšs intĂ©ressante pour des fĂȘtes de fin d’annĂ©e plus vertes et Ă©thiques. Pourtant, les rĂ©ticences font encore obstacle, dans certains esprits, Ă  sa gĂ©nĂ©ralisation. Un tabou qui cĂšde peu Ă  peu du fait de la conjoncture Ă©conomique et Ă©cologique de ces derniĂšres annĂ©es. Parce que prendre soin de ses proches et de la planĂšte est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque annĂ©e, le 8 dĂ©cembre, c’est la JournĂ©e mondiale du climat, instaurĂ©e Ă  l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque annĂ©e, encore un peu plus. Le rĂ©chauffement climatique est dĂ©sormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les mĂ©dias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dĂ©risoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de rĂ©flĂ©chir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de NoĂ«l. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fĂȘtes de fin d’annĂ©e 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'Ă©quipe Amareo a dĂ©cidĂ© de fabriquer elle-mĂȘme ses cosmĂ©tiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrĂ©dients toxiques qui nous cĂŽtoient et plus j'avais envie de prĂ©parer moi-mĂȘme mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidĂ©o, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons Ă  cƓur de vous montrer les merveilles de MĂšre Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons Ă©galement quelques conseils pour prendre soin de notre belle planĂšte, sans injonction ni culpabilisation. đŸ‘‰Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📾 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est diffĂ©rent. Ce jour-lĂ , il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne Ă  la mer un ton unique, changeant Ă  chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une Ă  une. Ecouter la mer, voir son Ă©tendue sans fin ... j'y passerais des heures

đŸ“· By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle