Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Mis à jour le

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

C’est quoi les PFAS, ces produits chimiques éternels ?

Surnommés « produits chimiques éternels » par les chercheurs en raison de leur effrayante persistance dans les milieux, les PFAS font partie de ces envahisseurs silencieux et insidieux qui ont tout envahi, au même titre que les microplastiques. On les utilise largement depuis les années 50, dans d’innombrables objets du quotidien.

🤓 Il s’agit de plusieurs milliers de substances chimiques : les perfluoroalkylés et polyfluoroalkylés (anciennement perfluorés et polyfluorés) qui sont intégrés dans de très nombreux objets de la vie quotidienne, tels que nos vêtements, nos préparations alimentaires, nos emballages, nos cosmétiques, nos poêles antiadhésives ou encore nos produits ménagers. Ils permettent ainsi d'ignifuger ou d'imperméabiliser des objets de tous les jours, et ont des propriétés antiadhésives et antitaches. Les supports deviennent ainsi résistants à l'eau et aux graisses, et parviennent à transporter les aliments avec plus de facilité. On en retrouve dans le Teflon, le Scotchgard (un imperméabilisant textile) ou encore le Gore-Tex.

Des substances chimiques toxiques quasi indestructibles

Ces PFAS ont la capacité à ne pas se détériorer, d’où leur petit surnom. Le point commun de chacune de ces substances est en effet leur inaltérable chaîne d’atomes de carbone et de fluor synthétisée chimiquement à partir d’hydrocarbures ⚗️, ce qui les rend indestructibles dans la nature et capables de se déplacer sur de très longue distance. 

Ces composés sont en effet reliés par des liaisons chimiques particulièrement stables : il faudra des siècles, voire des millénaires pour que ces substances se dégradent complètement 😱, ce qui leur laisse tout le loisir de se diffuser et de s’accumuler dans l’eau, les sols, l’air, et même les fonds océaniques.

👉 Pollution marine, la comprendre pour bien agir

L’inquiétante omniprésence des produits chimiques éternels

Ainsi, les PFAS sont par exemple couramment utilisés dans la fabrication des emballages de fast-food 🍔, et contaminent les aliments, s’accumulant ensuite dans le corps. En Europe, une étude de 2017 a démontré que plus de la moitié des papiers d'emballage à pain et à dessert contiennent des PFAS, de même que 40 % des papiers à sandwich et hamburger et 20 % des cartons utilisés pour les frites 🍟.

Résultat : les PFAS s’insinuent partout, aussi bien dans l’environnement que dans le corps humain, et y sont extrêmement persistants. Aux termes d’une étude menée en 2023 par Le Monde et 17 autres médias dans le cadre du « Forever Pollution Project », plus de 17 000 sites contaminés à des niveaux inquiétants ont été identifiés, dont plus de 2 100 hot spots de contamination pollués à des niveaux jugés dangereux pour la santé par les experts. Ainsi, la quasi-totalité de notre pays est concernée par cette pollution, à des taux plus ou moins élevés.

Une exposition très probablement bien plus vaste que celles identifiées par les différentes études menées en la matière, d’après Rolf Halden, directeur du Center for Environmental Health Engineering de l'université d'État de l'Arizona.

👉 Puis-je récupérer de l'eau de pluie pour la boire ?

Le poison du siècle

D’après les études les plus récentes, les FPAS seraient mélangés au sang de plus de 97 % des Américains 🩸 💉. En particulier, les personnes consommant fréquemment du fast-food seraient les plus à risque : d’après les résultats d’une recherche scientifique menée par le NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey), après une période de 24 h, les personnes ayant consommé ce type de nourriture affichent une augmentation de la teneur sanguine en PFAS. Or, dans la mesure où ils peuvent y demeurer plusieurs années, une consommation régulière de ce type d’alimentation conduit à une accumulation de ces produits chimiques dans l’organisme.

En fait, nous sommes tous contaminés, à des degrés plus ou moins importants 😱, que ce soit par ingestion d’aliments et d’eau, ou par inhalation. Une étude de Que Choisir menée en 2019 avait identifié la présence de PFAS dans 93% des 53 prélèvements de poussière effectuées dans des maisons et appartements.

👉 Cultiver en ville, bonne ou mauvaise idée ?

Quel danger sur la santé humaine ?

Neurotoxiques, reprotoxiques, perturbateurs endocriniens… A la clé, on retrouve le développement d’un certain nombre de problèmes de santé, tels que des cancers, le cholestérol, le diabète, des maladies thyroïdiennes ou encore de l’obésité 🤒.

D’après les recherches menées dans ce domaine sur les animaux, on sait que l'exposition aux PFAS infligent des dommages au foie, aux reins et au système immunitaire, et provoquent le développement de tumeurs. Mais on ignore à l’heure actuelle à partir de quel seuil les PFAS deviennent dommageables pour la santé.

Une dangerosité connue de longue date

Pourtant, l'industrie chimique connaît depuis bien longtemps la toxicité des PFAS, de nombreuses études ayant conclu à la dangerosité de ces substances tant sur les animaux, que sur l’Homme, mais n’a pas manqué de le taire par profit, au même titre que l’industrie du tabac n’a pas hésité une seconde à sacrifier la santé de milliards de personnes pour une histoire de gros sous 😠 : les dangers des PFAS, bien que parfaitement connus des industriels, ont été tus, tant auprès du public que des autorités, et n’ont été divulgués qu’une 20aine d’années plus tard, une fois que le mal était fait.

👉 Les mégots, ennemis n°1 des océans

Les enjeux écologiques des polluants éternels

Mais il n’y a pas que la santé publique qui est menacée par les PFAS : l’environnement, lui non plus, n’est pas épargné. Massivement rejeté dans la nature 🌿, notamment du fait des décharges non étanches, ils s’infiltrent dans les sols et gagnent les nappes phréatiques. 

C’est ainsi que les PFAS s’accumulent dans les organismes vivants, plantes et animaux. Un réel problème quand on sait que leur dégradation dans l’environnement peut conduire à générer des substances qui suscitent les mêmes préoccupations, malgré des chaînes carbonées plus courtes.

👉 La durée de vie des déchets : la connaissez-vous vraiment ?

Vers une interdiction des PFAS ?

A l’heure actuelle, la prise de conscience n’en est qu’à ses balbutiements, et les mesures d’interdiction sont à l’étude, malgré un puissant lobbying des industriels du secteur qui ne manquent pas d’exploiter toutes les failles des règlements déjà en place pour limiter certaines catégories de PFAS, notamment du règlement Reach. 

En 2023, cinq pays européens (Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Suède et Norvège) ont déposé, un projet d’interdiction de l’ensemble des PFAS au niveau européen 🥳, affaire à suivre ! Mais pour l’heure, il n’existe, en France, pour ainsi dire aucune norme de contrôle pour l’eau de boisson, l’air ou les sols, et les rejets aqueux industriels ne sont inspectés que depuis cette année… 

Récemment, le jeudi 4 avril 2024, les députés ont adopté une proposition de loi visant à réduire l’exposition aux « polluants éternels », sans pour autant interdire les ustensiles de cuisine qui en contiennent, cédant encore et toujours aux lobbyings des industriels. Un texte qui n’a pas encore terminé sa navette, mais qui déjà, déçoit.

À retenir :

Les PFAS, ces « produits chimiques éternels », sont omniprésents. Ces substances chimiques intégrées dans de très nombreux objets de la vie quotidienne se distinguent par leur stabilité et leur capacité de ne pas se détériorer : composés de chaînes d’atomes de carbone et de fluor synthétisée chimiquement inaltérables, ils mettront des siècles, voire des millénaires pour se dégrader complètement, et s’accumulent dans les milieux et dans les organismes. Le problème étant que cette exposition est loin d’être sans risque pour la santé humaine et pour l’environnement… Nous sommes tous contaminés, à des degrés plus ou moins sévères. Pourtant, ces substances chimiques continuent d’être largement utilisés, malgré une progressive prise de conscience et une dangerosité connue de longue date.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : futura-sciences.com, nationalgeographic.fr, lemonde.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Nos derniers articles

Opération plage propre : 5 gestes pour la préserver

Soleil, mer, farniente, baignades, barbecues, cocktails… la saison estivale bat son plein 😎 ! Et comme chaque année, nous sommes des millions à nous donner rendez-vous sur les plages de France et d’ailleurs pour les vacances. Ce dont on se rend moins compte, avec notre parasol sous le bras, c’est qu’avant notre arrivée, les municipalités ont généralement fait procéder au petit matin au nettoyage de cette étendue de sable, afin que nous puissions poser notre serviette ailleurs que sur un tas d’immondices laissées par la marée et/ou par les touristes de la veille. Car oui, les plages au lever du jour ressemblent un peu à un fêtard invétéré le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée 🥳 : ce n’est pas joli joli… Or, préserver les plages revient bien sûr à préserver les océans, les véritables victimes de cette pollution en tout genre. Devenez le Monsieur Propre des plages en appliquant ces 5 commandements.

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de l’eau sur Terre 🌍. Ils sont essentiels à la vie, et néanmoins menacés de toutes parts : pollution plastique, surpêche, forages pétroliers, réchauffement climatique… Il est plus que jamais l’heure d’agir, et le côté positif, c’est que nous ne sommes pas impuissants : en adoptant des petites ou grandes habitudes au quotidien, prenons soin des océans !

5 fermes pédagogiques autour de Lyon à faire découvrir à vos enfants

Que l’on soit petit ou grand, une rencontre avec des animaux reste un moment magique. Mais quand on habite dans la Ville des Lumières, les occasions de tomber nez à nez avec des bêtes sont plutôt rares ! Heureusement, il suffit de faire quelques kilomètres pour aller à la rencontre de vaches, de moutons, de lapins et même de lamas ! Pour une chouette sortie en famille, voici 5 fermes pédagogiques autour de Lyon, à faire découvrir à vos enfants. 🐮👨‍👨‍👦‍👦

Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Une fois que l’agriculteur a terminé sa moisson 🚜, il n’est pas rare de constater qu’il reste quelques légumes sur place 🥔 🥕 🥦. Quel gâchis, nous direz-vous ? Eh bien ce n’est pas perdu pour tout le monde ! Car figurez-vous que vous avez parfaitement le droit de les ramasser. Ça s’appelle le glanage et ça existe depuis la nuit des temps 🤓. De quoi faire des économies, et éviter le gaspillage et les emballages inutiles : un geste économique et écologique 🌍 ! Mais attention, certaines règles sont à respecter, encore faut-il les connaître.

L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes déversées dans la mer chaque année

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plaisir de se dorer la pilule au retour des beaux jours. Il y a la version farniente, au bord de la mer ou de la piscine, et la version sportive, en randonnée ou en trail. Quoi qu’il en soit, on le sait bien, notre peau nécessite une protection efficace… Alors on respecte la règle n°1 : on se tartine ! Mais saviez-vous qu’en protégeant votre peau, certaines crèmes posent de sérieux problèmes en matière de protection de l’environnement, et que les récifs coralliens en sont les premières victimes ? Amareo a mené l’enquête pour vous.

5 informations à connaître avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnée pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, férus d’histoire et pèlerins en quête de spiritualité. Parcouru depuis le IXe siècle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinéraires pédestres les plus célèbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien préparer votre chemin de Compostelle ! 🥾

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle